Actuellement, dans quelle filière êtes-vous et en quelle année ?
Médecine 2ème année

Quelle fac, quelle année, quel numerus clausus ?
Faculté de médecine Lyon Est en 2015/2016, numérus médecine

Votre bac ? Votre spécialité ? Votre mention ?
Bac S mention très bien spécialité physique-chimie

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?
Primante

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?
Concours médecine ou je termine 150 et odontologie 100

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?
Plutôt bon niveau mais sans jamais vraiment travailler à part pour le bac, en cours j’étais plutôt distraite

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?
En colocation avec ma soeur. Ca m’a vraiment beaucoup aidé d’un point de vue logistique, mental, et ça faisait de la discussion hors médecine en rentrant le soir surtout

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?
Je mettais 15/20 minutes en métro

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?
Plutôt oui ! Après qu’on nous ait répartis dans les amphis, c’était plutôt simple. Notre amphi n’étais pas directement à la fac même, mais un arrêt de métro plus tard ce qui fait que nous n’étions que très rarement dans le grand bâtiment.
Avec mes copines nous étions tout de même venu déjà deux fois à la fac avant la rentrée, histoire de ne pas se perdre les premiers jours, et prendre nos marques dans ce nouvel univers assez intimidant. Il faut aller découvrir la BU, le secrétariat, la caféte,… En gros uniquement les lieux que vous serez amenés à fréquenter, vous découvrirez le reste plus tard !

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?
J’avais fait une prérentrée de deux semaines à Médiplus , la prépa que j’avais choisi.

Je l’ai faite principalement pour me rassurer et penser que j’avais un peu d’avance sur le programme. En soi, je ne suis pas sure qu’elle ait été forcément très utile sur l’apprentissage mais au moins coté mental, ça permettait d’attaquer les cours dans le meilleur état d’esprit possible, et aussi de reconnaitre des mots et des notions les premières semaines des cours, ce qui facilite l’apprentissage.

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?
Je suis de base très sportive et j’avoue que j’ai complètement lâché en PACES. J’ai du faire 2/3 fois de sport par semestre. J’aurais eu des moments pour en faire au moins 1 à 2 fois par semaine, mais j’avoue que lorsque j’avais du temps libre, j’en profitais pour voir mes amis ou pour juste me mettre dans mon lit et regarder des séries.

Mais il faut savoir que la PACES n’est pas du tout incompatible avec le sport au contraire. Je pense que ça aurait pu m’aider à décompresser et à faire le vide dans ma tête pour repartir aux révisions dans de bonnes conditions. Je regrette de ne pas en avoir fait et je conseille vraiment aux gens d’enfiler leurs baskets même si c’est toutes les deux semaines.

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?
Je prenais mon temps libre le weekend, mais le semaine je ne sortais pas la tête de mes cours. Au début de l’année, une fois par semaine, le mercredi, j’allais boire un verre avec mes copines, mais ça m’a vite passé. Je culpabilisait plus que je ne profitais, ce qui n’est pas du tout le but recherché.

Du coup je sortais le weekend. Il faut savoir que la PACES n’est pas forcément incompatible avec les sorties, même si il va falloir ralentir fortement notre vie sociale. De nature très fêtarde, mon moyen de décompresser disons une fois toutes les 3 semaines/ un mois était de faire une grosse soirée, pour tout oublier quitte à ne pas ouvrir un livre avant le dimanche 16 heures. Avec un travail très efficace toute la semaine sans sortir et le samedi, ça ne vous pénalisera pas du tout.

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?
Pas du tout, ou du moins pas dans ma famille proche !

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?
J’avais 7 heures de sommeil environ par nuit, si on ne compte pas les insomnies 😉
Certaines personnes ont besoin de moins, mais il est super important de bien recharger les batteries et de laisser un peu de répis à son cerveau !

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?
Sans compter les 4 heures de cours de la journée, je travaillais environ 8h30 par jours.
Le weekend je travaillais hors exception (semaine trop chargée avec plus de deux cours de retard) entre 6 et 8 heures par jour. Je travaillais pas le dimanche matin mais toute l’après-midi et soirée du dimanche. A noter qu’on à un peu plus de temps pour soi au S2 que au S1.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?(Soyez le plus précis)
Tout d’abord, j’étais très organisée. Je faisais un planning de la semaine au début de semaine que je modifiais en fonction mas qui était très précis, à l’heure près. Ça me permettais de savoir exactement ce que je faisait de mes journées (et le fait de donner un bon coup de surligneur sur le planning dès que j’avais fini un cours était très plaisant 😉 ).

Sinon je devais écrire pour apprendre, et murmurer. Au début de l’apprentissage j’écrivais tous les mots, toutes les notions plusieurs fois jusqu’a ce que ça rentre.
Et dès que je pensais avoir pris mon chapitre ou une grosse partie du moins, je me mettais à murmurer.
Quand je travaillais chez moi, je pouvait parler à voix haute mais il a fallu que je m’adapte à la BU, du coup je murmurais. Je faisais comme si je m’adressait à une classe ou un amphi pour leur expliquer le cours. Si j’arrivais à l’expliquer, c’est que je l’avais compris et retenu, sinon, il fallait encore que je l’approfondisse.

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?
Aucune ! Ca me faisait plus perdre du temps qu’autre chose

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?
Je travaillais seule tout le temps, même si tout mon groupe d’amis travaillait au même endroit à la bu. Nos étions tous super espacés dans la bu et on se retrouvait pour les pauses, mais on ne travaillait pas ensemble.

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?
J’ai fait tout le premier semestre chez moi ou j’arrivais à vraiment bien travailler. Seulement après les vacances de Noël ou j’étais tout le temps entourée de plein de monde, je n’ai pas supporté de m’enfermer toute seule chez moi du coup j’ai commencé à travailler à la BU;
La première semaine à été plutôt dure mais on s’y habitue très vite !

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?
J’avais les deux. Je faisait tous les entraînements que nous proposaient les tuteurs de la fac et en plus j’avais choisi Médiplus, car la qualité des cours et des entrainements était vraiment incroyable ! Je recommande à ceux qui le peuvent de faire la même chose, car cette formule vous donne vraiment toutes les clefs en mains pour réussir.

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?
J’ai toujours eu des bons classements à Médiplus en règle générale.
En revanche au premier semestre ce n’était pas du tout le cas à la fac ! Il était très rare au S1 de faire dans les 500. Je fais un très mauvais classement à la fac au concours blanc à deux semaines avant le concours, alors que je fais dans les 200 au concours du premier semestre.
En revanche au deuxième semestre qui était bien plus de par coeur, je faisais tout le temps à part peut être une ou deux fois en physique des numérus à la fac, surtout au concours blanc !

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?
On a toujours du retard en PACES, surtout en temps que primant j’imagine !
C’est à ça que servent les weekend. Le retard se gere plutôt bien, et en général je n’accumulait pas de cours d’une semaine sur l’autre. J’arrivais toujours à rattraper ce qui fallait le weekend, même si des fois ça signifiait que le weekend allait être très, très chargé.

Quel était votre rythme de travail ?
Je sortais des cours à 12H30, j’allais manger.
Il est très important de s’accorder une vraie pause déjeuner d’au moins une heure, sinon vous ne tiendrez pas la journée. Ensuite vers 13H30 je retournais bosser jusqu’a 16h30/17H ou je faisais une pause de 20 minutes. Je reprenais jusqu’a 19H30.
La je rentrais chez moi, j’allais manger je je reprenais vers 20H30 jusqu’a 23H/23H30 grand max ! Evitez vraiment de travailler après minuit, c’est inefficace et très mauvais pour la qualité du sommeil.

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?
J’a vraiment un très gros esprit de compétition donc clairement mon objectif était de dépasser tout le monde 😉 c’est ce qui m’a permis de rester motivée, voir d’être encore plus motivée après une colle ratée que après une colle réussi. Ca me donnait de la rage pour me pousser à travailler plus et mieux pour y arriver.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?
J’alternais vraiment entre ces deux états. En fait quand je travaillais j’étais plutôt décontractée car j’étais dans ma bulle mais dès que je pensais à la PACES, aux colles, aux gens, ou à tout sauf à mon travail personnel c’était la panique.

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?
En général j’essayais d’être vraiment concentrée car de nombreuses choses sont modifiées chaque année, et il est primordial de les relever.
Mais j’avoue que les 40 dernières minutes de cours, je ne suivait en général plus grand chose, comme la grande majorité des étudiants.

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?
Je prenais sur papier avec dictaphone. Le fait d’écrire nous force à nous concentrer en cours pour pouvoir les reprendre dans l’après midi sans perdre de temps à les réécrire.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?
Tout le temps ! Je crois qu’a la fin des révisions je les connaissais par coeur 🙂
Dès que j’avais fini de travailler deux trois fois un cours, et que je sentais que je le maitrisait bien, je faisait directement les annales ! J’attendais pas la fin du semestre, je le faisait dans la semaine qui suivait le cours, ou celle d’après.
Ça permet de bien cibler son travail et de connaitre les exigences et la manière que le prof a de formuler ses énoncés, ce qui est très variable d’un prof à l’autre !

Comment était organisée votre journée ?
Je sortais des cours à 12H30, j’allais manger.
Il est très important de s’accorder une vraie pause déjeuner d’au moins une heure, sinon vous ne tiendrez pas la journée. Ensuite vers 13H30 je retournais bosser jusqu’a 16h30/17H ou je faisais une pause de 20 minutes. Je reprenais jusqu’a 19H30. La je rentrais chez moi, j’allais manger je je reprenais vers 20H30 jusqu’a 23H/23H30 grand max ! Evitez vraiment de travailler après minuit, c’est inefficace et très mauvais pour la qualité du sommeil.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?
De ne pas se soucier des autres et de se faire confiance, toujours, dans son travail.
Même si c’est un concours on travaille toujours pour soi avant de travailler pour les autres. Il ne faut pas écouter ce que les gens vont vous dire pour vous déstabiliser.
Il est important aussi de faire des pauses, de lâcher prise de temps en temps pour ne pas vriller !
Dites vous que même si les gens travaillent quand vous êtes en pause, il arrivera toujours un moment ou vous travaillerez quand eux se reposent.

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?
Mon désir de vaincre je pense, et le faite que j’avais vraiment confiance en mon travail. Les deux combinés faisant que j’étais vraiment dans ma bulle et que je n’avais besoin de personne pour me garder motivée ou concentrée.

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?
Ce n’est clairement pas une année facile ça c’est sure.
Mais elle permet vraiment de se découvrir soi même, d’acquérir énormément de maturité et de confiance en soi.
Elle est souvent associé à la solitude mais je ne suis pas d’accord.
Certes parapet au lycée on est bien plus seul mais les amitiés que l’on se fait en PACES sont des liens très fort, car le fait d’optimiser son temps permet de se faire des amis qui nous correspondent vraiment.

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?
C’est un site qui peut vraiment être utile déjà aux personnes qui appréhendent vraiment leur PACES, car on est rarement informés du réel fonctionnement de cette année très spéciale. Il est utile aussi à ceux qui écrivent les témoignages, car ça fait du bien de parler de notre expérience.

21