Actuellement, dans quelle filière êtes-vous et en quelle année ?
Médecine 2ème année

Quelle fac, quelle année, quel numerus clausus ?
Bordeaux, 2014-2015, NC médecine: 334, NC pharmacie: 137

Votre bac ? Votre spécialité ? Votre mention ?
Bac S, spécialité physique-chimie, mention TB

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?
Doublante

Quel(s) concours avez vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?
J’ai passé médecine et pharma ! Au 1er semestre 347/2668 pour le tronc commun, au 2nd 238ème en médecine et 79ème en pharma

Votre niveau au lycée ? Etiez vous assidu ou dilettante ?
J’étais une bonne élève dans l’ensemble, j’écoutais bien en cours ce qui me permettait de n’avoir quasiment rien à faire chez moi !

Lors de votre PACES, habitiez vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?
Toute seule dans mon appart !

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?
Environ 20 min je dirais. c’est ni trop loin, ni trop près, ça me permettait de faire une vraie distinction entre là où j’habitais et la fac qui peut être oppressante.

Avez vous trouvé vos repères facilement à la fac ?
A la fac oui, car elle n’est pas immense et on trouve vite les amphis, la bu et le ru ( juste ce qu’on a besoin de connaitre en paces).
Par contre pour ce qui est de trouver mes repères en PACES, il m’a fallu un gros mois ( je parle de mon année de primante).

On doit très vite s’habituer à un tout nouveau rythme de vie alors qu’on sort à peine du lycée, d’abord, trouver sa méthode de travail, savoir organiser sa journée pour éviter de perdre du temps inutilement et c’est ce qui a de plus compliqué à mettre en place au début. Mais pas de panique on finit tous par s’y faire, ce n’est qu’une question d’habitude!

Avez vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?
Alors non je n’ai jamais travaillé l’été que ce soit en primante ou en doublante, et je déconseille de le faire !!!!!
L’année est suffisamment longue et dure pour la rallonger! Ne travaillez pas, vous allez être frustrés avant même que l’année ne commence! Il faut profiter de son été pour faire tout ce que vous n’allez pas pouvoir faire pendant l’année.

Par contre j’ai fait un stage de pré-rentrée ( de 2 semaines avant la rentrée) les deux années et ça c’est plutôt pas mal, ça permet de se remettre au travail progressivement et de prendre de l’avance sur les cours.
Quoiqu’il en soit, avant le 15 août n’ouvrez aucun cours !!!!

Pratiquiez vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?
Rien du tout pendant deux ans, j’aimais pas assez le sport pour m’en dégager du temps de mon travail.
Quitte à prendre du temps de pause je préférais me reposer ou aller boire un verre avec des amis.

Aviez vous des loisirs ? Des sorties ?
J’avais une règle d’or: quoiqu’il arrive (retard dans mes cours ou pas) le samedi à 18h c’était PAUSE !
C’était la bouffée d’air frais de la semaine et un réel confort d’avoir ce temps rien que pour moi et pour me reconnecter avec la vie réelle.
J’en profitais pour passer la soirée avec mon copain ou aller boire un verre avec des amis. Par contre je me couchais à 1h du mat’ grand max !!! La pause du samedi soir c’est bien mais il faut pouvoir se lever le lendemain pour travailler.

Après dans la semaine je ne m’accordais rien à part le soir où je m’organisais pour avoir une « vraie » pause le temps de manger et de regarder une série sans me presser et me culpabiliser (enfin 2h max). Je n’ai jamais mangé en travaillant, c’est inhumain je trouve ! :p

Un dernier conseil pour ce qui est des loisirs et des sorties: c’est possible de garder un semblant de « vie normale » en paces à condition de s’organiser en conséquence ! 🙂

Aviez vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?
Non, juste des oncles et tantes kinés et ma grand-mère infirmière.

Combien d’heures de sommeil aviez vous par nuit ?
Je dormais 7/8h par nuit et même en période de révisions !
Le sommeil en paces c’est sacré, on peut avoir toute la motivation du monde mais si on ne dort pas assez on finit par ne plus être efficace et donc perdre du temps à apprendre des cours qui pourraient être appris plus rapidement si on avait assez dormi.
Le sommeil c’est le seul luxe qu’on peut se permettre en paces, chacun doit dormir le temps qu’il lui faut sans complexe que ce soit 6, 8 ou 10h par nuit. Faites l’erreur une fois, vous comprendrez votre douleur le lendemain 😉

Combien d’heures travailliez vous par jour ?
Globalement 10/11h par jour tous les jours (cours à la fac compris), sauf en révisions où là c’était plutôt 12/13h.

C’est important d’être régulier dans son temps de travail je trouve et d’avoir un rythme qui nous permette de tenir toute l’année.
Ca ne sert à rien de bosser 12h par jour si c’est pour péter un câble au bout de deux semaines (c’était mon temps de travail en révisions et je ne me voyais pas du tout bosser le même volume horaire le reste du semestre). Il faut s’économiser pour pouvoir durer comme un marathon enfaite 😉

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?(Soyez le plus précis)
Ma méthode d’apprentissage c’était un peu comme un mille-feuille.
J’avais besoin de repasser plusieurs fois sur le même cours pour être certaine de le savoir parfaitement !
Très globalement pour un cours de 2h à la fac je m’accordais 2-3h pour l’apprendre. Et à chaque fois que je revoyais un cours je me laisser assez de temps pour ne pas le bacler.
Ce qui fait que dans une journée j’avais le temps: d’aller en cours le matin et d’apprendre 2 ou 3 nouveaux cours.

Pour ma méthode spécifique pour apprendre un cours:
J’y allais petit à petit: je commençais par surligner tout mon cours avec un code couleur ( violet-bleu pour les choses les plus importantes, puis vert, rose, orange et jaune pour les plus petits détails). Oui oui mes cours ressemblaient donc à des arcs-en-ciels mais ça permet de créer du relief et de capter directement les choses indispensables à savoir et les autres.

En gros d’ordonner les informations. Une fois que j’avais fait ça, j’apprenais par coeur: soit directement en rabâchant dans ma tête chaque phrase puis chaque paragraphe et ainsi de suite. Soit en écrivant mon cours sur une feuille à côté.

Puis une fois que j’avais fini d’apprendre mon cours je faisais directement les annales !!
C’était le passage obligé pour voir si j’avais bien bosser, si bien qu’au moment des révisions j’étais parfaitement au point sur ce qui tombe au concours et je pouvais me concentrer en approfondissant avec les qcms de ma prépa que je trouvais plus difficiles que les annales.

Après suivant les matières, ma méthode d’apprentissage variait un peu: en biophy je privilégiais vraiment la compréhension, il faut savoir son cours mais surtout le comprendre sinon on n’arrive pas à faire les QCMS!

Pour l’anatomie je privilégiais la visualisation: je prenais le temps de bien me représenter dans ma tête comment sont agencés tel ou tel organe, pour cela en plus de mon cours je travaillais avec le netter ( notre bible en paces ahah) et des sites comme zygotebody.com ou anatomie 3D Lyon qui est une chaine youtube.

Faisiez vous des fiches ? Si oui comment ?
Jamais, jamais, jamais! Pour le concours il faut TOUT connaître alors pas besoin de fiches c’est une perte de temps monstrueuse !

Avez vous travaillé seul(e) ? En groupe ?
Je travaillais seule mais avec quelqu’un à la fois ! 🙂
J’allais à la bu avec une copine, on s’asseyait à côté mais après chacune bossait toute seule, on ne s’adressait la parole que quand c’était l’heure de notre pause. Oui oui c’est possible de passer 2 ou 3h sans parler à sa pote !

Travailliez vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?
En primant tout le temps chez moi et en doublant presque tout le temps à la bu sauf quand je devais bosser de l’anatomie ou de la biocell ( deux matières qui me demandaient énormément de concentration et de par coeur).

Par contre je n’allais jamais à la bu de la fac de médecine, je trouvais ça oppressant qu’il n’y est que des p1, tout le monde regarde en permanence ce que tu bosses, comment sont tes cours etc..

Etiez vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?
Personnellement j’ai fait le choix d’une prépa privée pour mes 2 ans de paces.
Tout simplement car en plus des ED et des colles toutes les semaines, ma prépa se chargeait elle-même de prendre les cours en amphis et de nous les donner. Ce qui est un énorme avantage que d’avoir la certitude que notre cours est complet et sans erreurs.

Mais je ne dénigre pas le tutorat d’autant plus que celui de Bordeaux est très bien ! On peut autant réussir en prépa qu’au tutorat, ça dépend de ce qui nous convient le mieux !

Etiez vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?
J’étais toujours classée dans le 1er tiers de ma prépa. Mais je ne me mettais jamais trop de pression pour les colles et concours blancs, un bon classement dans l’année ne veut pas dire un bon classement au concours !
Le plus important c’est d’être au point le jour J, vaut mieux se prendre une caisse avant le concours et savoir sur quoi on doit encore travailler !

Aviez du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez vous ?
Biensur, tout le monde finit plus ou moins par avoir du retard.
Mon objectif c’était d’arriver aux révisions en ayant gommer tout mon retard. C’est quelque chose où il faut que tout le monde arrête de stresser, avoir du retard c’est pas grave !!!
Je prenais le temps d’apprendre bien chaque cours correctement, ils y en avaient qui me demandaient seulement 2h et d’autres où il fallait compter des fois 6h voir plus! Alors certes j’avais du retard sur la fac mais au final j’arrivais toujours à le rattraper car je savais mes cours parfaitement et que je pouvais ainsi les réviser plus rapidement !

Quel était votre rythme de travail ?
C’est assez simple j’avais un rythme TRES régulier tout au long de la semaine:
– 8h30/12h30 : soit fac soit je bossais chez moi ( les jours où pas de cours ou le week-end)
– 12h/13h30: Pause repas
– 13h30/19h30: Avec une pause de 30 min en milieu d’aprem pour souffler un peu ( sauf le samedi où j’arrêtais à 18h)
– 21h/22h30: Je me prévoyais toujours des matières faciles qui ne me demandaient pas énormément de concentration

Ce qui fait en tout 11h de boulot par jour environ. Et pour les jours sans je prenais un peu plus de temps de pause mais je tombais jamais en dessous de 9h de boulot minimum.

Dans quel état d’esprit étiez vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?
Ni altruiste, ni esprit de compétition.
Jamais deux amies avec qui on s’entraidaient mais sinon je ne faisais pas attention aux autres, je ne mettais pas de bâton dans les roues mais je n’aidais pas non plus.
C’est chacun pour soit il ne faut pas l’oublier, et y’a des personnes qui n’hésiteront pas à abuser de vous si vous vous montrez trop gentils ( triste mais vrai).

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?
Assez décontractée tout au long de l’année, je ne stressais pas plus que ça quand j’avais des colles ou des concours blancs mais par contre j’étais très exigeante sur mon travail.
Je faisais très attention à regarder mon rythme de travail et à rester efficace tout au long de ma journée.

Quelle attitude aviez vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?
En primante très concentrée, j’écoutais pour essayer d’emmagasiner le max d’infos pendant le cours.
Par contre en doublante, très dispersée du fait que j’avais déjà les cours et que ça me revenait rapidement en mémoire. Je préférais même des fois ne pas aller en cours du tout. Attention je dis ça SEULEMENT pour les doublants: si c’est pour perdre 4h de votre temps en cours et ne rien écouter, n’y allez pas du tout!
Vous gagnerez 4h de boulot par jour ce qui est énorme.

Comment preniez vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?
Je n’avais pas à prendre mes cours.. C’était ma prépa qui le faisait. Mais sinon je conseille ordinateur + dictaphone au cas où.

Vous serviez vous des annales pour réviser ?
Oui tout le temps !! Je faisais les annales systématiquement après chaque cours que j’avais appris et même quand je les revoyais.

Comment était organisée votre journée ?
Voir un peu plus haut, j’y ai déjà répondu 🙂

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?
Je dirais à tous les futurs PACES de croire en vous !! C’est le principal. La mention qu’on a eu au bac de définit pas votre réussite.
Je connais des gens sans mention qui ont eu médecine du premier coup et d’autres comme moi qui ont redoublé avec TB au bac. Et je dirais aussi qu’il faut se donner les moyens de réussir, si c’est ce que vous voulez vraiment faire alors foncez pour ne rien regretter!

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?
Ma motivation et la certitude qu’avec tout le travail que j’avais fourni ça allait finir par passer !
Je ne me suis jamais démotivée tout au long de l’année. Quand j’ai enfin compris que si je m’en donnais les moyens je pouvais réellement avoir mon concours j’ai foncé, j’enchainais les journées de boulot sans me poser de questions, mon seul objectif étant à la fin de l’année d’être classée.

(Doublant uniquement) Qu’est ce qui a contribué selon vous, à votre redoublement ? Quels enseignements en avez-vous tiré pour in fine, réussir ?
Un manque de compréhension pour ma part. Je suis tombée dans le piège  » de toute façon ça ne sert à rien de comprendre, il faut juste apprendre », alors que c’est faux. On retient toujours mieux quelque chose que l’on comprend: les mécanismes en biochimie, la physiologie, la mécaflux.

Pour terminer, comment avez vous trouvé cette première année des études de santé ?
Dure et longue sur le moment, mais au final ça en valait la peine. On apprend tellement sur soit durant cette année: sur nos capacités de travail, sur notre mental… Ca nous fait murir! On oublie vite tous les sacrifices une fois le concours réussit!

Que pensez vous du site www.reussirmapaces.fr ?
Vraiment très bien, j’ai lu pas mal ( voir vraiment beaucoup) de témoignages quand j’étais en terminale, ça m’a permit de mieux appréhender mon grand plongeon en paces 😉

25