Émilien B., en 2ème année de Pharmacie à Limoges nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2015 – 2016, NC de pharmacie : 68

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

Bac spé SVT, option physique chimie, mention Bien.

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

Primant

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

J’ai uniquement passé le concours de pharmacie. Je me suis classé 9è sur environ 140 inscrits.

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

Un niveau moyen (entre 11,5 et 13,5 de moyenne). Je n’écoutais pas grand chose. Je bossais suffisamment pour être tranquille, mais sans forcer.

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

J’avais mon appart avec ma copine, mais ça n’a pas très bien fini peu de temps après la rentrée, donc j’ai fait le plus gros de mon année seul dans mon appart !

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

J’avais un ami avec qui je faisais du covoiturage pour aller à la fac, on en avait pour environ 10 minutes de trajet.

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

La faculté de médecine-pharmacie de Limoges est une fac à taille humaine, donc les repères ont été rapidement trouvé, sauf peut être pour la corpo qui est au sous-sol. A par ça, les amphis sont tous indiqués, et facile d’accès, donc aucun soucis !

De plus la pré-rentrée du tutorat permet de bien prendre connaissance des lieux !

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

Je n’ai pas touché aux cours pendant l’été, sauf peut être 1 semaine avant la pré-rentrée au environ du 15 août.

Je ne pense pas qu’il soit indispensable de s’y plonger à fond pendant l’été, profitez plutôt des vacances, parce qu’après.. Il n’y en a plus trop pendant l’année :’D
Regarder, survoler, permet, je pense, de déjà pas mal appréhender la rentrée et savoir ce qu’il nous attend sans pour autant se mettre en mode « P.A.C.E.S »

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

Je faisais du sport avant la PACES, j’ai tout arrêté pour me consacrer à mon année. Quelques exercices dans mon appart de temps en temps, quand l’envie m’en prenais, mais rien de bien régulier .. ^^’

Mais à y réfléchir, il y a la place dans l’emploi du temps pour mettre une activité physique, mais peu de gens en font de peur de « perdre du temps ». C’est à chacun de trouver son rythme, et d’y inclure du sport si il est nécessaire. Dans mon cas, j’ai pu m’en passer pour cette année, mais le meilleur moyen de réussir est d’apprendre à se connaître soi-même (oui car cette année permet aussi d’en apprendre sur nous) et donc de savoir si le sport est indispensable pour vous durant cette année !

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

J’aime pas mal les jeux vidéos, mais au S1, j’ai voulu m’interdire d’y toucher, mais en fin de compte j’ai trouvé un rythme qui m’a permis d’y inclure 1 soir par semaine de jeux avec les copains. De temps en temps je m’autorisais aussi quelques sorties chez des amis. Bien sûr, il y a eu des soirées de loupées, mais c’est aussi ça la p1, quelques sacrifices !

Le S2 était moins stricte, peut être parce que j’avais compris comment je travaillais, donc qui dit moins stricte.. dit plus de soirées/jeux/temps libre. Et aussi quelques soirées ciné !

De manière générale, j’ai diminué mais pas supprimé mes loisirs, ils étaient moins nombreux mais plus appréciés.

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Aucun membre de ma famille dans les métiers de la santé.

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

Au minimum je dormais 7h par nuit. Le sommeil est important pour garder le rythme, mieux vaut aller se coucher pour être efficace le lendemain, c’est un travail sur le long terme !

Mais, dès que je le pouvais, j’essayais de dormir 9h-10h par nuit. Et vous allez vite vous en rendre compte quand je vais vous parler de ma méthode de travaille, cela empiétais déjà pas mal sur la journée ^^’

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

Alors alors, on commence à arrivé dans le concret là ! Je suis plutôt flemmard quand il s’agit des cours et ça c’était vérifié pendant mes années lycée => minimum syndical !

Du coup, forcément, on change pas les « bonnes » habitudes, moins j’en faisais en PACES mieux je me portais.. Donc évidemment, ce n’est pas vraiment un bon exemple, mais pour les plus flemmards d’entre vous, sachez que c’est quand même possible, mais à défaut d’y mettre du temps, il faut y mettre de l’efficacité !

Donc pour la 1ère question qui fâche, en période de cours, le travail perso fournit par jour avoisiné les .. 2h ! Mais n’oublions pas que QUANTITE ≠ QUALITE !
En période de révision, je bossais environ 6h au S1 et 7h au S2 par jour.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?(Soyez le plus précis)

Le tutorat nous donnait tous les cours sur PC, certains lisaient directement sur ordinateur. Pour ma part, c’était impossible, il me fallait le format papier, du coup j’ai imprimé tous mes cours chez moi pour pouvoir bosser dans les meilleures conditions.
La technique en elle même, était pour 95% du cours, de lire, lire, lire, relire, encore, encore et encore, et toujours !
J’aime bien lire de façon générale, cela me permettais donc de lire rapidement le cours tout en m’assurant de ne pas décrocher au bout de 3 phrases ! Le pire ennemi de la lecture est de partir dans ses pensées et finir par faire de la figuration devant ses feuilles !
Pour les 5% restant, ceux qui ne voulait pas rentrer, je les réécrivais sur feuille avant de les relire comme le reste. Mais c’était le fait de l’écrire qui m’aidais à les mémoriser.

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

Je ne faisais pas de fiches, je n’en ressentais pas l’utilité car j’arrivais à apprendre le cours tel quel. Sauf peut être pour la spé pharma, la partie chimie orga que j’ai dû refaire à ma façon pour réussir à l’ingurgiter.

Ces « fiches » étaient juste le cours recopié et arrangé à ma façon pour essayer d’y voir plus clair, avec jeu de couleurs et lisibilité.

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

Seul seul et seul, j’aimais beaucoup être tranquille dans mon appart, faire ce que je voulais quand je voulais, à n’importe quel moment, je pouvais bouger, aller sur Youtube, j’étais libre d’organiser mon travail. Je ne dis pas que c’était le meilleur moyen pour bosser, loin de là, mais cela me convenais très bien !

J’ai tout de même tenté avec des amis de bosser à plusieurs, mais sans succès, la présence et le bruit autour de moi me dérangeais pour me concentrer, puis surtout entre amis c’est compliqué de rester sérieux.. Du coup le projet de bosser en groupe a vite était oublié pour ma part !

Travailliez-vous à la bibliothèque  de votre université ou chez vous ?

Comme dit plus haut, je bossais seul chez moi, donc la BU, pas possible non plus ..

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

Tutoraaaaaaaaaaaaat !

Pourquoi le tutorat santé de Limoges ? Parce qu’il a d’excellent résultats (deux fois tutorat d’or), est gratuit et permet de donner à tous, un moyen de réussir sa PACES sans être obligé de payer.
Je suis très fier d’avoir réussi uniquement grâce au tutorat, c’est un superbe organisme. Des tuteurs très présents et accessibles ! Je le recommande vivement !

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

J’étais souvent au milieu, ni dans les premiers, ni dans les derniers. Mais passé la moitié du S1, je ne regardais même plus les résultats.

Aviez-vous du retard dans vos cours ?  Si oui, comment le gériez-vous ?

Le retard c’est quand il y a des détails que tu ne connais pas. Du coup, le retard est inévitable. Forcément j’en avais, le temps de pouvoir trouvé au plus vite sa méthode de travaille au S1, mais le fait de lire mon cours me permettait de ne pas trop être en retard.

Mais c’est véritablement pendant les mois de révisions que je rattrapais mon retard. Le retard n’est pas une fin en soi, il faut bien s’organiser pour lutter contre !

Quel était votre rythme de travail ?

Un rythme de croisière. Pendant les périodes de cours, j’avançais selon mes envies, donc des fois, ça n’avançait pas du tout ..

Par contre en période de révision, je me forçais à réviser quand je n’en avais pas envie, j’essayais de boucler mon programme de la journée que je me fixais au jour le jour, pour revoir le programme en 1 semaine maximum avec 6-7h de révisions par jour. Il ne fallait donc pas chômer !

Quand on a jamais vraiment bossé avant la PACES, c’est un peu compliqué de bosser 10h par jour ^^’

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

Pas de compétition avec mes amis, personne ne voulait faire pharmacie. Sinon j’étais plus dans une optique de compétition quand j’étais qu’avec des personnes qui voulaient pharma.

Par compétition, j’entend, la pression que je me mettais quand j’assistais à des cours de spé pharma !

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

Ultra décontracté jusqu’à la 1ère épreuve de chaque semestres, qui me mettais en condition, avec le stress et la pression.

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

Très dispersé, je passais de nombreuses matinées à discuter avec mes amis dans l’amphi. L’amphi ou j’étais, ressemblait plus à un moulin, où un salon de thé qu’à un amphi soit dit-en passant…

Mais cela me plaisais et m’aidais sans doute à être « décontracté ».

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

Tous les cours étaient fournit par le tutorat sur ordinateur, donc rien à prendre en note !

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

Oui mes révisions se résumaient à lire mes cours et à faire des annales.
Sur un mois de révisions, je faisais 1 semaine et demi d’annales, pour pouvoir revoir environ 3 fois le programme du semestre.

Comment était organisée votre journée ?

La 2è question qui fâche, avec des journées dignent des plus grands travailleurs d’Harvard:

En période de cours, c’était (théoriquement) :
Levé: 6h30
Cours: 8h-12h
Miam miam: 12h30-14h
Révision quand j’avais trouvé le courage: 14h30-16h45
Pause goûter devant YouTube: 16h45-17h30
Tutorat: 18h-20h
Miam miam: 20h30-21h30

Et la journée était fini, je ne travaillais pas après 20h !

En période de révision (dans la théorie aussi) :
Levé: entre 10h et 10h30
Petit déj: 10h30-11h
Révision: 11h-12h
Miam miam: 12h-13h30
Pause Youtube bien mérité: 13h30-14h30
Révision: 14h30-17h
Pause goûter devant YT toujours: 17h-17h30
Révision: 17h30-20h

Et c’est pareil, la journée était terminée après 20h. Sauf quelques fois, ou j’avais vraiment besoin de bosser, pour décompresser, parce que forcément quand on ne travaille pas, on se pose des tonnes de questions pour savoir si l’on devrait bosser ou non, sur ce que les autres étudiants font au même moment..

C’est aussi pour ça que je ne bossais pas en groupe, je suis trop irrégulier, et j’aime bien prendre mon temps.. Mais cela n’empêche pas la réussite !

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

Foncer tête baissée, ne pas réfléchir, se donner à 200% toute l’année ! Enfin tout de même avec un minimum d’organisation !
Ne jamais baisser les bras, même quand à des moments on se demande vraiment ce qu’on fait en PACES (surtout quand on voit les potes qui n’y sont pas).
9 mois, ça passe très vite et le jeu en vaut la chandelle !

Apprendre pour apprendre, même si on ne comprend pas tout, tout le temps.. C’est triste d’en arriver là, mais c’est ce qui fonctionne.

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

Selon moi, ma facilité à lire et à rester concentré tout en apprenant m’a permis de gagner beaucoup de temps que j’ai pu consacrer aux annales, et donc de pouvoir faire la différence.
Je ne voulais pas passer mes journées à bosser, alors je devais forcément gagner du temps en étant efficace.

De plus j’ai côtoyé quelques doublant(e)s qui ne voulaient pas pharma, qui n’ont pas hésité à m’aider et à me soutenir. Connaître et avoir confiance en des doublants ne peut être que bénéfique quand on arrive en PACES en tant que primant !

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

En terminale j’avais entendu tellement de chose au sujet de cette année, que je pensais vraiment mettre un pied au goulag en rentrant en PACES.
En fin de compte, c’est certes une année difficile, mais c’est aussi une année enrichissante, il y a beaucoup de travail mais elle n’est pas impossible !

C’est un peu comme un défi que l’on se lance à soi-même pour voir de quoi nous sommes capable !

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

Pendant ma terminale, j’y ai passé des heures et des heures à lire les témoignages. C’est un bon moyen d’appréhender cette fameuse année !
Alors à mon tour d’y déposer le mien.

13