Actuellement, dans quelle filière êtes-vous et en quelle année ?
Pharmacie 2ème année

Quelle fac, quelle année, quel numerus clausus ?
Strasbourg, 2015/2016, NC de 102 en pharmacie, 230 en médecine, 58 en dentaire et 30 en maïeutique

Votre bac ? Votre spécialité ? Votre mention ?
Bac S spécialité SVT, mention TB

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?
Primante

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?
J’ai tout passé mais je n’ai travaillé que la spécialité pharmacie. Je suis arrivée 57ème en pharmacie, 37ème en sage-femme et dans les 400 en médecine.

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?
Très bon niveau mais je n’ai jamais réellement travaillé, j’arrivais à avoir de bonnes notes sans trop d’efforts.

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?
Chez mes parents

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?
30 minutes

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?
La fac de Strasbourg organise une pré-rentrée pour montrer aux néo-arrivants les bâtiments et nous expliquer un peu l’organisation des cours. Heureusement parce que les locaux sont assez dispersés et pas forcément faciles à trouver !

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?
J’ai fait un stage de pré-rentrée d’une dizaine de jours dans ma prépa à partir de début septembre (la vraie rentrée en PACES était aux alentours du 20 septembre il me semble).

C’était vraiment utile, le rythme est tout de suite soutenu après le début des cours et le fait d’avoir déjà quelques connaissances m’a permis de ne pas prendre tout de suite du retard.
Ma prépa proposait des stages qui commençaient plus tôt (vers début août) mais je voulais profiter de mes vacances ! Je pense que ça ne sert à rien de réellement travailler pendant l’été, à part de se fatiguer avant l’heure.
Par contre se remettre un peu dans « l’ambiance » quelques jours avant la rentrée est utile.

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?
Je pratique l’équitation depuis une dizaine d’années mais en PACES je ne pouvais plus en faire régulièrement.

Au premier semestre, j’allais courir une fois de temps en temps et je suis allée monter à cheval quelques fois, quand j’avais vraiment besoin de me vider la tête.

Au deuxième semestre, surtout vers la fin, je me suis rendue compte que j’avais absolument besoin de prendre l’air plus souvent et j’allais monter à cheval en moyenne une semaine sur deux.

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?
Au premier semestre, j’ai eu beaucoup de mal à trouver une bonne méthode de travail, je travaillais beaucoup sans être efficace donc je ne sortais pas beaucoup. Je m’accordais une soirée par semaine (le samedi) pour regarder un film / une série / pour voir mes amis.

Au deuxième semestre, c’était totalement l’inverse, j’avais beaucoup de mal à travailler le soir, si j’arrivais à travailler après 20h une fois ou deux dans la semaine, j’étais contente. Du coup je regardais souvent des films / séries le soir ou je me couchais plus tôt. Et je voyais plus souvent mes amis.

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?
Non, aucun.

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?
Entre 7h et 8h selon les nuits : 7h pendant les périodes de cours, 8h pendant les périodes de révision. J’en avais absolument besoin pour être efficace durant la journée !

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?
C’était très variable selon les jours et ma motivation !

Je ne pense pas être un exemple sous cet aspect-là parce que je privilégiais toujours l’efficacité à la durée, du coup si j’avais bien travaillé pendant 2h sur un cours et que je n’arrivais plus à me concentrer, j’arrêtais de travailler pour la journée.

En moyenne, j’essayais de travailler 5/6h en plus des cours et 9/10h en période de révisions mais parfois je travaillais plus et parfois moins !

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?(Soyez le plus précis)
Quand j’apprenais pour la première fois un cours, je le lisais très attentivement en cherchant à tout comprendre.

Une fois que j’avais tout compris, je l’apprenais paragraphe par paragraphe en essayant de retenir les mots-clés et les idées principales.

Je n’arrivais pas à apprendre sans comprendre, donc pour certains cours difficiles cette première phase pouvait être assez longue. Mais une fois que j’avais compris, je n’avais pas besoin de beaucoup relire le cours pour le savoir : je le relisais en moyenne deux semaines après mon premier apprentissage, puis le nombre de fois nécessaire pour le savoir, en laissant 2/3 semaines entre chaque relecture.

Mais cette méthode ne fonctionne que pour les cours où ce n’est pas du pur par coeur !

En anatomie par exemple, le seul moyen de savoir son cours est de le relire encore et encore jusqu’à écoeurement (c’est d’ailleurs pour ça que je détestais l’anat haha).

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?
Juste en physique et en maths avec les formules les plus importantes ! De toute façon, dans la plupart des cours il faut tout apprendre alors faire des fiches est (selon moi) une perte de temps.

Mais à l’inverse, j’avais des amis qui faisaient des fiches pour tout parce que ça les aidait à retenir. À chacun sa méthode, je pense qu’il n’y a pas de règle absolue 🙂

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?
Avec une amie au premier semestre, seule au deuxième. J’étais beaucoup plus efficace seule !

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?
À la BU dans la journée, chez moi le soir.

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?
J’étais dans une prépa privée, j’y allais tous les samedis matin pour des colles (qcm d’entrainement pour le concours).

Pour ce qui est du tutorat de ma fac, il était plus ou moins adapté selon les tuteurs. Généralement je récupérais le sujet et la correction mais je n’assistais pas au tutorat proprement dit. Ma prépa m’a été bien utile mais dans certaines facs le tutorat est peut-être suffisant, je ne sais pas.

L’important est de beaucoup s’entrainer sur des qcm !

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?
Ça dépendait des matières mais j’étais quasiment toujours dans le premier tiers.

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?
Oui énormément ! Comme je cherchais à comprendre chaque cours avant de l’apprendre, je n’arrivais jamais à voir tous les cours du matin en une après-midi et les cours en retard ont commencé à s’accumuler.

Pour rattraper mon retard je n’allais plus à certains cours (que je réécoutais par la suite car à Strasbourg la plupart des cours sont enregistrés par le prof puis mis sur internet) et j’ai fini par avoir environ 1 mois de cours en retard au début de la période de révision du 1er semestre.

J’ai paniqué et j’ai dû faire un choix : sur les 4 matières du 1er semestre j’en ai travaillé 2 à fond, 1 moyennement et la dernière pas du tout. Cette situation est super stressante alors essayez de limiter votre retard 😉

Au 2ème semestre, j’avais un peu moins de retard au début de la période de révisions mais je n’ai quand même pas réussi à tout rattraper.

Quel était votre rythme de travail ?
J’allais en cours le matin, je déjeunais au resto U le midi avec des amis, je travaillais à la BU l’après-midi puis chez moi le soir. En période de révision, j’allais à la bibliothèque de ma ville pour travailler.

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?
Aucun esprit de compétition, j’essayais juste de faire de mon mieux en espérant que j’aurais mon année.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?
Pas trop stressée dans l’ensemble, sauf à la fin des périodes de révision quand je me rendais compte qu’il me restait des tas de cours à apprendre en très peu de temps !

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?
Ça dépendait des matières et des profs mais pas très concentrée dans l’ensemble, surtout les premiers cours du matin. J’aurais quand même dû mieux écouter !

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?
L’amicale de médecine fournissait des polycopiés assez complets pour certaines matières. Quand il n’y en avait pas, je prenais les cours à l’ordi et je les réécoutais sur internet s’il me manquait des parties du cours que je n’avais pas réussi à prendre.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?
J’aurais aimé m’en servir plus ! Comme j’avais beaucoup de retard, j’ai surtout fait quelques sujets d’annales dans les jours précédant les partiels.

Comment était organisée votre journée ?
En période de cours :
6h15 : réveil
8h-12h20 : cours
12h20-13h30 : déjeuner au resto U avec des amis
13h30-18h : travail à la BU avec un quart d’heure de pause vers 16h
Le soir j’essayais de travailler un peu chez moi mais c’était très rare que je travaille au-delà de 21h.
Je me couchais vers 22h30.
C’est une journée type mais comme je le disais au-dessus, il y a des jours où je travaillais plus et d’autres moins. Je n’étais pas assez disciplinée pour m’en tenir à mon programme !

En période de révisions, c’était assez variable mais je travaillais généralement de 8h30 à 12h30 puis de 14h à 18h30. Selon ma motivation, je faisais quelques annales de 20h à 21h30.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?
Commencez à travailler tout de suite, même si vous avez du mal à trouver une méthode efficace au début.

Entrainez-vous ! À Strasbourg, certains profs posent presque les mêmes questions d’une année sur l’autre (avec les mêmes pièges) alors faites des annales.

Allez en cours et essayez d’écouter le mieux possible ! Sécher les cours pour essayer de rattraper son retard est une mauvaise idée, ça ne sert qu’à stresser davantage (testé et approuvé haha).

Limitez le retard le plus possible, je me suis dit « oh ça va, j’ai encore le temps de tout rattraper » assez longtemps jusqu’à me rendre compte que non, c’était impossible tellement les cours s’accumulent vite.

Essayez au maximum de rattraper votre retard dès que vous commencez en prendre, si vous attendez la période de révisions, ce sera sûrement trop tard. Mais si vous en avez quand même, ne vous découragez pas, j’en avais plein mais j’ai quand même eu mon année !

Travaillez à fond les matières qui vous plaisent pour essayer d’avoir de super notes ! J’ai beaucoup d’amis qui ont travaillé autant toutes les matières, qui ont obtenu des notes correctes partout mais qui n’ont pas eu leur année parce que leur moyenne n’était pas assez haute.

À l’inverse j’ai eu des notes très basses dans certaines matières à petit coefficient pour la filière que je voulais (3/20 en anat) mais j’ai cartonné dans les matières à gros coeff pour la filière pharma (15/20 et au-dessus), ce qui m’a permis de gagner beaucoup de places dans le classement de la filière.

Essayez de bien bosser la physique et les maths, si vous avez des bonnes notes, vous gagnerez beaucoup de places.

Et surtout ne vous découragez pas ! Vous l’aurez cette fichue PACES 😉

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?
Le fait d’avoir bossé à fond certaines matières, ce qui m’a permis d’avoir quelques très bonnes notes qui m’ont fait gagné pas mal de places.

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?
Horrible ! Mais si vous ne vous découragez pas, vous pouvez l’avoir 🙂

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?
Les témoignages m’ont été très utiles durant ma PACES !

8