Actuellement, dans quelle filière êtes-vous et en quelle année ?
Maïeutique 2ème année

Quelle fac, quelle année, quel numerus clausus ?
Nice, 2012/2013, 28 en Maïeutique, 127 en médecine

Votre bac ? Votre spécialité ? Votre mention ?
Bac S, spécialité SVT, mention AB

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?
Primante

Quel(s) concours avez vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?
Maïeutique, je suis arrivée 21/280

Votre niveau au lycée ? Etiez vous assidu ou dilettante ?
J’avais un bon niveau global 14. J’essayais d’écouter en cours mais chez moi je ne faisais que le strict minimum.

Lors de votre PACES, habitiez vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?
La semaine j’habitais seule, mais je rentrais tout les week-ends et pendant les périodes de révisions chez ma mère

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?
En tram: 10-15 minutes

Avez vous trouvé vos repères facilement à la fac ?
Oui, j’étais toujours dans le même amphi. Intégration assez rapide, car j’avais une bonne amie de mon lycée et quelques nouveaux amis de ma prépa ou de la tut’ rentrée.

Avez vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?
Oui j’ai commencé à bosser, mi-Août. J’avais pris un stage de pré-rentrée à Médical Nice qui m’a beaucoup aidé. J’ai pu prendre un peu d’avance ce qui n’est pas de refus en PACES, me rendre compte du niveau de difficulté des cours, me familiariser avec le format QCMs, avoir des supports de cours.
J’ai aussi été à la Tut’ rentrée organisée par le tutorat de ma faculté, les tuteurs donnaient des cours et pour clôturer ses 10 jours il y avait un concours blanc.
Personnellement, commencer à travailler un peu avant m’a permis de me mettre dans le bain mentalement mais aussi de commencer à me mettre dans un rythme de travail régulier.

Pratiquiez vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?
Non, pas d’activité physique. J’ai seulement été courir 3 fois pendant mes périodes de révisions où j’avais besoin d’évacuer le stress.

Aviez vous des loisirs ? Des sorties ?
Je suis sortie pendant les vacances de Décembre. Sinon pendant l’année aucun loisirs, je voyais mes amies tout les mois ou tout les deux mois 1h ou 2h, quelques repas en famille très occasionnellement, aucunes sorties le soir. Cependant, en mangeant je regardais un épisode de série ou un bout de film.
Je m’accordais une soirée par semaine quand j’en sentais le besoin où j’arrétais de travailler vers 19h30 – 20h. Et après chaque tutorat mon père venait manger avec moi pour que je puisse décompresser.

Aviez vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?
Non, mais ma mère est infirmière.

Combien d’heures de sommeil aviez vous par nuit ?
7h30h minimum, le sommeil a été très important. Au semestre 1, pendant la période de révision j’ai fais l’erreur de ne dormir que 5h30/6h par nuit au fur et à mesure la fatigue s’est accumulée et le travail était beaucoup moins productif. Je travaille plus efficacement le matin, alors je préfèrais me coucher plus tôt mais me lever plus tôt.

Combien d’heures travailliez vous par jour ?
J’allais à la fac le matin, en plus des 4h de fac je travaillais environ 8h / 9h par jour en faisant 1h de pause pour manger le midi, 1h ou 1h30 de pause le soir pour manger / me laver / appeler mes proches.
Le week-end je travaillais un peu moins, j’essayais de dormir un peu plus. Mais globalement on va dire que je travaillais 10 à 12 h par jour.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?(Soyez le plus précis)
Tout d’abord
1) J’essayais de travailler le cours avant d’aller en cours sur les supports des années précédentes ou sur les diapositives mises à disposition sur l’ENT.
Ensuite
2) L’après midi je revoyais les cours du matin pendant 3h environ j’apprenais le plus possible le cours soit avec mes notes si le cours avait changé soit avec la ronéo de l’année précédente si le cours était identique.
La ronéo : élève de deuxième année qui retranscrive le cours –> système très pratique ++ car tout les profs ne mettent pas les diapositives. Elle sortait le mardi et retranscrivait les cours de la semaine précédente. Je me donnais donc comme objectif qu’il fallait avoir appris les ronéos avant le Samedi midi MAXIMUM.
Après avoir revu les cours du matin
3) Je prenais les ronéos et je travaillais dessus. Pour apprendre je surlignais selon un code couleur ma ronéo, je la lisais à voix haute, je faisais des fiches, je lisais lisais et relisais. J’avais acheté une ardoise pour me noter les mots clés en même temps que je recitais mes leçons.
4) Une fois le cours appris je faisais des QCMs tiré des tutorats (des années précédentes ou bien de l’année en cours)
5) Je faisais les QCMs soit de la prépa ( uniquement pour le S1) + annales.
6) Le week-end je reprenais les ronéos de la semaine / des semaines précédentes.

+ : dans certaines matières je me faisais mes propres QCMs qui n’étaient pas « esprit concours » mais qui permettaient de revoir les points clés.
++ : pour apprendre chaque matière j’essayais de fonctionner selon un rythme de deux heures ou trois heures

Faisiez vous des fiches ? Si oui comment ?
J’ai fais énormément de fiches, ça m’a aidé à bien assimiler le cours. A l’ordi ou à la main.
J’essayais de reprendre le cours de façon exhaustive en mettant en évidence les points important du cours avec des schémas, des moyens mémo-technique, une belle mise en page donc un cours digeste et agréable.

Par matières :
UE1 :
– Biochimie (une partie du programme après je complétais les fiches de la prépa)
– Biologie moléculaire ( fiché entièrement + fiche de ma prépa)
– Chimie Générale uniquement les formules (+ fiche de ma prépa)
– Chimie Organique : pas de fiches

UE2 :
– Histologie (uniquement les gros chapitres comme le tissus sanguin, l’ostéologie, le système nerveux)
– Embryologie (entièrement fichée + fiche du tutorat + fiche des étapes dans l’ordre chronologique avec des photos)
– Biologie Cellulaire (quasiment tout le programme)
– BDR : pas de fiches

UE3a:
– Physique : fiches de formules et de définitions
– Biophysique : quelques fiches de formules sinon fiches de la prépa

UE3b:
– Biophysique : pas de fiches je me servais des fiches du tutorat
– Physiologie: uniquement des fiches avec les tableaux à apprendre par coeur sinon fiches du tutorat

UE4 : Biostat pas de fiches

UE5 : Anatomie : j’ai fiché tout le programme grâce à des schémas du Carnet d’Anatomie (réalisé par un élève de 4ème année de médecine avec l’association des professeurs), parfois des schémas de la ronéos quand le cours avait changé.
Le but avoir les schémas à droite sous les yeux et les éléments clés à gauche (ce qui m’a permis d’éviter tout le superflu de la ronéo)

UE6 : Pharmacologie j’ai fiché tout le programme à l’aide de mon ordinateur, lors des révisions j’ai gagné un temps précieux !

UE7 : SSH une des rares matières où il n’y avait pas la ronéo, j’allais donc en cours et je prenais le cours avec mon ordinateur. Je présentais au mieux les cours, et je me servais en complément des fiches du tutorat.

Spécialités Sage-Femme : fiches dans toutes les matières

Avez vous travaillé seul(e) ? En groupe ?
Je préférais travailler seule pour avancer à mon rythme, selon ma méthode de travail

Travailliez vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?
Je travaillais le mardi et le jeudi (avant le tutorat) à la bibliothèque assise en façe d’une amie. On ne parlait pas, on ne faisait pas les mêmes matières mais travailler avec quelqu’un assis à côté parfois ça remonte le moral.
Sinon le reste du temps c’était chez moi.

Etiez vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?
J’ai pris une prépa uniquement pour le premier semestre et seulement pour les matières UE1 et UE3a: je pense qu’elle m’a servi car elle me fournissait pleins de supports (fiches, cours, diapos), des QCMs d’entrainements, des annales classées corrigées. Mais parfois j’ai aussi perdu du temps car avec les cours + les séances de QCMs à la prépa je n’avais pas le temps d’assimiler correctement le cours.
Je n’ai pas pris de prépa pour le second semestre, car j’ai compris que j’avais besoin de l’assimiler mieux chez moi en récitant à voix haute et qu’il ne demandais pas beaucoup de compréhension mais énormément d’apprentissage.

Je suis allée au tutorat de ma Fac: le mardi séance de QCMs classante (j’y allais tout le temps) le jeudi séance de révision (j’y allais souvent mais pas tout le temps c’était selon la matière) + de nombreux concours blancs.

Personnellement je recommande vivement le tutorat, les QCMs étaient assez ressemblant de ceux du concours, cela permet de se mettre en conditions, de se comparer aux autres.
Pour la prépa cela dépend de chacun de sa faculté à travailler seul, de sa méthode de travail.

Etiez vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?
Au Semestre 1 : Bien classée en début de semestre (200 premiers) puis après grosse chute jusqu’au concours surement par manque de confiance, stress, fatigue, doutes.
Au Semestre 2 : Tout le temps dans les 200/250 premiers. De temps en temps dans les 100 premiers. Parfois dans le top 20, et 2/3 fois 2ème aux concours blancs SF.

Aviez du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez vous ?
J’essayais d’avoir le minimum de retard, en me fixant des dates butoires « à telle date je dois avoir revu ça, ça et ça » et en ayant fini les ronéos le samedi matin maximum.
Si j’en avais c’était la panique à bord, c’est pour cela que j’aimais beaucoup me faire des emplois du temps.
Au S1 j’avais du retard dans l’apprentissage approfondi, au S2 je n’avais quasiment aucun retard et j’avais fais un emploi du temps draconien presque chronométré pour mon mois de révision pour avoir le moins de retard possible.

Quel était votre rythme de travail ?
Très soutenu, intensif. 10 h à 13 h par jour, mais j’essayais de faire des temps de pauses, d’écouter de la musique de regarder un film pour m’aérer.

C’est TRES important, ça permet non seulement de se vider la tête, mais aussi d’être prête à ré-assimiler un autre cours!

Dans quel état d’esprit étiez vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?
J’ai eu du mal à avoir l’esprit compétition au premier semestre mais par contre au deuxième c’était compétition +++ surtout avec ceux que je ne connaissais pas.
Sinon pas de compétition avec mes amies. Pour moi, l’important était mon classement par rapport à l’ensemble de la promotion.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?
Au S1 : j’étais complètement stressée, ce stress m’a paralysé de nombreuses fois à un point où parfois en concours blancs ou tutorat c’était le trou noir. J’ai trop écouté les autres qui me disaient « moi j’ai fais ça ça ça » et ça me stressait plus qu’autre chose car je me disais « mais moi je l’ai pas vu » etc. Après quelques « échecs » aux classements des concours blancs et tutorat j’ai perdu toute confiance en moi et à partir de ce moment là ça a été la catastrophe.

Au S2: après un résultat du S1 plutôt moyen 427/1172 je me suis dis « c’est encore faisable, tu remontes tes manches tu t’accroches et tu bosses. » J’ai bossé, j’étais beaucoup plus décontracté et quand j’ai compris que les autres n’étaient pas plus avancé que moi ça a été comme sur des roulettes. J’étais heureuse de travailler, et le tutorat me motivait tout le temps à faire mieux à me dépasser.

Quelle attitude aviez vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?
Concentrée le plus possible.

Comment preniez vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?
Majoritairement sur ordinateur, parfois j’écoutais simplement.

Vous serviez vous des annales pour réviser ?
Oui, niveau QCMs je me servais en premier
– soit des QCMs de ma prépa au S1 ou des annatuts (livres mis en place par ma fac regroupant par chapitres les tutorats des années précédentes)
– j’allais au tutorat et au concours blancs faire d’autres QCMs puis tout ça à chaque fois que je refaisais le cours
– les annales des années précédentes SAUF édition 2011/2012 (soit le concours précédent ma PACES)
– Enfin, lors des révisions une fois le programme revu j’ai fais une ou deux fois le concours 2011/2012 chez moi avec le même temps que pour le concours.

Comment était organisée votre journée ?
En temps de cours :
8h – 12h : Cours à la Fac
12h – 13h : Retour à l’appart + déjeuné
13h – 20h : Travail personnel à la maison ou à la BU avec une pause café vers 15h de 10 minutes et une pause de 15/20h minutes vers 18h
20h – 21h/21h30: Douche + Diner
21h – 23h : Travail personnel

Pendant les semaines de revisions: quasiment pareil sauf que je me commençais à 7h ou 7h30 et que je finissais à 22h30 maximum 23h , je faisais 30 minutes de pauses l’après- midi au lieu de deux pauses.

Mon but était de revoir le maximum de fois chaque cours, espacé dans tout le semestre, de faire le plus de QCMs possible.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?
La PACES c’est : 1/3 de travail, 1/3 de mental, 1/3 de chance.

Commencer à travailler dès le début sérieusement, en trouve SA PROPRE méthode de travail.
Ensuite travailler pour soi, n’écouter personne.
Avoir une épaule sur laquelle pleurer, en cas de coup dur c’est important.
Travailler, travailler, travailler et encore travailler car seul le travail paye!
Ne pas culpabiliser de dormir, de prendre des pauses ou de sortir une fois pour s’aérer. Avoir une bonne hygiène de vie, et faire du sport pour ceux qui en auront la motivation.
Et se dire que 8 mois (même si les copains hors PACES font la fête) ça passe très vite.

Mais aussi et surtout : « Croire en soi c’est déjà presque réussir »

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?
Le soutien de ma mère avant tout, le soutien de ma famille et de mes amis (PACES ou non d’ailleurs)
Mon caractère qui fait que je n’abandonne jamais ce qui me tient à coeur même dans les périodes difficiles, mon travail acharné, et mon envie de réussir.

Pour terminer, comment avez vous trouvé cette première année des études de santé ?
Dure, autant sur le plan psychologique que physique.
C’est 8 mois où on se dépasse chaque jours, rythmé par des périodes de coup de blues.
Mais une fois finie, l’année est passée très vite et une fois réussie on se dit que ça en valait vraiment le coup.

Que pensez vous du site www.reussirmapaces.fr ?
J’y suis allée quand j’étais triste et quand j’avais « envie d’arrêter ». Je me disais, mais non c’est possible d’y arriver, je lisais aussi les méthodes de travail en piochant certaines idées pour me constituer MA méthode.

45