Actuellement, dans quelle filière êtes-vous et en quelle année ?
Médecine 2ème année

Quelle fac, quelle année, quel numerus clausus ?
Angers, 2014, 170

Votre bac ? Votre spécialité ? Votre mention ?
bacS, Physique-Chimie, mention Bien

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?
Doublant

Quel(s) concours avez vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?
Concours médecine, 90

Votre niveau au lycée ? Etiez vous assidu ou dilettante ?
Assidue

Lors de votre PACES, habitiez vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?
J’habitais toute seule dans un appartement.

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?
Il me fallait 20 min pour y parvenir en tram.

Avez vous trouvé vos repères facilement à la fac ?
En tant que primant, difficilement car l’univers de la fac est totalement différent de celui du lycée.
On doit gérer de façon autonome son temps et son travail. J’ai été impressionnée par le nombre important de personnes dans l’amphi.

Avez vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?
En primant j’ai fait le stage de pré-rentrée organisé de la prépa privée, mais pas en tant que doublant: j’ai travaillé régulièrement 2h par jour de fin juillet à septembre, les matières à fort coefficient (UE7), et les matières « par-coeur » (bio-mol en UE1).

Mon but était d’avoir fait au minimum 2 lectures pour commencer le semestre avec une avance sur les matières à « long terme ».
Je conseille de travailler les cours pendant l’été car la majorité des étudiants le fait. Seulement il faut le faire efficacement, c’est ce qui la différence.
Mais il faut surtout profiter à fond de ses vacances.
C’est son souvenir qui fait tenir pendant l’année !!

Pratiquiez vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?
Oui, c’était indispensable pour moi. Environ 2h par semaine, je courais le dimanche en fin d’après- midi, pour clôturer ma semaine de travail, mais j’en faisais parfois en milieu de semaine pour décompresser si la journée avait été fatigante.

Aviez vous des loisirs ? Des sorties ?
Etant une grande fan de sport, mes sorties se résumaient à mes jogging, ou au fois où je faisais de la voile. je suis allée 2/3 fois dans le semestre au cinéma ou dîner avec des amis.

Aviez vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?
Non, aucun.

Combien d’heures de sommeil aviez vous par nuit ?
Le sommeil est important pour la mémorisation,l’efficacité, et la forme physique et morale. je dormais 7h par nuit, parfois 6h30 mais jamais moins, sinon j’étais fatiguée le lendemain.
Le nombre d’heures dépend de chacun, certains auront besoin de 8h voire plus!

Combien d’heures travailliez vous par jour ?
Je n’avais pas un nombre d’heure fixe, cela variait selon mon emploi du temps et ma forme. En moyenne 7h par jour.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?(Soyez le plus précis)
En PACES la mémorisation est très importante car il faut se souvenir le jour des partiels de toutes les notions vues pendant le semestre.
L’apprentissage passe d’abord par la compréhension ( pour m’approprier le cours) puis par la répétition.

Je faisais sur tout le long du semestre un programme pour relire chaque cours en moyenne 5 fois à intervalles « irréguliers »: compréhension du cours, le jour même où il avait eu lieu (J1) , puis sa relecture à J+ 3. apprentissage (relectures) 1 semaine, 10 jours et 1 mois plus tard.

Entre les lectures je faisais des QCM du tutorat/annales, pour cibler les attentes des profs, pour un apprentissage actif du cours et surtout réviser de façon globale, tout le long du semestre.

Faisiez vous des fiches ? Si oui comment ?
Oui, des fiches pour les notions:
– compliquées
– qui nécessitait un apprentissage « par-coeur » (pour les réviser rapidement et souvent).
– qui revenaient quasi-sytématiquement au concours, je ciblais les attentes des profs, les notais et les travaillais sur tous leurs angles afin d’être sûre d’avoir ciblé de tout ce qu’il fallait connaître dessus.

Elles doivent être: efficaces fonctionnelles, porter sur des points spécifiques, parfois j’y mettais le plan du cours afin de mieux me le représenter mentalement et mieux l’apprendre.
Elles ne doivent pas être des résumés du cours car il ne faut faire l’impasse sur aucun point important du cours.

Avez vous travaillé seul(e) ? En groupe ?
Seule pour travailler à mon propre rythme et suivre mon programme fixé.
Par contre avec mon groupe d’amis on partageait nos cours et on s’expliquait des notions.
Avec une amie e dimanche soir on se voyait pour une séance « explication/question » des cours et colles de la semaine.

Travailliez vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?
Chez moi car à la BU je trouvais qu’il y avait trop de monde et donc d’agitation. J’allais à la bibliothèque quand je voulais changer d’endroit de travail!

Etiez vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?
En primante j’étais dans une prépa privée, elle ne m’a pas du tout aidé.
Le rythme ne correspondait pas au mien, les horaires étaient parfois insoutenables.
En doublant je me suis inscrite au tutorat de la fac et je le recommande car il est de très bonne qualité, réalisé par des élèves volontaires et motivés à nous aider à réussir.
Je trouve que le tutorat était plus adapté et me permettait de travailler selon mon rythme et mes besoins, et si je ne comprenais pas quelque chose, les tuteurs faisaient toujours en sorte de bien m’expliquer!

Etiez vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?
En primante, on n’en parlera pas 😀
En doublante, oui j’étais la plupart du temps dans le numerus (50 à 150) , mais il m’est arrivé à 2 reprises d’être « mal » classée (200).
Cela ne me décourageait pas au contraire. Ca me montrait mes lacunes et les points sur lesquelles il me fallait retravailler. je me disais que les seuls résultats qui comptent seraient ceux des partiels!

Aviez du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez vous ?
Je m’obligeais à relire le cours du jour le jour même ou au maximum le lendemain mais jamais plus tard. c’est très important pour mieux retenir les grandes lignes et répertorier les remarques des profs (qui donc pourraient tomber aux partiels!).

Je m’obligeais à garder une régularité et à respecter mon programme et je m’arrangeais pour que le dimanche, tous les cours de la semaine aient été revu.

Quel était votre rythme de travail ?
Il était variable selon les cours de la semaine, ce que je voulais à tout prix réviser, mais il était régulier.
Il était intense mais pas surhumain!!
j’essayais de ne rien laisser de côté, de travailler selon les coefficients et la difficulté des cours.
Je « traitais » d’un cours selon 3 phases: compréhension PUIS mémorisation, entraînement QCM (généralement à partir de la semaine suivant celle où avait été fait le cours).

Dans quel état d’esprit étiez vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?
Altruiste avec mes amis. Il y avait de la compétition dans l’amphi, au tutorat mais je ne voulais pas y faire attention.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?
Ca dépend, assez décontractée pendant l’année sauf à l’approche des concours blancs et des révisions, où on sent un petit coup de pression.
Je m’efforçais à être décontractée en fait, car le mauvais stress m’aurait fait perdre mes moyens mais être à un moment un peu stressé est normal!!

Quelle attitude aviez vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?
Concentrée, c’est important pour la mémorisation du cours. Mais en tant que doublante il nous arrivait d’être dispersés quand on connaissait déjà le cours, mais surtout pour décompresser un peu.

Comment preniez vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?
Sur ordinateur mais principalement sur papier ce qui me permettait de mieux me représenter le cours et mieux retenir.

Vous serviez vous des annales pour réviser ?
Oui très important pour cibler les attentes du prof et surtout travailler efficacement! J’attendais de connaître suffisamment bien mon cours pour les faire, mais parfois elles m’aidait à mieux le retenir!
Mon objectif (personnel, certains amis n’approuvaient pas mais ça m’a plutôt réussi) était d’avoir fait toutes mes annales avant le concours blanc, et donc avant les révisions, à 1 mois des partiels.

Comment était organisée votre journée ?
Selon la semaine, si nous avions cours le matin/ après- midi
Si j’étais du matin:
– 8h- 12h : cours à la fac
– 12h-13h30: déjeuner – sieste
– 13h30 – 18h30: cours du jour (lecture/ réalisation fiche) avec pauses de 15 min quand nécessaire
– 19h- 20h: dîner / détente
– 20h- 22h00 (voire 22h30) : révisions cours/ fiches (lecture) ; QCM
Je ne travaillais jamais le matin je n’étais pas efficace avant 8h et souvent dès 21h30 je ressentais la fatigue, résultat je n’insistais pas au-delà de 22h!

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?
Croire en soi, TOUJOURS. Il ne faut jamais se laisser longtemps décourager: certaines fois il est normal d’avoir des passages à vide, mais ça concerne tout le monde et il faut se remotiver très vite, avant les autres!
Il faut être régulier, efficace, rigoureux dans son travail.
Mais surtout s’accorder des pauses plus ou moins longues sans regrets, rester en contact avec sa famille, amis.
c’est très important car c’est un travail de long terme et le but est d’être au top le jour J, pour cela il faut se ménager pendant l’année.
Surtout garder en tête son objectif de réussite. Ce n’est qu’un cap à passer à passer alors courage, et l’année prochaine vous témoignerez ici !!

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?
Sûrement ma motivation et ma rigueur, et l’entraînement tout le long du semestre via les colles/annales.

(Doublant uniquement) Qu’est ce qui a contribué selon vous, à votre redoublement ? Quels enseignements en avez-vous tiré pour in fine, réussir ?
En primant je n’avais pas de méthode de travail déterminée, résultat j’étais désorganisée, prise de court et pas vraiment au point dans mes révisions.

En tant que doublante j’ai cherché des témoignages d’anciens étudiants pour établir une méthode de travail qui collerait à mon rythme d’apprentissage.
C’était plus facile car je me connaissais davantage à l’issue de ma première PACES, je savais par exemple à quels moments de la journée j’étais plus efficace, et ayant déjà pris mes repères, mon année de doublante a été « plus cool ».

J’ai allégé mon emploi du temps, je me suis accordée plus de moments de pause pour éviter le mauvais stress et j’ai aussi compris que c’est l’entraînement qui fait la différence au concours.

Pour terminer, comment avez vous trouvé cette première année des études de santé ?
Géniale mais contente qu’elle soit finie!

C’est quand même une expérience où on apprend énormément de choses, on rencontre de nouvelles personnes. je l’ai trouvé passionnante, on se découvre des capacités qu’on n’imaginait pas.
mais en même temps difficile car les cours sont nombreux, et la pression du concours plâne toujours.
Mais si on s’y donne à fond dès le début, elle passe très vite et la récompense à la fin est fantastique!

Que pensez vous du site www.reussirmapaces.fr ?
Très bien, m’a beaucoup aidé pendant mon année de paces.

16