Actuellement, dans quelle filière êtes-vous et en quelle année ?
Médecine 2ème année

Quelle fac, quelle année, quel numerus clausus ?
Fac de Bordeaux, 2013, NC de 334

Votre bac ? Votre spécialité ? Votre mention ?
Bac S, spé SVT, mention TB

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?
PACES en primante

Quel(s) concours avez vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?
Je n’ai passé que médecine, et ai été prise avant avant dernière (avant choix)

Votre niveau au lycée ? Etiez vous assidu ou dilettante ?
Au lycée j’étais assidue, assez bonne élève

Lors de votre PACES, habitiez vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?
J’habitais dans un studio, seule, mais avec 2 amies qui vivaient dans le même immeuble. Je rentrais quand même tous les week-ends ou presque chez mes parents.

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?
10 minutes

Avez vous trouvé vos repères facilement à la fac ?
Au début, je pense que, comme tout le monde, j’étais un peu perdue, je ne savais pas vraiment dans quoi je mettais les pieds, même si des anciens m’avaient un peu raconté comment leur année s’était passée. Tout ce monde tout ces amphis…
Mais j’ai eu la chance de rentrer en P1 avec une bonne dizaine de personnes de ma classe de terminale, dont plusieurs bons amis.Ça m’a beaucoup aidé à me lancer là-dedans quoi.
Et au final tout va tellement vite que, de gré ou de force, on est obligé de vite prendre ses repères !

Avez vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?
Pas du tout ! J’aurais pu, notre professeur de SVT nous avait bien montré le schéma bilan de l’horrible cycle de Krebs, mais j’ai attendu la Tut’rentrée pour me jeter dans le bain, et de profiter de mon été vraiment. Ça m’a permis de commencer l’année sereinement.

Pratiquiez vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?
J’ai arrêté de faire du sport, malheureusement. Pendant l’année j’ai beaucoup regretté, et ça me manquait pas mal (c’est pas les 3 joggings pendant l’année qui ont permis de me défouler).
Avec le recul je pense que c’est possible de faire une heure de sport par semaine, mais de là à s’inscrire dans un club, y aller régulièrement, moi je n’aurais pas pu. Mais d’autres y arrivent très bien donc ça dépend vraiment de chaque personne.

Aviez vous des loisirs ? Des sorties ?
Des sorties, pas vraiment, disons deux sorties par semestre. En plus de ça, je voyais plusieurs fois par semaine mon copain, qui était en prépa et donc comprenais très bien que oui, on se voyait, mais on passe l’aprèm à la BU, on fait la fermeture, et ensuite on mange et on passe la fin de soirée tranquillement.
Le WE quand je rentrais chez mes parents c’était plus dur de travailler car le fait de ne pas voir ma famille de la semaine, je l’ai pas très bien vécu. Donc quelques heures d’écart par WE aussi.

Aviez vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?
Du tout, mais mes parents travaillent tous les deux dans le domaine scientifique. Ils m’ont cependant beaucoup encouragé et soutenu pendant cette année.

Combien d’heures de sommeil aviez vous par nuit ?
Beaucoup !! Sérieusement j’ai besoin de beaucoup dormir, si je n’ai pas au minimum 8h de sommeil je suis un zombie. Donc pour moi c’était 9h de sommeil par nuit, pas le choix !

Combien d’heures travailliez vous par jour ?
Au premier semestre, j’allais en cours tous les jours, je bossais l’après-midi, disons 3 heures et j’étais aussi assidue au tutorat. Au deuxième semestre par contre, comme j’avais 120 places à rattraper, je n’ai pas arrêté. En rentrant de cours je prenais une heure pour manger puis je bossais jusqu’au diner, et je travaillais même après diner (chose trèès rare au premier semestre, ce qui m’a valu ces 120 places à rattraper).
En période de révisions par contre c’était 9h-21H à la BU, une heure pour manger le midi et en rentrant le soir encore une petite heure de boulot.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?(Soyez le plus précis)
Pour bosser un cours, j’avais toujours plus ou moins la même méthode dans toutes les matières.
– Déjà le jour du cours ou le lendemain maximum, je reprenais le cours, le mettais en page, faisais une jolie présentation (je prenais tous les cours sur ordinateur, sauf quelques uns où tout est sur le diapo, et l’anat qui est sur le poly et où il suffit de prendre quelques notes en plus directement sur le poly).

Donc tous mes cours sont jolis, j’y tiens, car avec beaucoup d’images, une présentation aérée, je suis dans de meilleures conditions pour apprendre.
– Dans les jours qui suivent je faisais une fiche du cours
– Quand je revoyais le cours, je le lisais plusieurs fois et avant chaque colle je relisais toutes mes fiches.
– Enfin pendant les révisions à chaque fois que je lisais un cours, j’écrivais sur des post-it ce que je ne connaissais toujours pas. Donc j’avais plusieurs supports pour chaque cours pour les dernières révisions : le cours, la fiche, et les post-it.

Évidemment j’ai mis du temps à être si rigoureuse, et ce n’est qu’au deuxième semestre que tout a commencé à vraiment marcher, mais ça m’a permis d’être au clair, organisée sur chaque cours, et de pouvoir tous les revoir assez rapidement.

Faisiez vous des fiches ? Si oui comment ?
Je faisais des fiches oui.
Je les faisais sur des feuilles blanches, au feutre. Je notais les grandes parties donc je suivais le plan du prof puis j’écrivais toutes les choses importantes et je faisais beaucoup de schémas aussi.
En anatomie il m’arrivais également de faire des fiches en fonction de mes fautes aux colles (ces foutus angles des articulations qui ne rentraient pas).

Avez vous travaillé seul(e) ? En groupe ?
Je travaillais seule la plupart du temps dans mon appartement,ou dans ma chambre chez mes parents le week-end. Pendant les révisions par contre j’allais à la BU avec des amis, la grande majorité des P1 et quelques fois avec des amis de prépa scientifique.

Travailliez vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?
Donc chez moi sauf en période de révisions, à la BU.

Etiez vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?
TUTORAT !! Le tutorat de Bordeaux est vraiment bien. Je suis tombée sur de bons tuteurs, les ED et colles sont assez bien répartis. C’est vrai qu’il y a en général au moins une faute par ED/colle, mais je pense que si on le suit assidument, le tutorat suffit.
Ceci dit, j’ai quand même profité de certaines fiches/CCB d’une prépa privée, qui m’ont pas mal servi.

Etiez vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?
Je n’étais pas très bien classée au tutorat, entre 400 et 800 la plupart du temps, en colle comme en CCB.

Aviez du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez vous ?
Au deuxième semestre pas du tout, à part les quelques jours avant les résultats du premier où il était compliqué de se concentrer sur les cours.
Au premier semestre par conte j’avais un peu de retard, mais pas plus d’une semaine donc rien de catastrophique.

Quel était votre rythme de travail ?
Au deuxième semestre, je me levais à 7h, était en cours de 8 à 12, reprenais le boulot à 14h, jusqu’à 20H (avec une petite pause d’une demi heure), et après manger j’essayais de relire des cours (comme l’histoire de la médecine) avant de dormir, de 22 à 23h.

Dans quel état d’esprit étiez vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?
Plutôt altruiste. Enfin je suis arrivée en PACES avec beaucoup d’amis donc forcément, nous nous entraidions, et cela m’a été très bénéfique. On échangeait nos cours, nos fiches, les QCM qu’on récupérait à droite à gauche, et ça m’a vraiment aidé énormément.
Après avec ceux que je ne connaissais pas, je n’étais pas méchante, je n’ai mis des bâtons dans les roues de personne.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?
Très stressée. Vraiment. J’étais assez insupportable par moment même. Pour ma famille ça allait mais avec mes amis ça a été compliqué certaines fois de gérer mon stress. Heureusement ils ne m’en veulent pas trop.

Quelle attitude aviez vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?
Alors, j’allais à tous les cours (sauf une ou deux exceptions), donc j’étais assidue. Mais par contre, il y a pas mal de cours où je n’écoutais pas vraiment, comme les cours d’anat où le prof lis le poly, le cours d’informatique du premier semestre… Bon c’est nul mais bon, certaines fois, aller à la fac, c’était perdre du temps pour le coup.

Comment preniez vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?
Je prenais les cours sur ordi (sauf l’anat, tête et cou excepté), avec un dictaphone pour les cours où taper à la vitesse du prof c’est du sport.

Vous serviez vous des annales pour réviser ?
OUI, tout le temps, pas assez au premier semestre d’ailleurs. C’est hyper important, j’en ai fait jusqu’à les connaitre par cœur, et ça a énormément servi le jour J.
Les annales c’est LE truc à faire.

Comment était organisée votre journée ?
Je l’ai déjà dis plus haut et ça se résume en : je bosse tout le temps, sauf pendant les repas (qui prennent une bonne heure pour bien se détendre), une pause d’un demi-heure par demi-journée et certains soirs je ne bossais pas.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?
Profitez de votre été, ensuite foncez tête baissée. Il faut quand même penser à s’aérer l’esprit de temps en temps. Soyez entouré, être plusieurs pendant cette année c’est une force. Soyez rigoureux, pour éviter de prendre du retard car c’est là qu’on gagne des places, quand au début des révisions on revoit le programme pendant que certains sont toujours en train de rattraper leur retard.

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?
Ma force à moi c’était mon entourage. Ma famille était derrière moi, ils me laissaient m’enfermer dans ma chambre le WE et n’en sortir que pour manger, et en même temps ils ne me faisaient pas trop culpabiliser quand je prenais quelques heures de pause.
Mes amis, mon copain aussi.

Ça parait super gnangnan hein, mais je vous promet que d’être entouré de gens qui vivent la même chose ça aide. Déjà, ils comprennent qu’on est stressé donc ils excusaient mes réflexions débiles quand j’étais trop sur les nerfs. Ensuite j’ai la chance d’avoir des amis qui m’ont aidé personnellement.
Qui répondaient à mes questions, qui prenaient le temps de m’expliquer des choses, de partager avec moi la fiche qu’ils avaient mis 2 heures à faire, et qui prêtaient les fiches de prépa privée quand j’en avais besoin.

Alors je faisais de même évidemment, mais j’ai vraiment eu l’impression d’être portée par eux. On était solidaires, et ça a payé pour la majorité d’entre nous. Et ceux qui ne sont pas passés cette année passeront l’an prochain sans problème.

Pour terminer, comment avez vous trouvé cette première année des études de santé ?
On va pas se mentir, c’est une année de merde. Une année où la moindre minute passée à trainer sur internet/discuter de tout et de rien/voir son copain/passer du temps avec sa famille fait culpabiliser, une année où je me suis dit quelque fois je me suis dit « Ah, cool, je vais faire une pause vaisselle !! ».
Mais maintenant que je suis passée évidemment je suis contente, je me dis que ça valait vraiment le coup d’en chier.

Que pensez vous du site www.reussirmapaces.fr ?
Je trouve que c’est une super initiative, et c’est dommage que le site ait été créé si tard car du coup, je n’ai pas profité de tous les contenus qu’il y a (notamment le livre).
Mais les moyens mnémotechniques m’ont bien aidés.

5