Actuellement, dans quelle filière êtes-vous et en quelle année ?
Médecine 2ème année

Quelle fac, quelle année, quel numerus clausus ?
Pierre et Marie Curie Paris VI, NC: 313 reçus en médecine

Votre bac ? Votre spécialité ? Votre mention ?
Bac S mention bien spécialité SVT

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?
Doublante

Quel(s) concours avez vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?
Admise en médecine 176e au S1 et 254e classement final

Votre niveau au lycée ? Etiez vous assidu ou dilettante ?
Au lycée je n’étais pas vraiment travailleuse, ma moyenne tournait entre 12 et 13.

Lors de votre PACES, habitiez vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?
J’habitais chez mes parents, en banlieue, cela rajoutait du temps de transport mais niveau moral je n’aurai jamais pu vivre seule en appartement durant ma PACES.

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?
Environ 25 min (sans prendre en compte les aléas de la sncf…)

Avez vous trouvé vos repères facilement à la fac ?
Oui assez facilement. J’ai eu la chance de savoir assez tôt que je voulais faire médecine ce qui m’a permis de me renseigner un maximum durant ma 1ere et Terminale sur les différentes facultés parisiennes, leur mode de fonctionnement, le nombre d’étudiants, et avoir différents témoignages.

Du coup je n’ai pas réellement été surprise lors de ma rentrée en tant que primante je savais plus ou moins à quoi m’attendre même si quoiqu’il arrive tout cela est très nouveau mais on s’y fait vite. Le plus important je pense c’est de se trouver rapidement un petit groupe d’amis en qui on a confiance et avec qui on peut travailler.

J’ai eu la chance d’avoir mon 1er choix de fac sur APB (Pierre et Marie Curie) c’est une fac avec un excellent tuto, des polycopiés fournis par la fac, des amphis surveillés et des cours que l’on peut visionner de chez nous, il n’y a donc aucune compétition palpable entre doublants et primants comme on peut le voir ailleurs et ça facilite vraiment les choses pour ne pas être complètement perdu à la rentrée !

Avez vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?
En tant que primante je n’ai pas du tout travaillé, je savais que j’allais m’engager dans une année difficile et je préférais profiter pleinement de mes vacances.
J’ai des amis qui ont fait des stages intensifs de pré rentré avec des prépas privés, globalement tous m’ont dit que ça ne leur avait pas vraiment servi, c’était très rapide et ça les a plutôt stressés.

D’autres peuvent voir un coté rassurant à travailler durant l’été, mais surtout surtout surtout ne pas travailler TOUT l’été, vous allez vous fatiguez avant même d’avoir débuter l’année! La PACES c’est un marathon il faut de l’endurance !

En tant que doublante par contre j’ai commencé à retravailler fin aout les matières qui m’avait posé problème en primante (anatomie, embryologie et physique).
Travailler l’été en tant que doublant a plus de sens, on connait déjà les matières et on sait comment travailler pour renforcer ses acquis.
Après ce n’est pas déterminant dans l’année qu’on va passer, certains n’ont pas travailler de tout l’été en tant que doublant et ont eu de très bon résultat au concours et vice versa.
Pour moi c’était surtout une façon d’aborder plus sereinement cette deuxième année de PACES.

Pratiquiez vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?
J’ai arrêté toutes les activités sportives dans des clubs lors de ma rentrée en PACES parce que je ne préférais pas m’engager à venir tel jour à tel heure toutes les semaines.

Par contre j’ai continué le sport, j’allais courir le dimanche matin. Cela me fais un bien fou, le seul moment de la semaine où je n’avais plus rien dans la tête et tout le sang dans les pieds 😉

Même s’il faut faire beaucoup de sacrifice durant cette année et forcément réduire les activités physiques si on en faisait 10h par semaine, je ne pense pas que la solution soit de tout arrêter, il faut vraiment trouver un équilibre et conserver des activités qui nous vide la tête (que ce soit le sport ou autre) sinon vous allez vite voir qu’on devient facilement fou !!

Aviez vous des loisirs ? Des sorties ?
J’ai mis un point d’honneur à faire une sortie au moins une fois par mois avec des amis du lycée qui n’étaient pas en médecine ! Quand je dis « sorties » ce n’étaient pas des grosses soirées en boites etc etc.. mais des petits restaurants de temps ou temps, ou un cinéma, un bowling!

Pour moi c’était important de faire ça avec des personnes qui n’étaient pas en médecine parce que même si on peut se faire de très bon amis à la fac les conversations tournent presque tout le temps autour de la médecine, pas le bon plan pour se changer les idées !

Aviez vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?
Absolument pas, et d’ailleurs je n’ai pas une famille très scientifique!
Je suis la pionnière de la famille dans ce domaine !

Combien d’heures de sommeil aviez vous par nuit ?
8h ou 9h, mais jamais moins !!! Le sommeil c’est primordial! Généralement je me couchais vers 22h30-23h et je me réveillais à 7h30 !
Même lorsque je n’avais pas fini tout ce que je voulais faire je ne prenais jamais sur mon temps de sommeil, apprendre quelque chose lorsqu’on est fatigué c’est strictement inutile et c’est une énorme perte de temps et d’efficacité !

Combien d’heures travailliez vous par jour ?
Dans l’année en période de cours il y avait en général 4h de cours par jour et après je travaillais environ 6h ou 7h au niveau de travail personnel.
En période de révision je pouvais travailler entre 11h et 13h par jour (lorsque j’étais dans un bon jour!!)

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?(Soyez le plus précis)
Pour la méthode elle variait d’un matière à l’autre, et bien évidemment il faut avant tout trouver SA méthode! Je vais décrire matière par matière et il faut savoir qu’une d’une fac à l’autre les matières ne se travaillent pas forcément de la même façon, le concours étant spécifique à une fac.

Pour le S1:
En UE1 pour la partie biocellulaire j’ai regardé tous les cours et je notais ce que tu disais les profs, c’est une matière que demande beaucoup de concentration, j’allais à tous les ED de la fac et à tous les tutos.

Pour tout ce qui est histologie, biologie de la reproduction et embryologie c’est essentiellement du par coeur je n’allais donc pas en cours pour ces matières, et ayant une mémoire visuelle je lisais, relisais, rerelisais et je récitais dans ma tête. Puis je faisais des QCM pour voir quelle partie du cours je devais revoir.

En UE2 pour la partie chimie générale j’allais en cours, je comprenais et après je m’entrainais, beaucoup beaucoup d’entrainement, pareil pour la chimie Organique au début je m’en sortais pas mais il faut s’entrainer toujours et encore sans chercher à apprendre bêtement par coeur les réactions, après en biochimie j’allais en cours, c’est super important de comprendre et je m’étais fait de grande fiche (ou poster) que j’affichais au dessus de mon bureau pour bien visualiser les réactions en chaine dans l’organisme !

En UE3.1 c’est la matière par excellence où je ne comprenais rien, mais je me suis accrochée parce que la physique c’est certes difficile mais pas impossible, je me focalisais sur les chapitres abordables (magnétisme, biophysique), le travail se faisait surtout sur la correction des exercices je revoyais tout en détail et après je faisais une fiche récapitulative de l’exercice.

En UE5 c’est une matière passionnante mais aussi difficile (surtout pour les primants) car elle arrive tard dans l’année et l’anatomie c’est tout nouveau, ce qui m’aidait beaucoup c’était de visualiser je conseille d’ailleurs le Netter ou le grey’s ! Et l’anatomie c’est tous les jours parce que ça s’oublie très vite!

Pour le S2:
En UE4 : c’est que de l’entrainement, j’aimais beaucoup cette matière, j’en faisais au moins une heure par jour, c’est important de se familiariser avec les formulations des problèmes car souvent il y a des pièges qui peuvent être éviter rien qu’en lisant l’énoncé.
De l’entrainement et des fiches récapitulatives pour les formules importantes

En UE.7 c’est du par coeur, au mot près, je récitais par coeur tous les jours au moins 2 ou 3 chapitres, et j’écrivais beaucoup pour cette matière (l’épreuve se présentant sous forme de QROC et de QCMS), j’apprenais par coeur, je le récitais dans ma tete puis je réécrivais tout comme une autodictée, ça peut paraitre extrêmement robotique mais au final c’est ce qu’on nous demande!

En UE6 j’apprenais aussi tout par coeur, sans forcément écrire, mais je récitais et je faisais beaucoup de qcm, les questions étant assez répétitives d’une année sur l’autre.

Plus globalement j’avais une mémoire très visuel, j’avais donc une technique particulière pour retenir mes cours: j’utilisais des stabilos mais toujours une seule couleur pour une matière donnée ! Pour moi lorsqu’il y a trop de couleur sur une feuille de cours c’est fouilli, et si c’est fouilli sur ma feuille c’est le fouilli dans ma tete !

Au niveau de l’organisation le mot d’ordre c’était « pas de retard » même s’il est difficile de ne pas en avoir en PACES. Pour cela je me fixais comme objectif d’avoir vu et appris le cours que j’avais eu le matin, et le weekend était consacré à revoir tous les cours de la semaine.

Je ne marchais pas vraiment avec des planning mais plutôt avec des feuilles d’objectifs pour la semaine. J’écrivais tout ce que je devais avoir fait et vu dans la semaine puis je barrais au fur et à mesure.

Bien évidemment ma méthode a marché pour moi mais elle n’est pas forcément la bonne pour tout le monde, il faut avant tout se connaitre et savoir comment notre cerveau fonctionne! Et surtout se dire qu’il n’est jamais trop tard pour changer de méthode !

Faisiez vous des fiches ? Si oui comment ?
Oui je faisais des fiches mais pas pour toute les matières!
Essentiellement pour les matières calculatoires pour synthétiser toutes les formules du cours, mais surtout pour les matières où les documents étaient autorisés (UE3.1, UE4, UE3.2) pour moi c’est très important d’avoir rédigé ses propres fiches pour ces matières là et de s’entrainer avec ses fiches de façon à ce que le jour du concours on sache exactement où trouver l’information.

Pour les matières à par coeur je n’ai pas fait de fiches tout simplement parce que je trouvais dangereux l’idée de tout synthétiser dans une matière où chaque détail compte dans les qcms.

Avez vous travaillé seul(e) ? En groupe ?
Je travaillais seule, j’avais beaucoup de mal à me concentrer en groupe.
Par contre j’allais à tous les concours blancs avec un groupe d’amis et nous faisions la correction ensemble, c’est très constructif de voir les erreurs de chacun.

Travailliez vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?
J’ai toujours travaillé chez moi ou bien quelques fois à la bibliothèque mais pas celle de mon université. Je n’arrivais pas à me concentrer et à me focaliser sur mon propre travail. J’étais sans cesse obliger de regarder les autres et de me comparer (piège récurrent lors des années de concours!!!).

Etiez vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?
J’était au tutorat ET dans une prépa. Pour ma part les deux sont complémentaires, d’ailleurs je n’ai jamais raté un seul tuto ou un seul de cours de la prépa!

Le prépa permet de mieux comprendre et d’être mieux cadrer (pour ceux qui ont peur de le transition trop brusque entre lycée et fac la prépa est une bonne alternative), les qcms et les cours y sont de très bonnes qualités et la prépa apporte des informations que la fac ne donne pas !

Le tutorat c’est différent et c’est ce en quoi il est complémentaire, en effet le tutorat c’est un groupe bénévole d’étudiant en médecine (généralement des p2) ce n’est donc pas un travail de professionnel contrairement à la prépa, les sujets peuvent parfois avoir des erreurs mais le tutorat est bien plus représentatif qu’une prépa au niveau des classements, la prépa étant payante et le tuto gratuit, les élèves sont généralement plus nombreux au tuto !

Etiez vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?
Cela dépendait des matières, en primante mes classements étaient assez mauvais et c’est normal le temps manque beaucoup lors de l’année de primant contrairement aux doublants qui sont avantagés et souvent mieux classés aux concours blancs!

Mais attention à ne pas conclure trop vite en se disant que si on est bien classé aux colles alors c’est bon, ou bien baisser les bras lorsqu’on a un mauvais classement ! Le concours c’est un jour J, c’est pas 2 mois avant qu’il faut être major de la promo mais le jour J ! et rien n’est joué avant.
La preuve en primante j’étais souvent dans les choux (plus de 50%) et je suis pourtant arrivé 410e au concours 5 (dans les 20%), je n’ai pas baisser les bras à chacun de mes mauvais résultats !

En doublante j’avais des bons classements, mais attention à ne pas tomber dans le piège « ça va je suis toujours classé en concours blancs » ! Toujours bosser dur quelque soit son classement!

Aviez du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez vous ?
J’essayais d’en avoir le minimum possible!
Primante ce n’était pas possible autrement, avec la masse de travail qui nous tombe dessus quand on vient juste de sortir du lycée c’est difficile de trouver la bonne méthode tout de suite!

Surtout il ne faut pas se laisser submerger par le stress (plus facile à dire qu’à faire), lorsque j’avais du retard je réfléchissais par ordre de priorité: quelle matière vaut plus que l’autre? quelle est celle qui est plus facile à apprendre? sur laquelle je pourrais gagner des points?

Toujours se dire qu’il vaut mieux connaitre sur le bout des doigts un seul chapitre et savoir répondre à tout plutôt que d’avoir vu tous les chapitre vite fais sans savoir répondre aux questions !!

Quel était votre rythme de travail ?
J’avais un rythme de travail assez soutenu (comme tout bon p1!!!)
En général, je me levais tôt parce que je préférais travailler le matin, je faisais environ 4 pauses dans la journée (dont deux assez longues pour le repas du midi et du soir) et le soir j’évitais au maximum de me coucher plus tard que 23h parce que le sommeil c’est primordial !!!

Dans quel état d’esprit étiez vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?
Je n’étais absolument pas dans l’esprit compétition, je me disais que dans cette année difficile mon plus grand ennemi c’était moi même et pas la personne à coté de moi en amphi !

Je dirais même qu’il faut pas hésiter à s’entraider, oui c’est un concours mais c’est dur pour tout le monde, bien sur je n’envoyais pas les cours au 2000 étudiants de la fac mais c’est important d’avoir un petit groupe d’amis soudés. Vous vivez la même galère et traverser ça à plusieurs c’est bien plus simple !!

Bien sur il y a toujours des personnes qui sont dans l’esprit compétition mais sachez que c’est une minorité (en tout cas dans mes deux année de PACES je n’en ai croisé que très rarement) et généralement ce ne sont pas ces personnes là qui réussissent !

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?
Stressée, stressée, stressée très très stressée!!!
Comme je le disais en PACES sont plus grand ennemi c’est soit même ! Il faut savoir gérer ce stress, pour ça moi j’allais faire un peu de sport ou j’allais voir des amis, il faut absolument se changer les idées !
Surtout pas regarder les autres, ne regarder que nos efforts et savoir voir le coté positif et tout ce qu’on réussi !

Quelle attitude aviez vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?
Plutôt concentrée, je partais du principe que si je venais en cours pour dormir, jouer sur mon téléphone ou pour parler avec mes amis alors autant ne pas y aller et rester chez soi réviser sérieusement plutôt que de perdre son temps !

Comment preniez vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?
J’ai eu la chance d’être dans une fac qui fournissait des polycopiés, donc pour la plus part des matières tout était déjà dedans et je rajoutais à l’écrit ce que le prof disait de plus à l’oral.

Vous serviez vous des annales pour réviser ?
OUI !!! Et c’est indispensable !!
Non seulement pour l’entrainement mais en plus parce que d’une année sur l’autre dans certaines matières des qcms sont très récurrents!

Comment était organisée votre journée ?
Une journée type :
7h30 réveil
8h30 j’allais en cours en général jusqu’à 12h30
12h30 à 13h30 je mangeais (une vraie pause sans cours ni rien !!!)
13h30 à 16h je travaillais puis je faisais une pause de 20 (encore une fois une vraie pause c’est à dire que je sortais de ma chambre, j’allais parler à mes parents, ou j’envoyais des messages, je jouais à des jeux stupides !!)
16h20 jusqu’au diner je travaillais puis en générale après manger je travaillais jusqu’à 22h et ensuite avant d’aller me coucher je me changeais les idées, en regardant une série, en lisant un livre…
Puis la journée recommençait !!!

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?
FONCEZ !!! L’année de PACES c’est très difficile mais pas impossible, il va y avoir des hauts et des bas mais il ne faut pas baisser les bras, si c’est vraiment ce que vous voulez faire alors consacrez vous entièrement à ça (sans perdre la tête non plus !) mais n’ayez aucun regret !

On apprend beaucoup sur soi même durant cette année, vous serez étonné de voir à quel point vous pouvez vous surpassez !!
Quoiqu’il arrive levez vous le matin en vous disant que vous faites tout ça pour faire un métier que vous aimez dans votre vie !!! ET NE LACHEZ RIEN !
Bon courage !!

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?
Je ne sais pas, peut être le travail, la persévérance, la motivation mais aussi un tout petit peu de chance quand on voit que les classements se jouent au millionième près…

(Doublant uniquement) Qu’est ce qui a contribué selon vous, à votre redoublement ?Quels enseignements en avez-vous tiré pour in fine, réussir ?
En tant que primante j’ai eu la chance de trouver rapidement ma méthode de travail ce qui m’a permis d’avoir un classement plutôt correcte (410e).

Lors de mon année de doublante je n’ai donc pas totalement changé ma méthode de travail çar pour moi elle me convenait mais j’ai plus approfondi des matières que je n’avais pas eu le temps de voir en primante (notamment l’anatomie!!!) et surtout je me suis beaucoup plus entrainé aux qcms en tant que doublante! En primant on se focalise sur le fait d’apprendre par coeur son cours mais on oubli parfois que s’entrainer est tout aussi important !!!

Pour terminer, comment avez vous trouvé cette première année des études de santé ?
Très difficile, et étrangement j’ai mieux vécu mon année de primante que celle de doublante (le stress n’est pas le meme quand on sait inconsciemment qu’on a encore une seconde chance!!)

J’ai appris beaucoup sur moi même, sur ma faculté à me dépasser ! J’ai été très bien entouré par ma famille, mes amis, et tout le petit groupe d’amis que je me suis fait en PACES!
Je garde heureusement de bon souvenirs, des bons fous rires!!!

Finalement la PACES on a l’impression que c’est l’enfer quand on est dedans mais croyez moi le jour des résultats tout cela est bien loin derrière et on est fier de ce qu’on a accompli !

Que pensez vous du site www.reussirmapaces.fr ?
Super site, j’ai trouvé plein de bon conseils lors de mes deux années de PACES et j’espère pouvoir en donner tout autant et faire profiter mon expérience 🙂

27