Actuellement, dans quelle filière êtes-vous et en quelle année ?
Pharmacie 2ème année

Quelle fac, quelle année, quel numerus clausus ?
Paris V, Descartes, 2013-2014, NC pharmacie : 113

Votre bac ? Votre spécialité ? Votre mention ?
Bac S 2011-2012, spé SVT, Mention Bien

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?
Doublante

Quel(s) concours avez vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?
Uniquement pharmacie les deux années, 7/783 après choix en pharmacie (en primante 179/758)

Votre niveau au lycée ? Etiez vous assidu ou dilettante ?
Plutôt bon mais en bossant, plutôt assidue sauf pour certains cours

Lors de votre PACES, habitiez vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?
Chez mes parents

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?
40 min en moyenne

Avez vous trouvé vos repères facilement à la fac ?
Non pas vraiment, à la pré-rentrée du tutorat en primante ça a été l’horreur rien que pour trouver les amphis…puis la charge de travail était énorme, on a du mal à cibler ce qui est important à comprendre car non, il ne s’agit pas d’apprendre mot pour mot, bêtement les polys (surtout au 1er semestre) mais de comprendre la base fondamentale et de savoir appliquer les notions dans les exercices (1er semestre).

J’ai mis énormément de temps à le comprendre. Donc je travaillais, mais sans rendement. Au début on se demande vraiment dans quoi on s’est engagé, il y a un fossé énorme entre le lycée et la P1.

Avez vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?
Pas en primante, je ne savais pas quoi bosser ^^

Pendant l’été entre les 2 P1, j’ai vaguement essayé de bosser dès mi-juillet mais ça a été un échec, j’ai repris en août mais finalement j’aurais également pu ne rien faire, ça m’a pas spécialement avantagée d’avoir revu le premier chapitre de physique et de chimie ^^ Par contre j’étais au taquet dès la pré-rentrée du tutorat, comme si mon année de doublante commençait à ce moment là !

Pratiquiez vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?
Non, c’était prévu les 2 années, mais par manque de volonté ou à cause de l’impression de temps perdu, je n’en ai pas fait. (Attention ça peut se payer quand vous vous retrouvez sur la balance à la fin de l’année :()

Aviez vous des loisirs ? Des sorties ?
Pas spécialement, quand il y avait des épisodes de série que j’aimais bien qui passait à la télé je les regardais.
Pour les sorties, très peu en bizuthe au S1, j’étais du genre à passer le moins de temps possible sans mes polys.

En doublante au S1 je suis allée une fois au ciné. Sinon au S2, on peut facilement dégager des heures libres pour pouvoir sortir ^^

Aviez vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?
2 cousines futures pharmaciennes 😀

Combien d’heures de sommeil aviez vous par nuit ?
En primante au S1…euh 6h ? C’était insuffisant, je rentrais dans un cercle vicieux, manque de sommeil, angoisse, travailler plus, plus tard, dormir moins => encore plus angoissée etc (quand j’arrivais à dormir)

En doublante autour de 7h-7h30. C’est essentiel de dormir suffisamment autant pour le moral que pour la mémoire.

Combien d’heures travailliez vous par jour ?
Je ne vais parler que de mon année doublante; au S1 environ 6h hors cours quand je n’avais pas d’ED le matin et 10-11h pendant les révisions. Au S2, toujours 6h hors cours (plus d’ED) et 9h-10h en période de révisions, plutôt 9 quand même en moyenne, j’avais du mal à m’y mettre le soir.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?(Soyez le plus précis)
Là aussi je ne vais parler que de mon année de doublante : au S1, j’allais à tous les cours ou presque, sauf les cours de physique car j’ai vraiment du mal à faire le cours toute seule dans mon coin et c’est ce qui a sans doute expliqué en grande partie mon impasse en physique (en fait sur toute l’UE 3, avec la biophysique donc) NE SUIVEZ PAS MON EXEMPLE !

Donc après avoir eu le cours, je le revoyais chez moi, juste de la relecture, je ne suis pas une adepte du par coeur mot à mot à réciter puis je passais aux EDs, j’essayais de les préparer dans la mesure du possible (sauf en UE 3) histoire d’en tirer le plus grand bénéfice.

Sinon pendant le semestre je ne faisais pas de concours blancs (ccb) autre que ceux de ma prépa (prépa qui ne proposait que des ccb chaque semaine) et ceux du tutorat. Petite parenthèse, j’ai amèrement regretté de m’être inscrite à cette prépa au 1er semestre parce qu’elle m’enfonçait plus qu’elle ne m’aidait…(j’étais trop lente par rapport aux autres et au programme => mauvais classements => déprime)
Donc voilà sinon pendant les révisions, j’ai revu les cours en UE 1 et en UE 2 puis je suis passée aux annales, je les ai toutes faites, 2 fois, c’est particulièrement utile en chimie, puis je faisais des fiches d’erreurs.

Au S2 pareil, j’allais à tous les cours quasiment (98%) puis je relisais encore et encore, toujours pas de par coeur mot à mot à réciter car c’est trop chronophage pour moi mais ça peut être utile au 2nd semestre.
Pour les ccbs, toujours pareil qu’au S1, je ne faisais que les ccbs de ma prépa et du tutorat, je ne trouvais pas le temps d’en faire d’autres. En révisions c’était relecture de cours encore et encore, en faisant de tout chaque jour (ou presque) ça donnait :

8h30-10h30 : Santé Pu’
10h40-12h40 : Biomaths (ccbs faits et refaits pour gagner en rapidité)
13h30-15h : SHS (=> pas très productif parce que je m’endors après le déjeuner)
15h15-16h45 : Anat
17h-18h30h : Physio
(20h30-22h : ICM
22h-23h30 : Spé) => Entre parenthèses parce que j’étais plutôt à l’aise dans ces UE et j’avais la flemme de travailler après le dîner donc ces créneaux sautaient ^^’ (Ça aussi c’est déconseillé…de laisser un peu de côté les matières « fortes » )

Puis 2 semaines avant le concours je me suis lancée dans les annales, sauf en anatomie (comme c’est coeff 2 je la bossais clairement moins) puis selon les matières j’ai relu ou refait des annales jusqu’au concours.

Faisiez vous des fiches ? Si oui comment ?
Juste des fiches d’erreurs en chimie, biochimie, biomaths.
Pour les autres matières plutôt de par coeur, je stabilotais les justifications de mes erreurs, parce que c’était trop long à recopier sinon…j’avais l’impression de perdre du temps, j’ai jamais eu le courage de me faire un carnet d’erreur, c’est pourtant bien pratique j’en conviens, car quand on veut réviser juste avant les épreuves, entre prendre son petit carnet et toutes ses corrections de ccbs dans le sac, y a pas photo ^^’

Avez vous travaillé seul(e) ? En groupe ?
Plutôt seule, sinon j’ai tendance à me disperser facilement

Travailliez vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?
Pendant les semestres j’étais tout le temps à la BU de ma fac, puis arrivée aux révisions, par un concours de circonstances étrange j’ai travaillé chez moi, aussi bien au S1 qu’au S2.

Etiez vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?
En primante je n’avais pas pris une prépa privée car j’avais peur de me noyer sous la masse d’information et d’exercices, et j’ai eu raison, je me noyais déjà avec les ED de la fac !

En doublante je me suis inscrite à une prépa (90% de doublants au S2 disons, et 100% au S1) qui proposait des concours blancs chaque semaine. Comme je l’ai dit plus haut, ça m’a réellement desservie au S1 car j’étais vraiment trop lente, plutôt loin dans les classements, je perdais toute confiance en moi…
Je ne reprenais pas la correction car elle arrivait une semaine après (c’est toujours le cas même au S2 attention) bref un handicap qui aurait pu me coûter mon année. Au S2 j’avais des bons classements, j’arrivais à suivre le rythme donc ça m’a été utile.

Clairement je conseille à ceux qui sont « lents », qui ont besoin de s’assurer d’avoir bien compris les notions, de maîtriser les exos type avant de faire des ccbs à ne pas prendre cette prépa au S1, car on peut rapidement s’y noyer, en réalité ce n’est pas qu’on est moins bons, juste qu’on est prêt plus tard dans le semestre mais c’est suffisant pour le concours 😉
Sinon procurez-vous des ccbs, ou refaites ceux du tutorat (disponibles gratuitement sur le site du c2p1), je trouve qu’on en a assez avec ça 🙂

Etiez vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?
Au S1 bizuthe, clairement pas, toujours dans les derniers % sauf en UE 2 où j’arrivais à moins de 50% parfois, et j’étais heureuse !
Au S2 bizuthe, j’ai commencé à avoir des bons classements, j’étais soit classée ou pas très loin dans la plupart des UE sauf l’anat et les biomaths ^^

Au S1 doublante, toujours classée en UE 2 (dans les 10 ou 15%), en UE 1 classée ou pas loin et en UE 3 je suis passée de classée à derniers %…ça reflète bien le travail ^^’
Au S2 doublante, bien classée partout sauf en anat et en maths ^^’
Ça remonte le moral et on sait qu’on est sur la bonne voie quand on est bien classé, mais ça ne veut pas dire qu’on va tout rater si on ne l’est pas. L’essentiel c’est d’être prêt pour le concours, le vrai !

Aviez du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez vous ?
Owi, énormément…
En UE 3 je n’ai pas réussi à le gérer => impasse
Sinon le reste je le revoyais le weekend ou pendant les révisions ou alors je comprenais en faisant les annales.
Au bout d’un moment il faut savoir se dire qu’on arrivera pas à tout savoir sur le bout des doigts surtout au s1, les ccbs et les exos types sont bien plus utiles à faire.

Quel était votre rythme de travail ?
Au S1
9h-12h30 : Travail si pas ED
13h30 – 18h30 : Cours en amphi
(18h30 – 20h45 : Rentrer à la maison, douche, dîner + glandouille)
20h45 – 23h15 : Travail (dans la mesure du possible)

Au S2
idem sauf le créneau après manger, je ne le faisais pas, ou très rarement.

Dans quel état d’esprit étiez vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?
Compétition dans le sens où je voulais faire le meilleur classement possible (donc ça implique être meilleur que les autres mais sur le coup je n’y pense pas) aux ccbs et au concours mais pas dans le sens je vole des polys, des ordi, des fiches etc…
Altruiste ? Oui, si on me pose une question et que j’arrive à y répondre je le fais sans hésiter. (Mais bon en général ce sont des gens que je connais qui me posent des questions, pas des p1 inconnus)

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?
MEGA STRESSEE aux 2 S1 et au S2 primante.
Au S2 doublante ça allait mieux, car j’avais de la marge pour passer en pharma.

Quelle attitude aviez vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?
Concentrée dans la mesure du possible, pour avoir moins de travail de compréhension à faire à la maison. Par contre je somnole toujours une dizaine de minutes en moyenne en cours, j’ai un gros coup de barre après le déjeuner ^^’

Comment preniez vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?
Sur le poly de la fac en général, sinon je prenais des notes sur des feuilles, mais toujours à la main en tous cas. J’ai essayé le dictaphone au S2 primante mais au final bof, pas d’une utilité indispensable vu qu’on a les cours sur le moodle de la fac.

Vous serviez vous des annales pour réviser ?
Pas en primante au S1, au S2 un petit peu.
En doublante par contre je les ai fait 2 fois en UE 1 et UE 2 pour essayer de pas faire les mêmes erreurs et gagner en rapidité, et dans les autres UE (sauf en anat) une fois.
C’est vraiment important, ça permet de cibler les notions importantes/délicates qu’on ne maîtrise pas encore et de voir que certaines questions retombent chaque année ^^

Comment était organisée votre journée ?
C’est pas la même question qu’avant ?
Au S1
9h-12h30 : Travail si pas ED
13h30 – 18h30 : Cours en amphi
(18h30 – 20h45 : Rentrer à la maison, douche, dîner + glandouille)
20h45 – 23h15 : Travail (dans la mesure du possible)

Au S2
idem sauf le créneau après manger, je ne le faisais pas, ou très rarement.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?
Bien réfléchir à la prépa, pour les gens un peu lents, qui ont besoin de temps, de faire absolument ce qu’ils veulent genre à tout prix revoir le cours et se sentir plus ou moins prêt avant d’attaquer un CCB…je la déconseille pour les matières de réflexion du s1, ça m’a réellement desservie, niveau confiance en soi quand on a des mauvais classements, ça fait mal !

Mais c’est pas qu’on est bête ou quoi, juste qu’on est prêt sur les points abordés sur la fin du semestre, pendant les révisions, pour le concours et c’est ce qui compte !
Donc la confiance en soi, c’est vraiment une chose essentielle…pas de confiance, pas d’espoir => hop on se retrouve à la dérive et on bousille nos capacités…

Bien dormir, bien manger (pas trop lourd mais se faire plaisir quand même ;)), s’aérer l’esprit, ne pas rester seul, faire du sport peut-être aussi ! Ne pas faire tenir des plannings de 16h sur 12h (c’est déjà assez difficile) !
Pour ceux qui seront à Paris V, il existe un forum pour les P1 : http://forum.c2p1.fr/

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?
Je ne sais pas vraiment, je ne pense pas être plus intelligente. Sûrement le travail qui a payé tout simplement ^^

(Doublant uniquement) Qu’est ce qui a contribué selon vous, à votre redoublement ? Quels enseignements en avez-vous tiré pour in fine, réussir ?
J’ai passé un S1 de bizuthe horrible, entre problèmes familiaux, personnels et problèmes d’adaptation au rythme de travail de la fac, j’ai tout simplement pété les plombs, j’ai pas fait grand chose pendant les révisions, j’étais persuadée que j’allais être réorientée aux résultats du S1…

Je n’y croyais pas, tout simplement. J’étais persuadée d’être mauvaise, trop bête, pas assez forte pour passer. J’ai fait un bon S2, j’ai remonté des places, mais j’étais trop loin au S1 pour pouvoir passer donc j’y croyais fort à mon année de doublante.

En doublante j’étais confiante à la rentrée après une super pré-rentrée où j’étais très bien classée (bon y a 60% de bizuths qui sont perdus quand même mais bon) puis les ccbs de la prépa m’ont fait douté, j’avais peur, je me sentais nulle, c’était comme en primante, puis l’impasse en UE 3 c’était carrément du suicide disait-on mais j’en avais besoin, pour avoir l’impression d’assurer en UE 1 et en UE 2.

Au final, faites ce que vous semblez le mieux pour vous, même si c’est pas recommandé par les autres, il faut se mettre en situation de confiance. Une fois que vous n’y croyez plus, tout s’effondre : confiance => motivation => travail, tout est dans la confiance. Le mental c’est vraiment hyper important pour la p1. Il faut aussi avancer sans trop se poser de questions, tant que le concours n’est pas terminé, on ne peut pas prédire le résultat !

Pour terminer, comment avez vous trouvé cette première année des études de santé ?
Eprouvant mais quand on se retrouve en vacances, et avec du recul, on s’y habitue, ça nous manquerait presque de pas travailler tous les jours ^^
Horrible mentalement, il faut vraiment se battre contre soi-même, repousser ses limites, sa volonté…Mais également enrichissante, j’ai appris des trucs cools, rencontré des gens sympas 🙂

N’hésitez pas à me contacter si vous avez des questions (Emilie sur le forum du C2p1) ou en laissant un commentaire 🙂

Bon courage à tous les futurs p1, à bientôt peut-être ! <3

Que pensez vous du site www.reussirmapaces.fr ?
Intéressant, malheureusement je ne l’ai découvert que pendant les vacances !

31