Andréa L, en 2ème année de Médecine à Reims nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2015 – 2016, 201

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

Bac S, spé maths. Mention bien

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

Primante

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

Uniquement médecine, 190 (267 au S1, 210 au S2 et donc 190 après choix)

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

Assidue

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

Chez mes parents

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

30 minutes

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

J’ai eu un peu de mal à trouver des repères puisque les cours magistraux avaient lieu sur un campus et les td sur un autre. Mais on était un petit groupe de 5 donc ça aide beaucoup.
Au bout de deux semaines ça allait déjà mieux.

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

Non, je pensais le faire mais on m’a conseillé de profiter des vacances et de ne pas me fatiguer pour la rentrer. C’était une bonne chose.
On peut prendre de l’avance sur les cours mais les autres arrivent vraiment reposés. Autant profiter de l’été.

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

Non aucune. Je n’en avait pas avant de commencer et je n’ai pas chercher à en avoir pendant.

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

Je sortais quelques heures le samedi parfois, c’est utile et primordiale de se changer les idées.
Mais jamais de soirée, je savais qu’il me serait impossible de travailler le dimanche matin.

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Non aucun

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

7 heures. Je ne me couchais jamais plus tard que 23h et je me levais chaque jours à 6h. Je dormais jusqu’à 7h le week-end.

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

8 à 9h à peu près
Je commençais le matin à 8h jusque 11h30 – 12h. L’après midi je travaillais de 13h30 à 20h avec une ou deux pauses.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?(Soyez le plus précis)

Je lisais une première fois les cours en surlignant les éléments importants et je finissais par les annales corrigés.
Quand il y avait des formules, des schémas ou des informations importantes, j’essayais de les réécrire de mémoire sur une feuille.
Je revoyais régulièrement mes cours, je les lisais beaucoup. C’est en lisant que je retenais. J’ai tenté de les réécrire au complet mais je perdais beaucoup de temps pour ne pas retenir grand chose.
J’essayais de trouver un maximum de moyen mnémotechnique.
Et j’avais également l’habitude de réciter certaines parties des cours à voix haute, surtout pour l’anatomie.

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

Oui pour quelques matières comme la physique ou la biochimie/biomol.
J’inscrivais les formules, les molécules ou les informations qui tombaient fréquemment au concours.

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

Je travaillais en groupe à la bibliothèque et seule chez moi. Les deux étaient bénéfiques.

Travailliez-vous à la bibliothèque  de votre université ou chez vous ?

A la bibliothèque la journée et chez moi le soir.
Uniquement chez moi à l’approche du concours

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

Dans une prépa privée. Je n’étais pas inscrite au tutorat donc je n’ai rien à dire dessus.
Mais la prépa est une aide précieuse. Grâce à ça, je n’assistais plus aux cours magistraux et je me concentrais uniquement sur les poly de la prépa, les annales et les concours blancs. C’est un entraînement continu qui vous prépare vraiment au concours.

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

Pas toujours, et le plus souvent non.
Mais le plus important est d’être près le jours des partiels.

Aviez-vous du retard dans vos cours ?  Si oui, comment le gériez-vous ?

J’avais une semaine d’écart par rapport aux cours de la fac puisque je travaillais sur les supports de la prépa.
Je travaillais un peu plus tard le soir pour rattraper le retard, mais il est souvent impossible d’être continuellement à jour dans les cours.

Quel était votre rythme de travail ?

Je commençais le matin à 8h, jusque 11h30-12h pour aller manger.
Je gardais environ 1h pour le repas
Je reprenais à 13h-13h30 jusqu’à 16h environ où je faisais une pause car il m’était impossible de continuer
Ensuite de nouveau travail de 16h30 à 20h
Repas – douche
21h-22h : je relisais simplement quelques cours, je ne cherchais pas à en apprendre de nouveaux. Lorsque je voyais que ce que je faisais ne me servait à rien, j’allais simplement dormir plus tôt.

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

J’ai toujours eu du mal à avoir l’esprit de compétition. On peut tout à fait s’en sortir sans.
Dans notre petit groupe, on s’entraidait, c’est important d’avoir un peu de soutient.
En dehors de ça, je pensais juste à travailler et avoir mon année.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

Stressée, tout le temps. C’était pesant mais je suis une fille stressée de nature. J’essayais de prendre des cachets pour le stress qui m’ont assez bien aidé.

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

Concentrée la première heure puis je n’arrivais plus à me concentrer.
J’ai donc arrêté les cours pour travailler uniquement à la bibliothèque.

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

Sur papier puisque je savais que j’aurais des cours propres une semaine plus tard. La majorité prennent un ordinateur mais chacun sa méthode.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

Oui, c’est aussi voir plus important que le cours en lui-même.
ça vous permet d’avoir une idée précise sur ce qui tombe au concours, sur le style de questions des profs.
Et c’est un très bon moyen de voir si l’on a mémorisé le cours.

Comment était organisée votre journée ?

Déjà expliqué dans le rythme de travail

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

Travailler, sans relâche. Lire et relire les cours, tester plusieurs méthodes de travail jusqu’à trouver la bonne. Ne pas hésiter à demander des conseils aux « plus vieux ».
C’est une année très difficile mais surmontable. Il faut se donner les moyens d’y arriver.
Ne jamais baisser les bras, même s’il y a des moments difficile. Posez vos cours et sortez courir, vous reviendrez en meilleure forme.
Et gardez toujours à l’esprit votre objectif final.

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

Surement le soutient de mes parents qui on été aussi stressés que moi tout au long de l’année.
Je crois que tout le monde travaille pour réussir et essaye de dépasser c’est limite. C’est en tout cas ce que j’ai fait.

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

Horrible, vraiment. Tout le monde sait qu’elle est difficile mais on ne s’en rend compte que lorsqu’on y est. Ce n’est que du par coeur pour faire partie des chanceux qui continueront leurs études.
Mais ça vaut le coup, sincèrement.

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

Il m’a beaucoup aidé avant et pendant ma paces.
J’avais déjà l’habitude d’y aller pendant mon année de terminale pour y trouver des conseils. Et le livre m’a vraiment préparé à la rentrée en médecine.

22