Actuellement, dans quelle filière êtes-vous et en quelle année ?
Dentaire 2ème année

Quelle fac, quelle année, quel numerus clausus ?
Paris VI , année 2015/2016 , 313 médecine , 115 pharma, 36 dentaire

Votre bac ? Votre spécialité ? Votre mention ?
Bac S spé math mention TB

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?
Doublante

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?
Dentaire 13ème , médecine 167ème , pharma 133ème

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?
Très bonne élève, grâce à des grosses facilités et sans beaucoup bosser en général .

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?
Chez mes parents et HEUREUSEMENT ! J’avais la chance de ne pas habiter très loin de la fac, ce qui m’a permis de rester chez eux , et ils m’ont été d’un grand soutient.

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?
45min porte à porte environ

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?
Oui assez facilement, ce n’est pas très grand et on localise vite les amphis, la BU , la corpo … Mais je dois dire que je ne me rendais que très ( très très ) rarement à la fac.

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?
En primante j’ai fais un stage de prérentrée de 3 semaines dans une prépa, qui ne m’a pas tant servi pour prendre de l’avance puisqu’on ne voit qu’une infime partie du programme ( malgré ce qu’on nous vend dans les prospectus …) , mais surtout pour me mettre à travailler tout de suite.
Quand les cours à la fac ont commencés , j’étais déjà prête à travailler et je savais un peu comment m’y prendre.

En doublante pas du tout, je voulais me reposer au maximum avant cette deuxième année qui s’annonçait bien longue …

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?
Non pratiquement pas… Je suis allée courir 5-6 fois, mais pas le temps de faire plus.

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?
En primante, je voyais mon copain une fois par semaine ou toute les deux semaines, pendant 2-3h le samedi soir. Sinon quelquefois en semaine j’arrêtais de bosser le soir vers 23h et me laissais 30min pour regarder une série, trainer sur internet.. J’ai du voir mes amis 2 fois grand maximum.
Je culpabilisais énormément dès que je n’étais pas sur mes polys de cours et c’était assez difficile à vivre.

En doublante, ayant râté de quelques places seulement le concours en primant, je me suis autorisé bien plus de loisirs ( et cela a été nécéssaire, sinon je n’aurai jamais tenu!).
J’arrêtais de bosser presque tous les soirs à 23h pour m’autoriser 1h de série avant de dormir.
Mon copain étant à Bordeaux cette année, j’y suis allée 3 ou 4 fois dans l’année : je bossais dans le TGV, et là-bas entre 4h et 9-10h par jour pendant la semaine ou j’y restais. Lui même revenait aussi, et je lui accordais quelques après-midi.

Et quelques soirées avec mes amis, disons entre 3 et 5 dans l’année. J’ai beaucoup mieux vécu l’année de doublante, en acceptant de moins culpabiliser lorsque je m’octroyais quelques loisirs !

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?
Non du tout !

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?
J’avais besoin de beaucoup dormir ! J’essayais de me faire des nuits de 9h de sommeil minimum, et pendant les périodes de révisions de 10h, pour ne pas arriver épuisée au concours. Et biensûr … Les siestes ! Dès que je sentais que je bloquais sur un cours parce que j’étais trop fatiguée, je partais pour 20-30min (max) de sieste, ultra réparatrice !
Et après je repartais pour l’après midi. Ne pas hésiter à faire des siestes, vous travaillerez bien mieux après 20min de sieste , plutôt que d’essayer de passer ces 20min à travailler inefficacement.

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?
Au S1, autour de 10-12h par jour , au S2 plutôt 8-10h en moyenne.
Mais cela dépendait des jours, j’ai passé des journées à 5h ( rares ) , comme des journées à 14h en périodes de crise (ahah) dans les deux semestres. Le temps de travail est très personnel ( même si il y a quand même un minimum), ce n’est pas parce que vous travaillez 2h de moins par jour qu’une certaine personne , que celle ci va réussir mieux que vous : j’ai par exemple une amie qui a mit des jours à connaître par cœur le chapitre sur le cerveau en anat, alors qu’en une après-midi je l’avais déjà bien assimilé.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?(Soyez le plus précis)
Chaque méthode de travail est très personnelle, et il faut trouver celle qui vous correspond.
J’ai eu la chance de trouver la mienne assez vite, ce qui m’a permis de ne pas perdre de temps.
En primante : Pour les matières à par cœur, je lisais chaque cours une fois avant que le cours du prof n’ai lieu. En regardant le cours ensuite, je commençai d’hors et déjà à faire un premier apprentissage léger. Puis, le lendemain du cours je complétais l’apprentissage de la veille.
Ayant une très bonne mémoire, à ce moment là je devais déjà connaître assez bien le cours.
Puis je le revoyais plus ou moins 4-5jours plus tard. Ensuite, je revoyais ce cours seulement la veille des tutorats portant sur ce chapitre ( ce qui équivaut à 1 fois toutes les deux semaines au S1 , et une fois toutes les trois semaines au S2). Enfin j’essayais de revoir 2 ou 3 fois chaque chapitre en période de révision.

En doublante : Les matières à par cœur n’ont que peu changé entre mes deux années de PACES , ce qui fait que j’ai réussi à finir le programme mi-Octobre/début-Novembre. Pendant les mois restant jusqu’au concours, je n’ai fais que les revoir encore et encore .
Je me levais le matin et je me demandais quels cours je connaissais le moins bien ce jour là entre tous: c’était ceux-ci que j’allais voir aujourd’hui ! Pour le S2 j’ai fais la même chose , mais les cours de l’an passé étaient encore plus frais dans ma mémoire, ce qui fais que j’ai fini le programme mi février.
Du coup j’ai revu chaque cours vraiment vraiment beaucoup de fois avant le concours, et j’ai fais de nombreux exos sur chaque cours.

Je voulais vraiment dentaire , et je pensais passer primante, ce qui fais que je n’ai pas négligé ni les UECS , ni l’UEO : la spé dentaire ( qui m’avait presque permis de passer , j’avais eu 19 ,5/20 ! J’avais râté de 30 places le numérus en primante.
Si vous voulez dentaire , bossez là à fond , elle est coeff 8 , soit le deuxième plus gros coeff après l’UE7 et beaucoup de gens ne la bossent pas ! ). Je ne m’étais pas présentée au concours médecine en primante ( car je savais que j’étais limite dans le classement, et que pour réussir à décrocher une fillière, il fallait que je me concentre sur une seule d’entre elles ( donc une seule UE spé ) et vu que je voulais dentaire… ).

Bosser les UECS et les spé en primante m’a beaucoup servi !
La plus part des doublants galéraient sur les UECS qu’ils n’avaient jamais vues, pendant ce temps j’enchaînais exos et annales ( ++++ pour les UECS qui se ressemblent follement d’années en années).

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?
Je n’ai fais que très peu de fiches, qui pour moi étaient assez inutiles et une perte de temps sauf dans certaines matières. Pour les matières à par cœur c’est VRAIMENT une perte de temps car TOUT est à savoir.
On ne peut pas se permettre de privilégier certaines informations à mettre sur la fiche puisqu’elles sont toutes indispensables et susceptibles de tomber au concours.
Par contre pour les matières dites « de réflexions » elles m’ont bien aidées : à p6 on est autorisés dans certaines matières à avoir nos documents, par exemple en physique (UE3.1) au S1 et en biostat (UE4) et biophys (UE3.2) au S2. Du coup avoir ses propres fiches est un atout : on sait où sont les informations dont on a besoin !

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?
En primante je bossais avec quelques amis en bibliothèque (à la BnF) tous les jours.
En doublante je me suis rendue compte que je ne supportais plus la bibliothèque après y avoir été enfermée un an, et j’ai donc passé toute l’année chez moi, seule ( et à Bordeaux chez mon copain , ce qui me permettais de ne pas saturer ).

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?
Comme dit plus haut, j’ai commencé par la bibliothèque puis j’ai travaillé en doublante chez moi, ou dans la petite bibliothèque de ma ville. J’ai ainsi gagné le temps de transport, qui m’a permis de me lever un peu plus tard. A P6 on a l’avantage d’avoir les cours en direct sur internet, je ne me rendais à la fac donc une fois par semaine seulement , le samedi matin, pour le tutorat ( et en primant pour les EDs ).

Je n’ai mis les pieds que 2fois à la BU, et j’ai détesté , très peu de places , une chaleur de l’enfer, et surtout une ambiance que j’ai trouvé pour ma part assez oppressante…

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?
Je n’ai pas pris de prépa, ni en primant, ni en doublant ( sauf stage de prérentrée en primant) ! Je savais que j’aimais travailler seule, et que je n’aimais pas me faire dicter mon emploi du temps. Vous verrez dans les questions suivantes que ma méthode de travail ne collait pas du tout avec le fait d’avoir une prépa de toute façon.

Par contre en deux ans, je n’ai pas loupé un seul tutorat !
Le tutorat de p6 est vraiment très bon, un CB par semaine le samedi matin, assez proche de ce qui est demandé au concours ( malgré desfois quelques erratum scandaleux qui rendent fou ahah ), une ambiance géniale, des classements assez représentatifs puisqu’entre 500 et 1100 personnes s’y rendent chaque semaine, et surtout des CB portant sur les cours de la semaine : pour m’assurer des bons classements au tuto, je me devais donc d’être à jour dans toutes les matières, ce qui me mettais un énorme coup de boost : je ne me suis jamais présentée à un tuto sans connaître tous les chapitres demandés.

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?
Au tuto du coup, j’ai toujours été dans le top 10 au S1, et dans le top 30 au pire au S2.

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?
En lisant les témoignages sur ce site, j’ai l’impression d’être une exception …
Mais je n’ai honnêtement quasiment jamais eu de retard sur mes cours! (même en primante). Dès le début, je voulais absolument des bons classements au tuto ce qui m’a obligé à garder le rythme niveau cours.
J’avais en permanence une semaine d’avance en moyenne ( je regardais le cours en accéléré une semaine après avoir appris mon cours donc, pour vérifier que le prof ne rajoutait rien.
Beaucoup de cours à P6 peuvent s’apprendre directement sur le poly (surtout au S2), du coup il est facile de les apprendre avant le vrai cours, mais il est important de vérifier que le prof ne rajoute rien à l’oral pendant son cours magistral, car ce sont des infos qui tombent aussi au concours).

Quel était votre rythme de travail ?
J’essayais d’avoir la meilleure hygiène de vie possible, assez indispensable pour te tenir le coup ! Je bossais jusqu’à ce que je ressente le besoin d’arrêter, soit parce que j’avais faim, sommeil, etc… Et je n’hésitais pas à prendre des pauses dès que j’en avais besoin.

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?
Altruiste avec mes quelques amis, on se passait les fiches de prépa qu’on arrivait à chopper à droite à gauche, on expliquait quelques cours à ceux qui ne les avaient pas compris …
Mais il faut faire attention à ne pas « perdre son propre temps » à aider tout le monde, ça reste malheureusement un concours.
Après évidemment il y a un esprit de compétition qui est un peu nécéssaire.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?
Ultraaaaaaa stressée ! Une horreur. C’est ce stress qui m’a fait perdre tous mes moyens en primante au concours, et qui m’a fait perdre pas mal de points je pense. En doublante j’ai appris à gérer ce stress, en me disant que de toute façon j’avais fait ce qu’il fallait, et que je n’avais rien à regretter.

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?
Je ne suis allée à AUCUN cours théorique. Je les ai tous regardés sur internet en version accélérée.
Comme j’expliquais plus haut, j’attendais que le cours ai lieu, puis ce cours était directement téléchargeable dans l’après-midi sur le site de l’UPMC : je le téléchargeais , et je le regardais en version accélérée , x2 en général , mais certains profs parlent vraiment lentement, et peuvent êtres regardés en x2,5 voir x3 ! C’est un gain de temps énorme ! Au lieu de passer 2h à regarder un cours, c’est bouclé en 1h voir 45min.

Evidemment au début ça paraît infaisable, mes parents se demandaient souvent comment je faisais pour comprendre, mais on s’habitue vite au débit de parole x2. Du coup j’étais concentrée au maximum en regardant les cours, pour rentabiliser mon temps.

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?
Le tutorat propose à chaque début de semestre des publications qui sont géniales : les « tut’s ».
Il y en a en moyenne un par matière, et il s’agit en fait du cours réécris au propre, clair, avec des astuces et des moyens mnémotechniques . Je ne me servais quasiment que de ça comme support ( surtout en UE5 anatomie +++, UECS1 , UE6 ..). Du coup j’apprenais dessus ( ou sur les polys selon les matières) , et j’écrivais les informations manquantes du prof à l’oral au stylo.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?
Oui évidemment et c’est INDISPENSABLE ! J’ai passé mon année de doublante à kicker les annales ahah ! Et c’est ce qui m’avais manqué pour passer primante je pense. On vous répétera souvent qu’il faut faire idéalement autant de QCMs que d’apprentissage : en primant vous n’aurez clairement pas le temps de tout faire.

J’ai fais de nombreux QCMs du tuto , de prépa que j’arrivais à chopper, des livres de profs de la fac …
Mais c’est sans aucun doute les annales qui m’ont été les plus utiles. Encore une fois, c’est le tutorat qui les vends à mi-semestre à peu près. Vous verrez que d’années en années , les épreuves sont sensiblement les mêmes, surtout dans certaines matières du S2 où c’est carrément scandaleux ahah ! ( UECS1, UECS2 , et surtout la physio de l’UE3.2 ou les items sont IDENTIQUES d’une année à l’autre). Du coup c’est un avantage considérable de s’être préparé de la sorte au concours, on tombe souvent sur le même genre d’items.

Pour les matières de réflexions ( UE1, UE3.1 au S1 , et UE3.2, UE4 au S2 ), il n’y a pas de secret : il faut s’entraîner un maximum. Là pour le coup , tous les QCMs sont bons à prendre ( pas uniquement les annales, même si elles donnent l’esprit de l’épreuve ) et il est bien d’aller aux ED dispensés par la fac ( même si tout le monde est d’accord pour dire que c’est sacrément chiant).
Il faut en fait entraîner son cerveau à réfléchir d’une certaine manière pour comprendre directement où l’énoncé veut en venir.

Comment était organisée votre journée ?
Je n’ai jamais eu de journée « type ». Je me levais le matin vers 8h , et j’écrivais sur un post-it en mangeant mon petit déjeuner, ce qu’il me semblait nécéssaire de faire dans la journée : cours de la semaine suivante à apprendre, ceux de la semaine précédente à revoir, annales et QCMs , cours à regarder…
J’essayais de mettre un peu de chaque. Si j’avais des nouveaux cours sur poly à apprendre, je m’arrangeais pour le faire le matin. Je préférais plutôt regarder les cours magistraux le soir. J’alternais avec des QCMs dans la journée, de la révision…
Je prenais des pauses quand j’en avais besoin ( en général une de 10-20min vers 11h , je mangeais 30min-1h de 14h à 15h , parfois suivis d’une sieste , je remangeais le soir de 20h30 à 21h , et j’arrêtais de bosser vers 23h).

Comme dis plus haut, j’avais toujours à peu près une semaine d’avance, parfois plus. (Je vais tenter de vous expliquer ma méthode mais j’ai peur que ce ne soit pas très clair… Sorry).
En fait, en primante, la première semaine de cours, j’ai réussi à apprendre les cours du matin l’après-midi même, puis le vendredi samedi et dimanche, j’ai appris tous les cours de la semaine suivante, disons la semaine 2. Pendant la semaine 2, je révisais la semaine 1 et 2 légèrement, et j’apprenais la semaine 3.

La semaine 3, je révisais la semaine 3 que j’avais déjà apprise, et j’apprenais la semaine 4.. Et ainsi de suite , ce qui ne m’a jamais fais prendre de retard en terme d’apprentissage ( ce qui par contre me laissait moins de temps pour m’entraîner).
Ensuite durant le semestre, je ne revoyais les cours des semaines précédentes que lorsqu’ils tombaient au tuto. C’est donc pour cela que j’ai dis plus haut que la prépa ne me correspondait pas, puisqu’ils donnent les fiches de cours, et les séances d’exos sur les chapitres bien trop tard ( 2-3 semaines après le cours magistral) j’étais déjà passée depuis longtemps à d’autre chapitres.

Le vendredi était ma journée révision. Le tutorat étant le samedi matin, je passais tous mes vendredis à réviser les chapitres qui tomberaient le lendemain. Du coup je révisais chaque chapitre environ toutes les deux semaines au S1, toutes les trois semaines au S2.

Vers les fins de semestres, j’étais souvent obligée de déborder sur le jeudi ( voir le mercredi à la toute fin) pour boucler tous les chapitres.

Enfin pendant les révisions, j’avais imprimé pour les deux semestres un tableau excel comportant tous les chapitres de toutes les matières de toutes les UE pour avoir une vue d’ensemble, et j’ai mis à côté de chaque case un petit point au feutre de couleur selon la difficulté que j’avais à mémoriser un chapitre :
– vert : ce n’était pas nécéssaire de le revoir juste avant le concours, une semaine ou plus à l’avance suffisait largement
– orange : je devais essayer de le revoir dans la semaine précédant l’examen
– rouge : la cata , ça ne rentrais définitivement pas trop, il me fallait le revoir 2 ou 3 jour (voir la veille pour certain) avant le concours.
A partir de ce tableau j’ai construit mon programme de révision , que j’essayais d’effectuer 2 ou 3 fois avant le concours. J’arrivais à revoir tout le programme sur 6 ou 7 jours environ.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?
Ne jamais baisser les bras. C’est dur, mais tout le monde y passe, et la satisfaction de décrocher ce concours est énorme. Ne vous laissez pas décourager par les gens qui vous disent que personne ne l’a en primant, qu’ils ont douze chapitres d’avance, que de toute façon vous allez rater.

Si c’est votre rêve, donnez vous les moyens de le réaliser, et ne baisser pas les bras au moindre coup dur parce qu’évidemment il y en aura, mais c’est ce qui fera que votre euphorie à la fin sera encore plus grande !

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?
Sûrement pour commencer ma mémoire, que j’ai vraiment de la chance d’avoir ! Elle m’a permis d’apprendre les chapitres rapidement, et de ne pas prendre de retard.
Ma détermination, je ne me suis jamais découragée.
Je pense aussi d’avoir su gérer mon stress en doublante, qui m’avais bouffé en primante.
Et enfin, d’avoir eu une famille et des amis toujours là pour moi, qui essayaient de comprendre tant bien que mal ce que je vivais , et m’ont rendu la tâche plus facile !

(Doublant uniquement) Qu’est ce qui a contribué selon vous, à votre redoublement ? Quels enseignements en avez-vous tiré pour in fine, réussir ?
Mon stress, que j’ai appris à gérer , et le fait de ne pas avoir assez fait de QCMs en primante, ce que j’ai rectifié en doublante.

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?
Honnêtement, vraiment très dure. Enormément de pression , de moment de doutes, de solitude surtout.
Personne ne comprend autour de vous ce que vous vivez réellement. A la fin de ces années, vous devenez vraiment une autre personne , la PACES vous apprend à vous dépasser, travailler comme jamais vous n’auriez pensé pouvoir le faire. Il faut faire abstraction des problèmes que vous avez, oublier un peu vos amis, votre vie sociale. Toujours dépasser ses limites.

Je me sens endurcie, plus forte , et surtout prête à affronter pas mal de choses. Je sais que j’ai pu sacrifier une grosse partie de ma vie pour me donner les moyens de faire ce que je voulais, et que j’ai rendu fiers mes parents ,mes amis et moi même, et ça n’a pas de prix !

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?
Un super site qui aide, je pense, pas mal de monde !

23