Actuellement, dans quelle filière êtes-vous et en quelle année ?
Dentaire 2ème année

Quelle fac, quelle année, quel numerus clausus ?
Nancy, 2014-2015, NC dentaire : 59 NC médecine : 308

Votre bac ? Votre spécialité ? Votre mention ?
Bac S, spécialité SVT, mention Assez Bien

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?
Doublante

Quel(s) concours avez vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?
Dentaire: 28/59

Votre niveau au lycée ? Etiez vous assidu ou dilettante ?
Plutôt bon, et j’étais une élève qui faisait ce qu’elle avait à faire, ni plus ni moins.

Lors de votre PACES, habitiez vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?
J’habitais seule dans un appart

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?
7 min exactement

Avez vous trouvé vos repères facilement à la fac ?
Le tutorat de ma fac proposait une pré-rentrée gratuite, alors oui j’ai facilement eu mes repères.
Je pense que cette pré-rentrée m’a aidé à ne pas arriver totalement perdue dans l’amphi avec des matières dont je n’avais jamais entendu parler. Et pour tout dire, je passais peu de temps à la fac !

Avez vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?
L’été après ma 1ère année de PACES durant le mois d’aout j’ai travaillé les cours que je n’avais pas eu le temps de comprendre pendant l’année, j’ai surtout travaillé les maths et la physique (une fois qu’on a compris la méthode on ne l’oublie pas) et j’ai relu les cours à apprendre par coeur (embryologie notamment, que je n’avais pas eu le temps d’apprendre l’année précédente).

J’ai travaillé pour ne pas arriver à la rentrée sans aucun souvenir et en redécouvrant les cours.
Et c’était surtout un moyen de me rassurer. Cependant ce n’était pas un travail avec un rythme soutenu, je prenais vraiment mon temps.

Pratiquiez vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?
Au 1er semestre je n’ai absolument rien fais. Au 2ème j’ai eu une période ou j’avais besoin de m’aérer l’esprit alors j’allais courir mais c’était vraiment très rare.

Aviez vous des loisirs ? Des sorties ?
Je n’ai fais aucune sortie durant mon 1er semestre, je ne pense pas que ça m’aurait pénalisé mais je ne voulais rester dans l’esprit « je suis en PACES, je ne sors pas ».
Au 2ème semestre la pression est légèrement redescendue alors j’ai fais 2 repas entre amis et une sortie ciné.
Par contre, après ma prépa j’allais dormir chez une amie, elle aussi en PACES, je ne sais pas si ça compte comme une sortie mais ça me faisait du bien de ne pas toujours être seule.

Aviez vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?
Oui, un oncle médecin

Combien d’heures de sommeil aviez vous par nuit ?
Environ 7 ou 8 heures. Par moment je dormais moins, mais dès que je sentais que j’étais vraiment fatiguée je m’octroyais une grasse matinée.

Combien d’heures travailliez vous par jour ?
12 heures par jour.
Mais je crois que le nombre d’heure de travail ne veut pas dire grand-chose en PACES. Des fois je pouvais mettre 4 heures pour apprendre un cours et au final devoir le revoir le lendemain, ou mettre 4 heures et finalement ne pas être concentrée du tout.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?(Soyez le plus précis)
J’ai une mémoire visuelle, j’avais besoin de réécrire mes cours. Bien entendu je ne réécrivais pas tout, mais les points importants, les mots clés, et les choses que j’avais tendance à oublier.

J’utilisais aussi beaucoup mes surligneurs mais il ne faut pas en abuser sinon on se perd et ça devient illisible !
Pour ce qui était des maths et de la physique je faisais beaucoup d’annales et d’exercices.

Faisiez vous des fiches ? Si oui comment ?
Non, ça prend beaucoup de temps et on ne peut pas vraiment condenser les cours puisque ça peut tomber sur n’importe quoi.

Avez vous travaillé seul(e) ? En groupe ?
Je travaillais seule ! Mais on était un groupe de trois amie (et nous voulions une filière différente) et quand l’une ne comprenait pas un exercice on s’aidait, mais sinon j’apprenais seule.
Si l’on veut travailler en groupe je pense qu’il vaut mieux ne pas être en compétition et vouloir des choses différentes.

Travailliez vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?
Je travaillais chez moi, mais certaines semaines/jours j’allais à la BU pour voir du monde et prendre l’air. A la BU c’est « rassurant » de voir qu’on est pas les seuls à devoir travailler, et puis il n’y a pas grand-chose à y faire excepté travailler.
Par contre, ça peut devenir agaçant quand il y a trop de PACES et qu’on sent que la compétition est bien là… c’est motivant ou stressant ça dépend !

Etiez vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?
Je faisais les deux, et je conseille les deux.
J’avais beaucoup de mal à prendre correctement mes cours, alors les fiches de la prépa privée ont été extrêmement aidante (mise en page, mots importants en gras, annales à la fin..) et les exercices de maths/physiques détaillés ont été également aidant pour moi.

Après ça prend du temps, une après-midi ce n’est pas négligeable surtout que lorsqu’on rentre, on est vraiment très fatigué ! Mais c’est un soutien, un encadrement et une façon de se voir évoluer grâce aux concours blancs.

Le tutorat de ma fac est bien, les QCM sont pas forcément très représentatifs du concours mais ça donne un aperçu du concours et ça permet de se classer sur pas mal de monde.
Mais si vous avez peur de perdre trop de temps en faisant les deux, je conseille la prépa privée !

Etiez vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?
Toujours dans les 100 premiers !

Aviez du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez vous ?
Oui, et je dois dire que je n’en connais pas beaucoup qui n’en avait pas !
Je le gérais en accélérant le rythme ou alors en travaillant moins les cours que je savais « moins important ».
Mais le plus souvent je préférais voir tout mes cours et moins les approfondir que d’en savoir certain et pas d’autre.

Quel était votre rythme de travail ?
Je travaillais tous les jours, donc je dirais plutôt soutenu ! Par contre je faisais selon mes envies et ce qui m’allait le mieux.
J’ai beaucoup de mal à me lever le matin, alors je préférais me coucher plus tard afin de me lever plus tard aussi, je travaille mieux le soir.

Dans quel état d’esprit étiez vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?
Je ne suis pas vraiment compétitrice, mais j’ai du l’être cette année pour tenir. Je pense que c’est un moyen de se motiver, mais il ne faut pas en abuser non plus.
Disons que je suis arrivée en étant déterminée à avoir mon année.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?
Très stressée !! Surtout en étant carré, je savais que c’était ma dernière chance.
J’étais toujours très stressée, parfois trop même. Par contre quand je passais mes concours que ce soit blanc ou le vrai, j’étais plutôt « décontractée », disons que c’était du bon stress à ce moment là.

Quelle attitude aviez vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?
Plutôt dispersée et comme j’avais les cours de l’année précédente, je n’allais pas en cours.
Je sais que pour moi aller en cours ne servait à rien, je n’écoutais pas de toute manière et c’était du temps perdu !

Comment preniez vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?
Sur ordinateur !

Vous serviez vous des annales pour réviser ?
Oui, toujours !!

Comment était organisée votre journée ?
9h : réveil
9h30-12h: je travaillais une UE

12-13h: je regardais une série

13h16h : je travaillais une UE différente du matin (en fonction de mon retard bien sur)
16h30 : pause
16h30-20h : je reprenais

21h-00h: je travaillais encore une UE différente

J’essayais de varier pour ne pas me lasser, mais si j’étais trop en retard dans une matière je ne travaillais que celle-là. Je ne travaillais jamais en mangeant, et quand je faisais une pause c’était une vraie pause, je ne faisais pas autre chose en même temps enfin pas du travail.
Je me couchais plutôt très tard (2h du mat), car j’arrive mieux à travailler le soir mais ça c’est selon les personnes.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?
Avoir confiance en soi tout d’abord et bien sur être motivé car on a de gros moment de doute, de solitude également. Je crois qu’on passe par toutes les émotions possibles cette année là.
Egalement de ne pas regarder ses résultats de lycée car quand ça nous intéresse, on travaille différemment.
Et essayer de garder ses amis aussi, c’est pas toujours facile avec le travail mais il faut être soutenu et ne pas se dire qu’on est totalement seul.

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?
Mon travail bien entendu, mais aussi le mental car une grosse partie de la difficulté de la paces c’est le mental et de ne pas lâcher.
Et je ne me voyais pas changer de filière après ces 2 ans, alors je voulais à tout prix réussir !

(Doublant uniquement) Qu’est ce qui a contribué selon vous, à votre redoublement ? Quels enseignements en avez-vous tiré pour in fine, réussir ?
Je suis arrivée en PACES en me disant « j’ai 2 ans pour l’avoir », et je n’avais pas vraiment l’esprit « paces ».
J’ai également eu du mal à sacrifier ma vie sociale.
Au final j’ai compris que c’était maintenant ou jamais, et que c’était une année sur toute une vie et que ça valait le coup !

Pour terminer, comment avez vous trouvé cette première année des études de santé ?
Très dur, mais j’ai appris à me connaître, à repousser mes limites. C’est une vraie expérience de vie selon moi, qui nous marque et quand on voit le chemin parcouru on en est très fier.
J’ai aussi acquis une très bonne méthode de travail.

Que pensez vous du site www.reussirmapaces.fr ?
Très bien !

21