Actuellement, dans quelle filière êtes-vous et en quelle année ?
Médecine 2ème année

Quelle fac, quelle année, quel numerus clausus ?
Nancy, 2015-2016, 308 en médecine

Votre bac ? Votre spécialité ? Votre mention ?
Bac S Spé SVT Mention Très Bien

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?
Primante

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?
121 Médecine et 108 Dentaire

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?
Ça dépendait des périodes, c’était histoire de me débrouiller d’être quand même parmi les bons.

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?
Chez mes parents vu que j’étais déjà sur Nancy. C’est mieux de ne pas être seule.

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?
10 min en voiture, par contre 45min en bus

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?
Oui ! À Nancy on a le choix entre quatre différents sites, celui de la fac de médecine à Brabois, fac de pharma en centre ville, fac de sciences à Vandoeuvre ou fac de sciences (il me semble) sur Metz. Moi j’étais à Brabois et l’amphi des PACES est le tout premier et c’est celui où il y a beaucoup de monde à l’entrée (surtout le premier jour). Et globalement le site n’étant pas immense, c’est plutôt facile 🙂
Le problème restait pour moi les salles d’ED, je m’étais perdue la première fois et m’était retrouvée dans un cours d’anglais d’IUT au lieu d’aller en maths… Depuis je ne suis jamais retournée en ED à part en UE2 de toute façon !

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?
J’ai fait un stage de pré-rentrée dans une prépa privée qui a duré 2 semaines. J’ai préféré le faire afin de ne pas arriver complètement déboussolée et c’était fort utile ! Bon le seul problème était que c’était très très condensé et rapide vu la quantité d’information à ingurgiter alors qu’on sort du lycée mais ça permet de rentrer dans le bain 🙂

Après ce n’est pas un gage de réussite, mais j’ai trouvé ça utile ! Bon c’est vrai que je ne me suis pas du tout donnée à fond pendant ces deux semaines mais c’est aussi important de se reposer pendant ces vacances pré-PACES parce qu’après c’est enchaîner 8 mois avec une seule pause de deux semaines… :/ Et il faut s’y mettre dès le premier jour !

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?
Je n’ai jamais été une grande sportive et pour moi ne plus avoir de sport obligatoire comme au lycée était une délivrance. Ponctuellement le soir quand j’en avais besoin pour souffler un peu je faisais quelques séries de squats/abdos avec mes écouteurs dans les oreilles.
Mais sinon non, pas de sport !

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?
Je regardais souvent un épisode de H ou des Simpson de 20min avant d’aller dormir pour me vider la tête après avoir bossé toute la journée, en période de cours. Sinon je n’avais gardé aucun de mes loisirs.
Les sorties, ça dépendait. En général le mois des deux débuts de semestre je me prenais mon vendredi ou samedi soir pour souffler, mais quand je prenais ma soirée je sortais toujours voir des gens je ne supportais plus de rester enfermée chez moi… Le reste du semestre je me prenais un soir quand j’avais vraiment besoin d’une pause. Mais je n’excédais jamais 23h parce que je commençais à bosser à 8h le lendemain.

Je ne comprenais pas ceux qui ne sortaient vraiment jamais jamais et ne faisaient aucune pause ! Ce n’est pas une perte de temps dans la mesure où quand on repart après on est beaucoup plus efficace, et c’est l’efficacité qui prime sur le temps passé à travailler ! Bon après il ne s’agit pas non plus de se mettre une mine et d’aller se coucher à 5h du matin parce que le lendemain il faut justement être frais et prêt à réattaquer 🙂

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?
Mes parents sont médecins et pas mal de membres de ma famille (plus ou moins éloignés) baignent dans le domaine. Mais pour moi ce n’est pas ce qui m’a poussé à faire médecine parce que si c’était mon unique motivation, je n’aurais jamais tenu toute une année.

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?
J’essayais de dormir 8h en période de cours au moins, parfois je dormais 9h-10h le week-end si j’étais vraiment fatiguée. De toute façon je ne travaillais jamais après minuit, révision ou non. Ceux qui pensent que dormir est une perte de temps, C’EST FAUX. Dormir est le meilleur conseil que je puisse vous donner parce que vous allez devoir tenir 8 mois et si vous craquez à cause de la fatigue c’est fini ! C’est loin d’être une perte de temps !
Au deuxième semestre par contre j’avais des périodes d’insomnie pendant les révisions et juste avant le concours, ce qui faisait 2h/nuit même si j’étais à bout niveau fatigue… Si vous avez des problèmes de sommeil essayez des somnifères AVANT les jours de concours pour voir quels effets ils ont sur vous.
Enfin ceci dit avoir une nuit courte la veille du concours c’est normal 😛

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?
Je dirais 8h les jours où j’avais cours, 10h-11h le week-end et jusqu’à 12h-13h pendant les révisions.
Bon clairement, tout le monde parle de ces heures de travail mais j’étais parfois plus ou moins efficaces, parfois j’avais besoin de faire des pauses toutes les heures, d’autres fois j’étais vachement concentrée pendant 3h, ça dépendait beaucoup. L’essentiel était d’être efficace et d’avoir fait ce que je m’étais fixée pour la journée 🙂

La PACES c’est plutôt qui bosse le mieux que qui bosse le plus 🙂 (Bon après même en bossant 2h/jour hyper efficacement ça suffit pas non plus…) Au premier semestre je bossais plus en terme d’heures mais je brassais plus d’air alors qu’au deuxième semestre je travaillais un peu moins mais j’avais trouvé ma méthode de travail et j’étais beaucoup plus efficace ! Au S1 j’étais 314 et au deuxième semestre j’avais fait 77 pour arriver 121 au final 😉

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?(Soyez le plus précis)
Au premier semestre je perdais trop de temps à vouloir reprendre chaque cours au mot près, surtout en UE2… (Pour ceux de Nancy vous allez découvrir le professeur N. et vous comprendrez :’)) Pour moi le par coeur était une vraie torture j’avais énormément de mal, d’ailleurs l’UE 2 est mon pire classement lol.

Bref pour les matières à par coeur en général je passais un peu de temps à réécrire le plan du cours sur une feuille à part. Ensuite je relisais attentivement une fois en surlignant avec un code couleur particulier. Je suis visuelle et les couleurs m’aidaient beaucoup à retenir (clairement mes cours c’est le festival de la gay pride…).

Ensuite toujours sur cette feuille à part je notais les points essentiels à absolument retenir et je me les répétais plusieurs fois dans ma tête. En ce qui concernait la physique je travaillais plus avec les séances de la prépa et les annales et tous les QCM que je pouvais trouver. En maths en fait je bossais comme en physique mais j’ai un peu négligé le cours… Et au concours y’a eu presque du cours donc je me suis fait avoir ! Comme quoi faut rien négliger 😉

Mais ce qui était important pour moi c’était de repasser parfois 20 fois sur le même cours, de le lire et de le relire, de réécrire certains points (surtout pour le par coeur), particulièrement en UE 7 : la fameuse SHS. Ça je relisais tous les soirs au second semestre.

Après chacun a sa propre méthode de travail. Finalement moi je passais plus vite sur certains cours pour le voir beaucoup de fois (sauf la première fois je l’apprenais bien et je passais du temps dessus.) alors que d’autres voyaient un cours 2-3 fois mais passaient des heures dessus. Chacun a sa méthode, à vous trouver la vôtre 🙂

Mais si je peux vous donner un conseil, EXERCEZ-VOUS. Les annales doivent être votre Bible, particulièrement pendant vos révisions. Bouffez-les en maths, en physique, en anat (quoique en anat utilisez plutôt les colles et concours blancs parce que sur Nancy le cours pouvait pas mal changer entre 2 années), en pharmaco surtout. C’est peut-être moins utile en UE2 et en UE7 parce que c’est du cours pur, mais entraînez-vous surtout ! J’ai fait beaucoup plus de QCM au S2 et ça a bien marché 😉 (en fait je revoyais un cours et je faisais les QCM/annales sur le sujet le lendemain)

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?
J’en faisais en SHS où je notais le plan du cours et les mots-clés que je devais retenir, histoire de pouvoir relire tout ça tous les soirs.
Sinon pour le reste je trouve que c’est une perte de temps car il faut TOUT savoir. J’en avais faite en pharmaco mais finalement je ressentais le besoin et je préférais relire la fiche de cours pour être sûre de ne rien louper. Mais parfois le fait même de faire la fiche peut aider à retenir, ce que j’avais fait en pharmaco, mais je ne retravaillais jamais dessus.

Certains faisaient des fiches pour la physique et les maths pour les formules, mais mon seul moyen de retenir restait de les utiliser donc en bossant avec les annales.

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?
Au premier semestre j’allais à la BU parfois avec des amis quand je n’avais que 2h-3h le matin et prépa ou ED l’après-midi mais je préférais travailler chez moi.
Au deuxième semestre avec 6 mois dans les pattes j’allais à la BU quand les spés ont commencé parce que je ne supportais plus de rester seule enfermée dans ma chambre. Je travaillais avec 2 amies et comme on voulait toute notre année finalement on travaillait efficacement et faisions des pauses si nécessaires. Moralement ce fut décisif.

Si vous préférez travailler seul parce qu’être avec des gens vous distrait c’est une chose, mais je vous déconseille fortement de vous enfermer dans votre bulle. Mangez avec vos amis, travaillez avec quand vous en avez marre vous verrez que vous ferez la différence parce que vous aurez le courage de continuer et ça aide à se sentir moins seule dans sa merde.

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?
Majoritairement chez moi, ponctuellement à la BU de Sciences (je n’aimais pas celle de médecine à Brabois) quand j’en avais marre 🙂

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?
Prépa privée. Au premier semestre j’allais aux colles du Tut’ parfois mais en fait même si je ne doute pas de l’efficacité du tutorat, ça ne me convenait pas de travailler une UE pour une ou deux colles par semaine et concrètement, il y avait beaucoup de fautes… En général j’étais mal classée et ça me démoralisait. Au deuxième semestre je n’y suis pas retournée.

L’avantage de la prépa à Nancy c’est qu’on y était presque 800 au début donc finalement le classement est assez représentatif (plus qu’au tutorat même) et leurs fiches de cours sont impeccables. Les concours blancs sont super et les séances font des QCM en plus (même si certaines sont plus ou moins utiles…)

Le rythme de distribution des fiches permet de planifier les cours à bosser le week-end, enfin bref j’en suis très satisfaite ! C’est un investissement certes mais je pense que sans la prépa je ne l’aurais jamais eu du premier coup… :/ Après honnêtement sur Nancy presque tout le monde a des fiches de cours de prépa, souvent rachetées donc bon.

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?
Aux colles du Tut’ j’étais au-delà des 300 en général.
À la prépa au premier semestre j’étais en général entre 150/200. Au-delà de 200 pour certaines UE même, en fait les maths me remontaient parce que j’étais top 100 en général. Mais j’aurais pas dû me baser sur les maths parce que je me suis plantée au concours…
Au deuxième semestre par contre j’étais plutôt dans les 100 premiers et ponctuellement au-delà de 150. (Quand je n’avais pas eu le temps de bosser certains concours blancs parce qu’il y en avait beaucoup plus qu’au premier semestre !)

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?
Oulà, j’étais rarement à jour ! En général quand je n’avais pas le temps d’apprendre un cours (ou plutôt de finir de l’apprendre) je rattrapais après en l’apprenant sur la fiche de cours de la prépa quand je l’avais. Et c’est dans ces moments-là que ma pause du vendredi/samedi soir sautait…
De toute façon ça me paraît impossible d’arriver au concours en maîtrisant tout, surtout les derniers cours, le but est d’en maîtriser un maximum. Au premier semestre je n’étais pas à jour en chimie orga, en embryo et toute la partie sur la génétique.
Au deuxième semestre c’était dans les spés parce que la fac nous avait programmé ces cours une semaine et quelque avant le concours. La veille de passer la spé je relisais un cours pour la deuxième fois quoi… Donc bon je comptais sur ma mémoire à court terme à ce moment-là !

Quel était votre rythme de travail ?
Soutenu ?
En général je gardais la journée pour bosser les gros cours, faire des exercices et des QCM et le soir jusque 23h30 max je relisais certains cours de par coeur que j’avais du mal à retenir, sans trop trop me concentrer comme pendant la journée.
Mais en tout cas, quand je sentais que mon cerveau bouillonnait de trop je faisais une pause. Au début c’est dur de se remettre au travail, il faut savoir se faire violence. Mais plus on avance plus on a cette rage de réussir et se remettre au travail vient tout seul parce que sinon on culpabilise.

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?
Altruiste ! Je n’étais pas du tout en compétition avec mes amis et on s’entraidait entre nous et ça fait plaisiiiiiiir 😀
Ce qui fait que je n’ai pas tellement senti l’ambiance de compétition avec les autres, j’étais plus en compétition avec moi-même en me faisant violence pour repousser mes limites en fait.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?
Je ne suis pas de nature stressée donc j’étais plutôt sereine bien que j’avais une montée d’adrénaline quand je passais des concours blancs. J’était stressée au concours du premier semestre mais pas autant qu’au deuxième semestre parce que je savais que j’étais à la limite et n’avais pas le droit à l’erreur.
Le problème fut que j’étais insomniaque depuis deux semaines et était arrivée au concours extrêmement fatiguée et à bout donc stressée +++ avant de commencer. Mais quand j’étais devant le sujet je redevenais sereine.

Savoir gérer son stress c’est important pour tenir jusqu’au bout et mieux appréhender les épreuves

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?
Au premier semestre j’étais très concentrée.
Au deuxième semestre j’étais parfois un peu dispersée quand je savais que j’avais le cours de l’année dernière donc je prenais quelques notes à la main histoire de dire que. En fait aller en cours c’était ma pause.

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?
Au premier semestre je n’ai pris que l’UE 2 à l’ordi parce qu’il fallait tout prendre et que les pofs parlaient vite. Les autres cours je les prenais à la main, ce qui m’obligeait à rester concentrée.
Au deuxième semestre je ne prenais plus que l’UE 3 et l’UE 5 (anat) parce que reprendre les schémas m’aidaient mais peu de personnes le faisaient parce que les cours étaient podcastés donc c’était facile de prendre à l’ordi et de les récupérer après. Je prenais l’UE 6 et 7 à l’ordi pour essayer de prendre tout ce que le prof disait.
Mais si possible je préférais sur papier, écrire m’aide à retenir 🙂

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?
Les annales c’est juste la baaaaaase. Comme j’ai du le dire plus haut, en révision je faisais les annales et QCM 1 ou 2 jours après avoir bossé un cours.
Elles sont moins utiles en UE2 et en UE5 mais en physique et pharmaco (sur Nancy en tout cas) il y avait beaucoup de questions d’annales.

L’UE7 est un peu particulière parce que à part pour certains cours à QCM où les questions sont toujours les mêmes, ce sont des questions de cours pur. Quant à la SHS je ne travaillais que sur les cours, je n’ai pas utilisé les annales à part pour me faire une idée du genre d’exercice proposée et les réponses attendues.

Comment était organisée votre journée ?
8h-12h : j’allais en cours.
12h-13h30 : pause déjeuner.
13h30 – 17h : apprentissage des cours de la journée.
17h-17h15 : tea time !
17h15-20h : cours.
20h-21h : pause dîner/douche etc…
21h-23h30 : je relisais mes cours de la journée et faisais quelques QCM parfois (+ relecture des cours de SHS au S2, super important)

Globalement je travaillais de 8h à 23h30 avec plus ou moins 3h de pause dans la journée, après comme j’habitais chez moi les pauses dîners/déjeuners pouvaient varier selon les bons vouloir de ma famille, je n’avais pas vraiment d’emploi du temps précis, je suis incapable de me fixer des plages horaires où les cours à bosser pour la journée en révisions ! Je savais juste ce que j’avais à faire :’)

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?
Pour moi le point le plus important est de ne pas passer cette année seul enfermée dans sa bulle. Sortez un peu, discutez avec des gens, travaillez en groupe, trouvez votre petite team PACES parce que sinon c’est déprimant et soutenez-vous entre vous, poussez-vous toujours plus haut et dépassez vos limites. 8 mois comme ça clairement c’est chiant mais il n’y a rien de plus satisfaisant que de savoir qu’on a pas fait tout ça pour rien : ÇA VAUT LE COUP ! Le travail paie et la motivation paiera aussi !

Ah, et aussi dormez. J’ai regretté de ne pas avoir agi avant au deuxième semestre quand j’ai vu que j’étais insomniaque parce que vers la fin je manquais d’efficacité tellement j’étais fatiguée… Mais bon finalement ça a marché quand même.

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?
La motivation et d’avoir été entourée par un super groupe d’amis et d’avoir eu le soutien de toute ma famille 🙂

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?
Éprouvante. Les deux dernières semaines ont été très très dures, ça en devenait de la souffrance physique. La PACES ça rend fou parfois, on a envie de tout balancer et on se demande pourquoi on s’inflige de rester 12h le cul sur une chaise sans aucun jour pour souffler. Mais finalement c’était moins pire que ce que je m’étais imaginée.
Paradoxalement je suis contente d’être passée par là parce que j’ai repoussé mes limites, j’ai repris confiance en moi parce que j’ai réalisé que j’étais capable et finalement j’ai tissé des liens avec des personnes géniales 🙂 Oui oui la PACES ça rapproche ! Enfin finalement c’est une expérience comme une autre, chacun la vit différemment.
En tout cas je ne peux pas dire que je l’ai super mal vécu non plus 🙂

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?
Je passais souvent par là pendant les vacances avant d’y entrer et pendant mon année quand j’avais un peu de temps ) tuer. En fait je venais surtout lire des témoignages pour voir si j’étais dans la même situation que certaines personnes, me conforter un peu sur les classements des gens, bref je trouve que c’est super utile de partager son expérience parce que chacun la vit tellement différemment finalement !

25