Co’, en 2ème année de Pharmacie à Lyon nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2015 – 2016, 51 places en pharmacie

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

Bac S SVT spécialité physique chimie, mention bien

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

primante

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

Seulement le concours de pharma (11ème)

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

Assidue, j’ai toujours été plutôt une bonne élève

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

En colocation avec ma meilleure amie elle aussi en PACES

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

5min à peine à pied, pareil pour la prépa

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

Assez oui, le campus Lyon Sud n’est pas très grand comparé à d’autre : deux grands amphis superposés flambants neufs pour les P1, avec la BU juste à côté.

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

Oui, avec un prépa privée pendant environ deux semaines. Je le recommande vraiment pour pleins de raisons :
Ça permet de voir le programme, de déjà intégrer certaines notions en UE1 surtout. On en oublie forcément une partie entre cette pré-rentrée et le moment où le cours est abordé à la fac mais c’est beaucoup plus facile à réapprendre.

Et aussi cela « allège » un peu le travail par exemple au mois de novembre quand la quantité de cours est considérablement augmentée notamment au niveau des cours à savoir par coeur ça permet vraiment de gagner du temps et surtout ça rassure. Et pour l’UE3 et l’UE4 qui sont plus des matières à exercices la pré-rentrée sert acquérir les techniques de calculs et les formules. D’autant plus que pour ces matières il ne faut pas seulement résoudre l’exercice, faut le faire dans le temps imparti. Et au début c’est pas évident.

Deuzio, la pré rentrée c’est vraiment utile pour se mettre au travail. Tu vois à quoi ressemble les cours, tu commences à trouver ta méthode de travail. Et tu prends aussi une bonne claque quand t’es face aux premiers QCMs, et tu te rends compte que tu vas vraiment de voir tout donner et travailler plus.
Et enfin ça permet de prendre une certaine avance..enfin « avance » tous le monde ou presque (je parle pour ma fac) fait une pré rentrée/bosse ses cours pour les doublants.
Le tutorat fait également une pré-rentrée gratuitement.

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

Heuuuuu je n’ai jamais été sportive même si je suis allée courir un peu au cours de l’année pour me défouler et éviter les crampes nocturnes à force à rester assise toute la journée…
Je le conseille tout de même pour ceux qui aiment ça, PACES et sport c’est pas incompatible, genre avec une heure/semaine. Pour se vider la tête, s’oxygéner, mieux dormir et de fait mieux travailler 😉

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

Je m’accordais une soirée de détente par semaine, pas plus (surtout au second semestre).
Au premier semestre je m’accordais mon vendredi soir à partir de 18h/19h, Je voyais mon copain ou je sortais boire un coup avec des copains (mais je rentrais pas trop tard, le deal c’était d’être opérationnelle le lendemain dès 8h pour travailler ! Donc pas de cuite non plus 😉 ).

Je faisais un peu de musique de temps en temps pour me détendre pendant 15-20 minutes quand l’envie me prenait. Et j’essayais de combiner mes pauses déj’ avec des loisirs : par exemple un petit épisode d’une série en mangeant avec la coloc.
Second semestre je prenais ma pause le dimanche à partir de 18h, presque plus de « vraies sorties » j’étais un peu trop fatiguée. Plus de temps pour la musique. Et surtout plus de pauses non prévues comme au S1.

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Absolument pas

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

Au premier semestre 8h minimum
Second semestre 7h…et encore pas toujours le temps de s’endormir. Plutôt entre 6h30 et 6h je pense.
Et dans les deux cas je faisais une microsieste sur ma table l’aprèm (5-10min) quand je commençais à somnoler et hop c’était reparti. Parfois plus quand j’étais vraiment crevée. Ça me permettait vraiment de tenir et de bien travailler après.

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

En gros 10h30/11h au premier semestre, et environ 12h-13h au deuxième

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?(Soyez le plus précis)

En période de cours :
Je notais déjà chaque jour les cours que j’avais bossé le jour même, ça m’aidait pour voir quels cours j’avais besoin de revoir.
Après je travaillais les cours vu en amphi chez moi le soir, j’engrangeais une certaine partie déjà. Le matin je voyais les cours déjà vu les jours précédents et des fois les cours de la veille s’ils m’avait posé problème. J’essayais de revoir les cours un maximum, on oublie vite c’est effrayant.

J’aimais pas m’acharner sur un cours pendant des heures pour le connaitre sur le bout des doigts lors de la 1ère/2ème lecture. Lors de la 1ère lecture du retiens un certain nombre d’information, encore plus lors de la deuxième et ainsi de suite. D’où le fait de tenir un agenda avec mes cours, je voyais direct quel cours je n’avais pas vu depuis longtemps. Mon but était vraiment de revoir les cours un maximum de fois.

En révision :
Je voyais les cours les plus difficiles pendant mon temps de travail le plus productif (le matin pour moi), et les cours plus cool en fin de journée. Et après mon repas (de 21h45 à 22h30) je faisais toujours des annales. Avoir une journée bien rythmée ça aide vraiment à tenir.

Après pour la méthode à proprement parler, personnellement j’étais plus visuelle. Je relisais mes polys, je surlignais mes polys avec un certain code couleur (exemple les notions majeures en orange, le texte important en jaune, les exemples en vert…), je lisais et relisais le cours dans ma tête.

J’essayais de le reformuler, de me l’approprier en somme. Puis je cachais le texte et je devais réécrire (pas phrases par phrases bien-sûr) ce que je venais de voir sur ma grande ardoise (c’est plus souple pour écrire, plus rapide, c’est cool pour les schémas et pour s’évaluer c’est pratique ! ). Deux fois en général. Je faisais et refaisais les exercices/annales, surtout ceux qui m’avait posés problème.
En révision je fais les annales correspondantes avant de commencer un cours, j’essayais de faire un maximum de QCMs, je refaisais les sujets de CCB, des ED.

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

Oui, surtout pour les formules en Ue3 et en Ue4. A côté de ça j’avais fait quelques schémas (pour les matières « par coeur » comme l’UE1 et l’UE2) que j’affichais chez moi. Il ne faut cependant pas perdre tout son temps à faire des fiches car tout est à connaitre dans le cours mais c’est intéressant pour avoir une vue d’ensemble, par exemple pour les voies métaboliques ou encore de faire des tableaux récapitulatifs.

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

Seule mais entourée, et ça m’a énormément aidée. Je bossais à ma prépa, avec un bon groupe de copains, que j’ai rencontré là bas, dans la même salle. Même si chacun bosse dans son coin, tu te sens pas seule.

Puis surtout c’est ces personnes qui t’aident quand t’as pas compris un point du cours/un QCM, qui vont te soutenir quand t’as une baisse de moral ou qui vont égayer les rares pauses que tu t’autorises. Je recommande de travailler avec un groupe, dans la mesure où cela reste studieux (bien-sûr à certains moments ya un peu de dispersion mais cela ne doit pas gêner le travail).

Travailliez-vous à la bibliothèque  de votre université ou chez vous ?

Comme dit plus haut je préférais travailler à ma prépa ou à la BU, je me dispersais assez vite chez moi. Et ça m’a aidé de distinguer vraiment mon lieu de travail et mon lieu de « vie ». C’est à dire qu’une fois que je rentrais chez moi je savais que ma journée de travail était finie pour de bon, jusqu’au lendemain.

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

Je faisais les deux. Ma prépa me fournissait des polys de cours, ainsi que des ED et des concours blancs. Et en plus de ça j’allais aux colles du tutorat pour avoir un maximum d’entrainement. La prépa va permettre d’avoir le cours le plus complet possible (et chaque détail compte…), bien présenté, le plus clair possible.

En ED, tu vas pouvoir voir comment résoudre les QCMs vite et bien, c’est indispensable et c’est pas souvent expliqué par les profs à la fac. Ça permet aussi d’acquérir une méthodologie, notamment en SSH (qui nécessite une rédaction). Avoir une prépa (et également au tutorat) c’était aussi avoir le corrigé des annales (il n’y a pas de corrigé officiel des concours fait par la faculté Lyon-Sud, c’est scandaleux) et des entraînements avec un classement. Je recommande de suivre les deux, après cela varie énormément d’une fac à l’autre.

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

Pas vraiment, comme quoi ! J’étais plutôt dans le milieu, pas catastrophique mais pas bon pour autant. J’étais plutôt dans les 400-500ème/1100……..pour finir 283ème au concours de décembre ! Énorme surprise. Il faut surtout rien lâcher. Au second semestre j’étais beaucoup mieux classée.

Aviez-vous du retard dans vos cours ?  Si oui, comment le gériez-vous ?

Un peu oui, le retard arrive forcément à un moment ou un autre. J’avais eu du retard à la fin du S1, ce qui m’avait forcé à prendre un rythme de travail plus régulier et je l’avais totalement rattrapé durant le début des deux semaines de révisions. Toujours rattraper tout son retard avant d’entrer en révision.

Au S2 entre les « vacances de février » (Spoiler : c’est pas des vrais vacances, il n’y a juste pas de cours), la pause des cours à la faculté pour les ECNs et le mois de révision j’vais eu le temps de rattraper.
Aussi j’avais pour règle de toujours voir un nouveau cours au moins une fois chez moi, pour ne pas me retrouver avec des cours inconnus. Puis globalement je rattrapais mon retard le weekend.

Quel était votre rythme de travail ?

S1 : En période de cours je travaillais de 8h à 12h-12h30, puis cours à la fac de 14h à 18h. On mangeait en rentrant puis reprise vers 19h30 jusqu’à 22h environ (une fois mon programme fini). Pareil en révision, en remplaçant les cours à la fac par du travail perso.

S2 : J’ai eu vraiment un rythme très régulier durant tout le semestre, j’étais dans un engrenage en quelque sorte. Travail de 8h à 13h (avec des fois deux heures de cours à la fac à 11h), pause, puis reprise à 14h (cours à la fac/travail perso en révision) jusqu’à 18h, mini pause puis reprise jusqu’à 21h où je mangeais puis reprise à 21h30/45 jusqu’à 22h30.

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

Compétition contre moi même en fait, c’était à moi de me dépasser et à m’améliorer au fil des semaines. Je gardais bien en tête que le but était d’être prête le jour du concours, et que c’était normal de pas être encore au top durant le semestre. Rien n’est joué avant les révisions déjà, c’est là qu’on gagne des places.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

Entre les deux on va dire, avec des fois des baisses de moral. Je crois aussi que j’étais tellement à fond dedans que je me rendais pas vraiment compte du stress, c’était tellement permanent que cela en devenait normal.

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

Plutôt concentrée même si j’avoue que durant certains cours c’était pas trop ça. Mais globalement j’enregistrais une bonne partie des infos durant le cours par l’écoute.

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

Sur papier, j’apprenais mieux comme ça puis j’avais besoin d’un support papier pour apprendre. Et je prenais en photos certaines diapos ou enregistrais certains cours où le prof allait vite (et je notais le moment où il me manquait des choses)

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

C’est indispensable !!! Certains profs refont exactement les même QCMs ou le même genre. Ou encore pour voir le type de questions que le prof aime, voir les exercices de base. Et surtout pour l’entrainement, comme pour les colles.

Comment était organisée votre journée ?

S1 : Levé 7h, petit dej tranquille, préparation puis travail de 8h à 12h30, repas devant une série le plus souvent, cours à la fac de 14h à 18h. On mangeait juste après, histoire de faire une pause en même temps, douche puis travail de 19h30 à 22h. Coucher vers 23h.

S2 : Levé 7h, petit dej, préparation en 20 min pour avoir le temps de prendre le café avec les collègues. 8h-13h travail non stop puis repas puis cours de 14h à 18h. Petite pause de 10 min puis retour au boulot jusqu’à 21h, repas, puis travail de 21h45 à 22h30 (des fois plus tard). Coucher vers minuit, voir minuit 30, le temps de prendre une douche et de préparer la bouffe/ les affaires pour le lendemain.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

De vous donner à 200% durant ces 7 mois, pour ne pas avoir de regrets. Ça passe vite mine de rien, rappelez vous pourquoi vous être là et accrochez vous. Et surtout c’est un marathon, c’est normal que cela ne marche pas dès le début, c’est un travail sur la durée.

Dès septembre on voit pose des QCMs que vous devez maîtriser après 3 mois de travail + les carrés ont une grande longueur d’avance. Vous conseille vraiment de vous mettre au travail rapidement, dès le début, de garder une bonne hygiène de vie (sommeil, alimentation, amis/famille, sport) et de bien vous organiser.

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

Je sais pas trop, peut être ma méthode et ma discipline de travail et je pense aussi le fait que j’y ai cru jusqu’au bout.

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

Dure, mais pas insurmontable. Beaucoup de sacrifices mais qui ont payé au final. Et le sentiment d’avoir trouver les études qui me correspondent.

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

J’avais lu quelque témoignage pour me faire une idée du rythme à tenir, ça m’a bien aidé. Bon concept 🙂

13