Ana Z, en 2ème année de Médecine à Grenoble nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2015 – 2016, 190 en médecine

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

Bac S, spé maths, mention TB

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

Primante

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

Uniquement médecine, 40ème au S1 puis 30ème au final

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

J’étais très bonne sans fournir énormément de travail (voir quasi pas…), donc plutôt concentrée en cours mais chez moi je faisais rien du tout!

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

J’avais un appartement, donc seule.

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

En fait, j’ai changé d’appartement en cours d’année (pas très conseillé mais bon!). Donc le premier, 15mn à pieds de l’arrêt de bus, puis 5mn de bus et le second, 15mn de tram (beaucoup mieux!)

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

A Grenoble, la majorité du travail se fait sur DVD donc on est rarement à la fac.

On doit y aller 3 fois par semaines. Et l’AESG décrit parfaitement sur leur petit livret comment se rendre à chacun des sites! Sinon faut juste suivre le mouvement.

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

Pas du tout, j’ai cherché à profiter au maximum de mon été avant! Ca ne servait à rien de se fatiguer avant.

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

Non, je n’avais jamais aimé le sport et je ne comptais pas m’y mettre cette année.
Cependant, à la fin de l’année je me sentais tellement « flasque » d’avoir passé toute une année sur une chaise que depuis la fin des concours c’est sport à fond! Comme quoi…

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

Oui, beaucoup plus que la plupart des gens je pense. Je sortais au moins une fois par semaine pour manger avec une amie.
Et je faisais quelque chose que je ne recommande à personne : je ne travaillais PAS DU TOUT le samedi.
Enfin c’est à nuancer, au S1 je faisais les TD lorsqu’il y en avait mais c’était tout, sinon repos total !

Au S2, comme c’est beaucoup plus du par coeur, c’était rare que j’ai mon samedi en entier, mais lorsque je bossais le samedi c’était maximum 4h.
Après je recommande ça à personne, malgré le fait que ça ne m’ait absolument pas desservie, bien au contraire.
Mais je me suis permise de le faire parce que ma mémoire fonctionne étonnamment (très) bien, de même que ma capacité de compréhension (pour la biochimie ou la biophysique).
(Je n’essaye pas de me vanter, pas du tout, mais simplement d’expliquer)

Evidemment, je ne prenais pas le samedi lors des révisions, c’était 7j/7!

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Ma mère est médecin généraliste (et mon père avait réussi le concours de médecine mais avait décidé de faire autre chose.). Mais je pense pas que ça aide beaucoup, à part peut-etre psychologiquement (ils ont vécu presque la même chose!)

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

Le sommeil… C’est ce que je regrette le plus, j’en avais clairement pas assez!
Au premier semestre ça allait car je finissais « tôt » en général, donc je pouvais me coucher forcément tôt. Donc niveau sommeil j’assurais 8-9h.
Puis tout s’est dégradé durant les révisions du S1, où je dormais maximum 7h!

Ensuite au S2, malgré mon classement il était hors de question que je redescende donc je travaillais beaucoup plus! Donc je finissais mes journées tard, ensuite j’avais besoin de penser à autre chose que les cours avant de dormir donc je dormais en général 7-8h.
Mais durant cette période j’avais toujours mon samedi matin de grasse matinée !
Enfin le pire, les révisions du S2… Je ne dormais plus que 5-6h! Et sans samedi matin.

J’ai eu la « chance » que ça n’affecte pas trop mes révisions, mais je ne le conseille à absolument personne, ça a énormément joué sur mon moral.

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

Au S1:
C’était hyper variable. Déjà le lundi matin je rentrais chez moi donc pas beaucoup le lundi (7-8h). Mardi/Mercredi/Jeudi entre 8 et 10h. Vendredi je rentrais chez moi et ne bossais pas en arrivant (sachant que je rentrais vers 16h…) donc 8h (en général je ne mangeais pas pour gagner du temps!). Et le dimanche environ 10h.
Je n’avais pas d’heures fixes et c’était un peu au fil de mes envies, mais quand je travaillais j’étais très concentrée!
Je pense qu’au S1 j’avais un rythme plutôt tranquille, et honnêtement je ne sais pas comment j’ai pu réussir comme ça!

Révisions S1:
A fond! Hyper concentrée et 12h par jour, sauf sur la fin où j’étais très déconcentrée et où je faisais des pauses à rallonge.

S2:
Plus de 10h par jour.

Révisions S2 :
12h par jour avec un pic à 14h… Mais extrêmement déconcentrée, ces révisions ont été dures!

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?(Soyez le plus précis)

Les 3 premiers jours de la semaine, j’écoutais le dvd en surlignant les polys. Enfin au S2 j’essayais de faire ça en 2 jours!
Puis après je faisais des fiches (surtout pour apprendre) et j’apprenais le cours.

Le dimanche était réservé aux tutos de la semaine d’après.

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

Oui j’en faisais, pas au S1 mais j’ai ensuite regretté donc enormément au S2. Honnêtement à part pour certains trucs (comme les muscles en ANAT1), les fiches sont inutiles! Mais en faisant ces fiches j’apprenais mon cours donc je pense que ça m’a surtout servi à ça!

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

Toute seule. Je déteste travailler avec des gens de base, donc en situation de concours c’est pire…

Travailliez-vous à la bibliothèque  de votre université ou chez vous ?

A mon appartement, la BU ne m’aurait pas plu je pense car je me serais trop comparée aux autres

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

Uniquement le tutorat de la fac, qui est ESSENTIEL. Les questions sont posées par les profs, donc c’est juste le meilleur entrainement que vous aurez!

Je suis totalement contre les prépas privées, qui sont pour moi des voleurs, qui abusent de la situation pour se faire de l’argent. Et en plus ça ne sert à rien…

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

Oui, j’essayais d’être toujours dans les 200 premiers, sinon je me remettais énormément en question!

Aviez-vous du retard dans vos cours ?  Si oui, comment le gériez-vous ?

A peu près tout le temps…
Au S1, je n’ai eu les polys que 2 semaines après (commande en retard) donc déjà le retard est là (c’est long de tooooout réécrire!).
Je le gérais sans stress, en travaillant un peu plus tard certains soirs mais ça allait.
(bon honnêtement je crois que ma méthode au S1 c’était de la grosse daube)

Au S2, c’était surtout du retard dans mes révisions de tutorat (l’anat c’est long…)
Donc pour ça je faisais en sorte de finir de voir les cours de la semaine en 2 jours puis je finissais le mardi aprem/mercredi mes révisions de tuto (ce qui est pourri à faire pour un tutorat qui tombe le mercredi même puisque ce ne sera pas la mémoire à long terme mais bon… je pensais plus au concours qu’au tuto)

Puis je tiens à préciser que mon copain habite loin de chez moi (6h en train) donc on se voyait quand même (2 ou 3 fois par semestre) mais lorsqu’il était chez moi je ne travaillais pas, et lorsque j’allais chez lui le temps perdu en train me faisait perdre 2 journées de boulot, donc ça m’a fait accuser quelques retards.

Quel était votre rythme de travail ?

Variable. Il y avait des jours où je travaillais beaucoup et d’autres non.
En bref, je n’avais pas de rythme prédéfini mais plutôt un objectif du type « aujourd’hui je finis tel cours » et je n’arrêtais pas sans avoir atteint cet objectif!

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

Les deux. Compétition avec les inconnus, altruiste avec les 2 amies que j’avais rencontré. (sans qui, je n’aurai pas réussi)

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

De même, les 2, je passais de « pourquoi pas moi?? » à « je suis nulle ».

Mais là où j’étais le plus stressée c’était le jour des résultats!

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

Tout sur DVD, donc pas de cours théorique.
Mais ça dépendait des jours, des fois j’étais en mode machine de guerre, et des fois je m’arrêtais toutes les 10 mn (surtout aux révisions S2 où je n’en pouvais plus!)

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

Tout sur poly et j’apprenais les polys.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

OUI!
Essentiel! Je me gavais de ça lors de mon deuxième tour des révisions. Ca permet de voir les pièges récurrents, les types de question, je pense qu’on ne peut pas réussir sans les avoir faites.

Comment était organisée votre journée ?

Pas d’organisation spéciale… (cf ci dessus)

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

Croyez en vous.
Je crois que je suis la preuve que même avec une méthode de travail pas forcément hyper méga organisée on peut réussir. Il faut y croire.
Primants, ne vous dites pas « j’ai 2 ans pour le faire » mais « je dois le faire en 1 an ». Je suis partie dans cette optique et ça a payé! Donnez TOUT durant les révisions, je sais pertinemment que mon classement au S1 est dû à mon travail de dingue durant les révisions, c’est LE moment de faire la différence.

Entourez vous aussi. Ne restez pas tous seuls, voyez vos amis, et surtout votre famille!
Personnellement, je me suis liée avec 2 filles lors de cette année et elles m’ont tirées vers le haut! La galère s’allège lorsqu’elle est partagée.

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

Je mémorise extrêmement bien les choses, et je comprends très vite, ça a sûrement été un gros plus car ça a fait que j’avais moins à bosser et donc je gardais sûrement mieux le moral. Mais attention, ça a été malgré tout une année horrible physiquement et psychologiquement, et sans ma familles, mes amies et mon copain je n’aurai jamais tenu, je leur dois 50% de ma réussite.

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

Horrible, dure, mais tellement enrichissante. J’ai plus mûri cette année qu’en 18 ans de vie, ça a été une année riche en émotion que je ne regrette absolument pas. Maintenant je suis sûre de devenir médecin et ça vaut tous les sacrifices!

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

J’adore (et oui encore maintenant!) venir y lire des témoignages. J’ai toujours hésité à venir poster, mais je me suis dit que mon année a été assez atypique et que la partager pouvait servir à quelques personnes.

32