Actuellement, dans quelle filière êtes-vous et en quelle année ?
Médecine 2ème année

Quelle fac, quelle année, quel numerus clausus ?
Strasbourg, 2012/2013, 232 places en médecine

Votre bac ? Votre spécialité ? Votre mention ?
Bac S SVT, mention TB

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?
Primante

Quel(s) concours avez vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?
Uniquement médecine, 51ème

Votre niveau au lycée ? Etiez vous assidu ou dilettante ?
Je ne travaillais pas énormément mais avais beaucoup de facilités.

Lors de votre PACES, habitiez vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?
Chez mes parents (heureusement!!)

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?
10 minutes à vélo

Avez vous trouvé vos repères facilement à la fac ?
Oui, je n’en pouvais plus du lycée et j’ai adoré l’environnement de la fac, même si ce n’était pas vraiment la bonne année pour profiter de la vie étudiante. Mais ça motive de voir les 2e et 3e années, et surtout d’avoir enfin l’impression de travailler pour quelque chose que l’on a vraiment choisi.

Avez vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?
Les deux dernières semaines des vacances, j’ai suivi une pré rentrée. J’ai trouvé ça utile de la suivre, sans se mettre la pression, pour avoir déjà vu certaines bases à la rentrée et ne pas se laisser dépasser au début où j’avais un peu de mal à bosser.

Pratiquiez vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?
Pas vraiment. Il m’est arrivé d’aller courir quand je n’en pouvais plus.

Aviez vous des loisirs ? Des sorties ?
Oui, je n’ai pas une capacité de travail exceptionnelle et je n’aurais pas pu rester cloîtrée chez moi tout le temps. Je mangeais presque chaque midi avec des amis, entre les cours et la BU, et je sortais de temps en temps, mais jamais trop tard, le but étant de ne jamais commencer à être crevée et de pouvoir garder un rythme à peu près régulier.
Au deuxième semestre, je m’accordais en général une vraie soirée par semaine avec mon copain, qui était aussi en PACES (ça aide!)

Aviez vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?
Deux cousines internes en médecine qui m’ont beaucoup motivée et conseillée et une tante sage-femme.

Combien d’heures de sommeil aviez vous par nuit ?
J’essayais de m’en assurer 8. C’est mon minimum pour ne pas être fatiguée le lendemain et réussir à me lever. Ca ne sert à rien de se priver de sommeil pour travailler plus, à part se rendre moins efficace et prendre le risque de tout lâcher au milieu du semestre.

Combien d’heures travailliez vous par jour ?
C’était très variable. Au premier semestre, j’avais du mal à travailler 6-7h par jour, puis avec l’habitude je travaillais 8h par jour au deuxième semestre. Mais il m’est arrivé de ne presque rien faire pendant certaines journées, et dans ce cas là il vaut mieux accepter que l’on y arrive plus, aller faire quelque chose d’autre pendant quelques heures et revenir le cerveau reposé pour se remettre au boulot.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?(Soyez le plus précis)
J’ai mis des mois à trouver ma méthode de travail. Au premier semestre j’ai un peu tout testé.
Au deuxième semestre: j’écoutais la plupart des cours en ligne car je n’étais pas attentive en amphi, donc je n’y allais plus beaucoup. Pour les apprendre la première fois, le jours même, je les lisais et écrivais rapidement les choses importantes sur un brouillon.
Le week-end je les relisais, ou les réécrivais s’ils étaient vraiment complexes.

Attention: ne pas tomber dans le piège de réécrire tous les cours au propre, ça ne sert à rien et ça fait perdre énormément de temps.
Pendant les révision du 2e semestre, j’ai fait un premier tour de mes cours en les écrivant au brouillon, puis plusieurs tours de relecture, et des annales (surtout utiles au premier semestre)

Faisiez vous des fiches ? Si oui comment ?
J’en ai fait quelques unes en maths et physique. Parfois en anatomie pour réunir des éléments de plusieurs cours différents. Mais pour la pluspart des cours, il faut tout apprendre et vouloir faire des fiches ramène au risque de réécrire son cours au propre et de perdre du temps.

Avez vous travaillé seul(e) ? En groupe ?
Je n’arrivais pas du tout à travailler seule chez moi. J’ai presque toujours travaillé avec un bon groupe d’amis à la BU ou à la médiathèque. Ca rendait les révisions presque agréables et je pense que c’est très important d’avoir des amis avec lesquels faire des pauses, péter les plombs collectivement, s’entraider.
On tapait les cours chacun notre tour et les envoyait aux autres. On a ainsi tous gagné beaucoup de temps.

Travailliez vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?
A la bibliothèque dès qu’elle était ouverte. Chez moi j’avais beaucoup de mal.

Etiez vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?
J’étais dans une prépa. Je pense qu’il est possible de réussir sans, mais personnellement ça m’a énormément aidé d’avoir un rythme à tenir grâce aux partiels blancs, et surtout les cours en ligne, qu’il ne reste qu’à imprimer, ça fait gagner énormément de temps (mais écoutez quand même les cours, ça permet de mieux les apprendre!).

Etiez vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?
Au premier semestre oui. J’ai eu beaucoup de mal à me remettre au travail le premier mois du deuxième semestre donc j’ai baissé, mais j’ai rattrapé mon retard plus tard et pendant les révisions.

Aviez du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez vous ?
Surtout au deuxième semestre, car les matières étaient nouvelles, demandaient une autre méthode d’apprentissage (comme l’anatomie), et que le programme était très dense. J’essaisais d’avoir lu au moins tous les cours une fois, mais savoir que l’on aura 2 mois de révisions aide à relativiser son retard.

Quel était votre rythme de travail ?
Je travaillais en général mieux les deux premières heures (entre 8 et 10h), puis en fin d’après-midi et soirée.
Je me levais toujours le matin, car je savais que j’étais moins efficace en fin de matinée et en début d’après-midi.
Je n’étais pas stricte avec moi-même, je travaillais le plus possible pour réussir mais je ne me mettais pas la pression concernant mon rythme, et l’adaptais à mon humeur et ma motivation du jour.

Dans quel état d’esprit étiez vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?
Motivée évidement, par l’envie de réussir, de ne surtout pas refaire une P1, et par ce que serait ma vie en vacances et en P2 si je réussissais.
Il vaut mieux se concentrer sur soi et ses amis que de rentrer dans un esprit de compétition. Travailler pour soi, essayer de ne pas regarder ce que font les autres. S’entraider entre amis.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?
Un peu trop décontractée, surtout au deuxième semestre où j’étais assez confiante. Parfois, être trop zen ne m’a pas assez poussé à travailler, mais au final je préfère ça que de stresser 9 mois et finir comme un zombie.

Quelle attitude aviez vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?
Pas du tout concentrée. C’est pour ça que je n’y allais plus au deuxième semestre et que je préférais écouter les cours en ligne seule, et donc plus concentrée.

Comment preniez vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?
Sur ordinateur.

Vous serviez vous des annales pour réviser ?
Oui. Ne pas les faire trop tôt: attendre d’avoir tout vu une fois. Les faire et les refaire au premier semestre, car il s’agit vraiment d’acquérir la bonne méthode et de connaître les questions récurrentes de chaque prof.
Au deuxièmes semestre, les faire une fois suffit: de toute façon il faut apprendre, donc soit tu sais, soit tu sais pas.

Comment était organisée votre journée ?
Réveil entre 7 et 8h selon l’heure où je m’étais couchée. Je prenais mon temps pour prendre mon petit déjeuner. BU jusqu’à la pause de midi, pour laquelle on ne regardait pas l’heure et on ne se pressait pas. Il est inutile de se presser à manger en 15 minutes pour retourner travailler et faire un burn out à 15h!
Puis pause à 16h, de 30 minutes environ, puis travail jusqu’au diner. Le soit, je ne travaillais pas systématiquement, uniquement quand j’avais encore des choses à voir ou pendant les révisions quand j’en avais le courage.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?
Travaillez comme vous pensez, essayer de ne pas trop stresser, sauf si c’est ce qui vous motive à travailler, faites des pauses quand vous n’y arrivez plus, voyez vos amis, essayez d’occulter ce que font les autres et de ne pas penser au numerus clausus.
Faites en sorte de ne rien regretter. Remettez vous quand même en question de temps en temps sur votre efficacité, quitte à changer de méthode.
Dites vous que quand vous galérez sur quelque chose, tout la promo galère aussi.

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?
Une bonne mémoire et beaucoup de facilités, ma motivation, le fait que je n’ai pas stressé et que je m’accordais des pauses, des sorties, pour me sentir bien. Le travail quand même, évidement 😉

Mais c’est vraiment très personnel, chaque étudiant de P1 est un cas particulier, trouvez vos propres clés de la réussite, n’essayez pas de vous calquer sur quelqu’un d’autre.

Pour terminer, comment avez vous trouvé cette première année des études de santé ?
Difficile. Mais je ne l’ai pas trop mal vécue, grâce à mes amis, mon copain et ma famille.

Que pensez vous du site www.reussirmapaces.fr ?
Je passais beaucoup de temps sur ce site quand j’étais au lycée, j’avais presque « hâte » de commencer et ça me motivais beaucoup, je me suis toujours dis que j’écrirais mon témoignage quand je réussirai à mon tour: chose faite 😉

6