Actuellement, dans quelle filière êtes-vous et en quelle année ?
Maïeutique 2ème année

Quelle fac, quelle année, quel numerus clausus ?
Lille 2, 2015/2016, NC maïeutique : 40

Votre bac ? Votre spécialité ? Votre mention ?
Bac S, sapé SVT, mention TB

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?
Primante

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?
J’ai passé les concours de maïeutique et de médecine. Semestre 1 : 1204 en TC, Semestre 2 : 773 en TC, 640 en médecine (NADM) et 70 en maïeutique (LC) puis 21ème

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?
Environ 16 de moyenne (2e de ma classe) dans un petit lycée ayant une soi-disant « mauvaise réputation ». J’étais très travailleuse mais pas perfectionniste.

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?
Dans un appartement seule.

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?
10/15 minutes à pieds

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?
Pas du tout, il m’a fallu un semestre entier d’adaptation. Passer de la campagne à la ville est un grand changement, puis du petit lycée à l’énorme fac, d’une vie avec ses parents à un appartement seule…. c’était très difficile à vivre. J’ai pleuré énormément, je vivais dans l’angoisse et mon moral était au plus bas. Heureusement mes parents m’ont encouragés, ne m’ont pas mis la pression et venaient même dormir avec moi quelques fois. Ca m’a permis de tenir. C’était un grand défi de travailler dans ces conditions.

Puis le 2e semestre, il y a eu un déclic. Je me suis sentie mieux, je n’avais plus autant d’angoisse. J’ai bien mieux vécu le S2 qui est un peu plus léger et un peu moins stressant que le S1.

Sinon à la fac, tout était bien expliqué (amphis, rentrée, ED…), donc je n’ai pas eu de problèmes à ce niveau.

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?
Je n’ai travaillé aucun cours, car des anciens PACES m’avaient dit de bien profiter de mes vacances et de me reposer au max afin de tenir le 1er semestre. Et pour travailler environ 4 mois au rythme de la PACES, sans vacances ni véritable moment de répit…. il vaut mieux être bien reposé!

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?
Au S1 oui, de la fitness cardio mais j’ai vite abandonné. Je préférais courir le dimanche matin à la campagne! Donc environ 1h30 par semaine ahah…

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?
Au S1 à part mes parents qui essayaient de me changer les idées en marchant 30 minutes l’aprés-midi, en allant un peu au marché, je ne suis pas sortie du tout (et ça ne m’a rien apporté au contraire… sortir permet au cerveau de s’aérer et de relâcher). Je mangeais au RU le midi avec des amies.

Au S2 j’étais un peu plus décontractée je suis sortie environ 5 soirs avec des amis ou ma famille (rentrée vers 22h), un week end presque complet, j’appelais plus souvent mes amis, j’écoutais plus de musique (ça décontracte) et je lisais un peu le soir juste avant de dormir (ça me permettait de rêver d’autre chose que de mes cours)

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?
Aucun dans ma famille, mais des amis de mes parents.

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?
je respectais bien mes 8h de sommeil. Je faisais souvent 23h/7h

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?
Pendant les cours : environ 7h en dehors des 4h de cours à la fac.
Le WE et révisions : environ 10 à 12h. Mais ça dépendait de la motivation!!

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?(Soyez le plus précis)
Au S1 j’avais les cours du matin, je faisais:
– 8h/12h: cours
PAUSE
– 13H30 / 16H : travail
PAUSE
– 16H30 / 19h: travail
PAUSE
– 20h30/22h30 : travail

Au S2 j’avais les cours de l’après-midi:
– 8h/10h15: travail
PAUSE
– 10h30/12h30: travail
PAUSE
– 14h/18h : cours
– 18h30/19h30 : travail
PAUSE
– 20h45/23h: travail

Je prenais les cours à l’ordi avec un dictaphone. En rentrant de cours je remettais mon cours en page, avec des couleurs, des titres, du soulignage, et je complétais mes trous avec le dictaphone (je notais toujours le moment où j’avais perdu une information pendant le cours). Ca me permettait de bien relire le cours sur l’ordi, puis j’imprimais.

Le 1er semestre, j’apprenais mes cours directement imprimés comme tout le monde parce que soi disant « les fiches c’est une perte de temps » mais c ‘était le fouilli dans ma tête.

Donc le 2e semestre, j’ai adopté une technique qui me plaisait et que j’avais adopté tout au long de mes années collège/lycée: j’ai refait des fiches.
Une fois mes 4 cours imprimés. Je prenais celui qui m’intéressait le plus, je le reprenais, le relisais et je le surlignais.
J’avais un petit cahier pour chaque matière, donc après ça, je refaisais un « résumé » du cours sous forme de notes, de la forme qui me semblait la meilleure à apprendre (tableau, schéma, formules importantes pour les maths…). Une fois ce résumé dans mon petit cahier fait, je n’apprenais plus que dedans, je ne ressortais jamais mes cours imprimés. Il était très complet.

La veille des jours où je n’avais pas cours, je me faisais un petit planning (pas d’heures, juste des cours) avec les cours que je devais absolument revoir le lendemain. Ces jours là, je reprenais mon petit cahier, j’apprenais le cours à revoir, puis je faisais quelques QCMs dessus (concours blancs, concours des années précédentes etc…). Je ne revoyais pas plus d’1 ou 2 cours d’une même matière dans une même journée pour ne pas me lasser de la matière et être plus efficace.

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?
Oui, avec un petit cahier pour chaque matière. J’exploitais ma mémoire visuelle grâce à ces cahiers.

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?
J’avais plusieurs binômes. Nous échangions cours et schémas. Mais je révisais toujours seule.

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?
Très rarement à la bibliothèque, seulement quelques soirs avec une amie. Je préférais travailler dans le calme à mon appartement, j’étais plus à l’aise.

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?
AU S1, j’étais seulement au tutorat car je ne m’étais pas assez renseignée sur les prépas. J’avais peur que l’investissement dans une prépa ne serve à rien, et je n’avais pas perçue ce qu’elle aurait pu m’apporter. Comme je n’avais pas le moral, je ne pense pas que j’aurai pu assumer une pression supplémentaire que celle qu’infligent sans le vouloir les concours blancs des prépas. Je me sentais totalement débordée au S1, pas besoin d’heures de cours et de concours en plus.

Après les résultats du premier concours j’ai décidé de m’inscrire à SupMédical car beaucoup de personnes m’ont dit que je pouvais avoir mon année si je donnais tout au 2e semestre. Selon tous les avis que j’avais eu, Supmed était la meilleure prépa. Ils avaient raison! Je n’ai pas testé les autres prépas, mais les fiches de cours + séances + annales + concours blancs de supmed étaient très complets, et m’ont permis de bien m’organiser.
Je n’utilisais pas les fiches de cours venant de la prépa (sauf pour les cours d’anatomie afin que rien ne m’échappe) mais j’utilisais toutes ls annales à la fin des cours, j’allais à toutes les séances et à tous les concours blancs. Je refaisais les concours blancs souvent 3/4 fois dans le semestre.

Je recommande fortement la prépa. Des personnes bien organisées dès le début, qui ont trouvé leur méthode de travail savent se débrouiller avec le tutorat. Tout dépend de la personne! Mais il est vrai que les prépas apportent une très grande aide non négligeable ! Si vous êtes motivés à réussir, l’investissement ne sera pas vain.

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?
En prépa j’étais souvent classée dans le premier tiers.
Je ne révisais jamais vraiment par rapport aux concours blancs, mais par rapport au vrai concours. C’est-à-dire que si on venait de faire un cours à la fac qui n’allait pas tomber au concours blanc, je révisais avant tout les nouveaux cours de la fac afin de ne pas avoir de retard plutôt que de réviser des choses qui allaient tomber au CCB mais que je connaissais mieux.

Avec les cours de la fac en parallèle je ne pouvais pas réviser au max. J’ai donc eu de meilleures notes au vrai concours qu’aux concours blancs.

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?
Au S1 énormément. J’ai géré comme je pouvais, avec beaucoup de mal… j’apprenais d’abord les matières que je préférais (anatomie, biocell, quelques cours de ssh), puis je passais moins de temps sur celles que j’aimais moins. Ca s’est vu sur mes notes du premier concours mais j’ai réussi à décrocher 10 en anat, 12 en biocell et 12 en ue1. Je préférais apprendre un max et le plus vite possible des choses que j’étais sure de « gérer » et de rattraper le jour du concours, plutôt que de perdre mon temps sur des choses incompréhensibles.

Au s2 beaucoup moins, surtout qu’il y a plus de temps pour réviser. Sinon même technique, j’apprenais ce qui me plaisait le plus!

Quel était votre rythme de travail ?
A mon propre rythme ahah… chacun a son propre rythme de travail. Tant que ça rentre dans la tête et que ça ressort le jour du concours c’est le principal 😉

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?
J’essayais de ne pas trop penser aux autres mais…. je ne faisais que ça! Ca me bouffait l’esprit. Surtout que j’habitais une résidence ne contenant presque que des personnes en paces. Résultats je me comparais à la fac, à la prépa et à la résidence en voyant les autres travailler, et me disais toujours que par rapport à eux j’étais nulle!!
L’esprit compétition est tout le temps présent en paces, du jour de la rentrée jusqu’au jour des résultats de fin d’année… Meme avec nos amis on compare tout…

J’étais motivée pour réussir, en un ou deux ans, ça ne me dérangeait pas du tout. Surtout que j’entendais partout « tout le monde fait 2 ans ».

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?
Trèèèèès stressée! Du moment où je me réveillais jusqu’au moment où je m’endormais ^^ De toute façon aucun de mes amis n’était pas stressé… C’est ça la paces : le stresssss h24.
Mais encore une fois, j’étais moins stressée au S2 car moins de cours et plus de temps pour réviser (et une meilleure organisation).

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?
J’étais concentrée. Impossible de faire autrement. Je prenais tout le cours à l’ordi et je notais donc tout ce que le prof disait. Personne ne devait me déranger!!!

J’avouerai qu’à certains moments je me permettais d’être dispersée, parce que de toute façon écouter des formules d’ue3 quand on ne comprend strictement rien à la physique ça ne sert pas à grand chose ^^ J’allais pas m’inventer physicienne alors que j’étais totalement nulle. Donc ça m’arrivait quelques fois (très rarement), mais ça décompresse!

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?
Ordinateur avec un dictaphone.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?
Oui énormément! C’est très important pour savoir à quoi s’attendre au concours. Je n’en ai pas assez fait au S1 malheureusement mais au S2 je ne faisais que ça!

Comment était organisée votre journée ?
Voir la question méthodes de travail!! 🙂

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?
C’est une filière comme les autres. Elle n’est pas impossible. Faites de votre mieux, vous ne le regretterez pas et vous pouvez y arriver. Croyez en vous!

Et si vous ne réussissez pas, plein d’autres belles choses vous attendent à côté. La PACES c’est pas la vie, il ne faut pas devenir fou pour cette année.

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?
La volonté. Je n’ai rien lâché au S2, je ne me suis pas reposée sur mes lauriers ou dit « de toute façon je ne l’aurai pas ». Je me suis dit « fais de ton mieux, ce qui est appris est appris et te resservira ».

Et surtout le soutien des proches ++++ c’est très important!!!

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?
Très enrichissante. Elle m’a permis d’apprendre, d’entrer dans le domaine médical d’une facon très générale, et aussi de me faire grandir !
Bon… aussi très très très éprouvante!!!

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?
J’ai souvent regardé les témoignages. Ca aide beaucoup, surtout pour le moral!

17