Actuellement, dans quelle filière êtes-vous et en quelle année ?
Médecine 2ème année

Quelle fac, quelle année, quel numerus clausus ?
Poitiers, 2013-2014, 198

Votre bac ? Votre spécialité ? Votre mention ?
Bac S, Spé Maths, Mention Très Bien

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?
Doublante

Quel(s) concours avez vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?
Médecine (26ème), Pharmacie (10ème), Kiné (25ème), Dentaire (24ème), Maïeutique (28ème)

Votre niveau au lycée ? Etiez vous assidu ou dilettante ?
Assidue. Je prenais les cours au sérieux et travaillais régulièrement, mais sans pression et en profitant de mon temps libre.

Lors de votre PACES, habitiez vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?
En colocation

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?
20 minutes (en bus)

Avez vous trouvé vos repères facilement à la fac ?
Grâce aux trois jours de pré-rentrée organisés avant le début des cours, j’ai facilement trouvé mes repères à la fac, sur le campus et pour prendre le bus.

Avez vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?
Je n’ai que survolé les cours l’été avant la PACES. Cela me paraissait important pour évaluer la charge de travail et me familiariser avec les différentes matières, avec le vocabulaire, pour m’organiser et me préparer.
Je préférais me reposer pour pouvoir commencer à travailler dès la rentrée, de manière optimale plutôt que de commencer à apprendre pendant l’été.

Pratiquiez vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?
Je n’ai pas pratiqué d’activité physique en PACES car je n’en ressentais pas spécialement le besoin. Si j’avais été plus motivée pour faire du sport, je pense que j’aurais trouvé le temps d’aller courir au moins une fois par semaine.

Aviez vous des loisirs ? Des sorties ?
Je ne m’autorisais pas beaucoup de sorties. Je mangeais avec des amis de temps en temps. En ce qui concerne les loisirs, je regardais des séries/films quand je n’arrivais plus à travailler efficacement.

Aviez vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?
J’ai dans ma famille 2 médecins et 1 pharmacien. Il y a également plusieurs médecins et infirmiers dans mon entourage.

Combien d’heures de sommeil aviez vous par nuit ?
Le sommeil est primordial pour moi. J’essayais de dormir le plus possible, entre 7h (semaine) et 10h (weekend) par nuit selon la charge de travail et les cours.

Combien d’heures travailliez vous par jour ?
Au premier semestre, je travaillais entre 8h et 12h par jour.
Au deuxième semestre, je travaillais entre 6h et 8h par jour.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?(Soyez le plus précis)
J’essayais au maximum de lire le cours ou les diapos du prof avant d’assister au cours, de manière à être plus concentrée. J’assistais au maximum au cours et au tutorat, le reste du temps je travaillais à la BU.

Pour commencer à apprendre un cours, j’avais besoin de le réécrire à la main. Ensuite, je le relisais autant de fois que possible et le plus souvent possible. Je ne faisais pas énormément de qcms ni d’exercices d’entrainement, je préférais maîtriser mon cours avant. J’apprenais essentiellement avec les polycopiés distribués par notre tutorat, sur lesquels je rajoutais des détails si besoin.

Sinon, je tapais certains cours à l’ordinateur que j’échangeais avec des amis qui faisaient de même, ce qui nous permettait d’avoir des cours propres et complets. On se répartissait les cours à taper pour être plus efficace et plus rapide.

Faisiez vous des fiches ? Si oui comment ?
Je ne faisais pas énormément de fiches. Faire des fiches m’aidait à apprendre pour certaines matières mais je ne les relisais pas forcément. Les fiches m’ont surtout été utiles pour récapituler des formules à savoir par cœur. Je n’en ai pas fait beaucoup en dehors de cela car j’avais du mal à synthétiser mes cours étant donner que tout est à savoir.

Avez vous travaillé seul(e) ? En groupe ?
Je travaillais à mon rythme mais au même endroit que mes amis (PACES), à la bibliothèque. Cela rend le travail plus supportable et cela permet de manger ensemble, faire des pauses, se poser des questions. Nous nous aidions beaucoup les uns les autres mais sans nous gêner et on échangeait nos cours et nos fiches.

Travailliez vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?
Je travaillais principalement dans les bibliothèques de l’université.

Etiez vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?
J’ai choisi le tutorat de la fac pour mes 2 années de PACES. Les prépas privées de Poitiers sont chères et n’obtiennent pas de meilleur résultat que le tutorat. Nous avons la chance à Poitiers d’avoir un tutorat d’excellente qualité et beaucoup de tuteurs (des étudiants de 2ème année bénévoles) à notre disposition.

Quatre soirs de la semaine, les tuteurs donnent des cours dans les locaux de la faculté (une matière par soir), durant lesquels ils reprennent chaque cours des profs, insistent sur les points importants, donnent des moyens mnémotechniques et des qcms d’entrainement type concours. Nous avions aussi chaque soir un polycopié contenant une trace écrite complète de chaque cours des profs et des qcms.
Le vendredi soir, nous avions deux colles (deux matières) pour nous entraîner, qui étaient ensuite corrigées par les tuteurs et rendues la semaine suivante lors des séances du tutorat.

Le tutorat organise également un concours blanc par semestre avant la période de révisions, composés de qcms validés par les professeurs et donc assez représentatifs du vrai concours. A la suite du concours blanc, on nous distribue les annales corrigées de chaque matière, indispensables pour bien se préparer.

Je recommande chaudement le tutorat, spécialement à Poitiers. Cela facilite énormément les choses et les tuteurs qui sont passés par là peuvent répondre à nos questions, nous soutenir et nous encourager.

Etiez vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?
Nous n’avions pas de classement pour les colles mais mes notes étaient généralement un peu au dessus de la moyenne. Aux concours blancs, j’étais classée dans les 100 premiers.

Aviez du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez vous ?
J’essayais toujours d’avoir le moins de retard possible et quand j’en avais je m’autorisais moins de pause pour compenser. Néanmoins, il est pratiquement impossible d’être toujours à jour donc je ne m’affolais pas.

Nous avions une grande période de révisions avant chaque concours ce qui me permettait de rattraper le peu de retard que j’avais accumulé. Il est essentiel de passer du temps sur chaque cours pour l’assimiler et de ne pas faire d’impasse. Une fois maîtrisé, on peut passer dessus plus rapidement quand on révise.
Lorsqu’on a du retard, il est important d’établir des priorités.

Quel était votre rythme de travail ?
Je n’arrivais pas à être aussi bien concentrée sur mon travail le weekend que la semaine donc j’essayais d’avancer le plus possible du lundi au vendredi, et je travaillais les choses qui nécessitent le moins de concentration le weekend. Je travaillais toute la journée et tous les jours, en prenant le temps de dormir, manger et en faisant des pauses quand j’en avais besoin.

Je n’avais pas de rythme systématique mais je faisais en fonction de ma capacité du moment, en essayant de ne jamais me relâcher trop longtemps.

Dans quel état d’esprit étiez vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?
Je savais ce que je voulais et j’ai donc tout fait pour réussir et ne pas avoir de regret. Je gardais en tête le fait que ce soit un concours pour me stimuler et donner le meilleur de moi-même mais je ne me sentais pas réellement en compétition avec les autres. En PACES, votre pire ennemi c’est vous !

Il est important de connaître ses points forts et ses faiblesses pour être le plus efficace possible et réussir.
Ça ne me dérangeait pas d’aider mes amis, ou de répondre à des questions si je pouvais le faire.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?
Un mélange des deux probablement ! Avant le concours et les concours blancs, j’étais plutôt stressée mais ça me stimulait, et cela ne m’handicapait jamais pendant les épreuves. Le reste du temps, sauf lorsque j’avais du retard, j’étais plutôt décontractée.

Le stress varie beaucoup au cours de l’année, comme le moral, il est important de s’entourer de personnes qui peuvent nous rassurer.

Quelle attitude aviez vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?
En cours théorique, j’étais concentrée pour gagner un maximum de temps et intégrer un maximum de notions. Pour cela, j’essayais d’aller en cours seule ou de m’asseoir à côté de quelqu’un avec qui je n’aurais pas la tentation de discuter.
Je considérais que si je n’écoutais pas le cours, il valait mieux que je révise à la bibliothèque.

Comment preniez vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?
Je prenais mes cours sur papier, de temps en temps sur ordinateur. Nous avions la possibilité d’acheter les diapos des profs ce qui était très pratique pour suivre le cours et l’annoter.
A Poitiers, tous les cours sont enregistrés et les vidéos disponibles sur internet juste après le cours donc pas besoin de dictaphone !

Vous serviez vous des annales pour réviser ?
Les annales sont essentielles pour se préparer au concours mais je ne les faisais pas trop tôt, j’attendais la période de révisions avant le concours, et à ce moment là, je les travaillais à fond !

Comment était organisée votre journée ?
La veille au soir, j’essayais de faire le point sur la journée passée et de prévoir ma journée du lendemain, ainsi je n’avais pas à me poser de questions et je ne perdais pas de temps.

Le matin, j’allais soit en cours soit à la BU, jamais avant 8h. Je travaillais jusqu’à 11h30 selon les cours ou mon planning et je prenais 1h/1h30 de pause pour déjeuner. Même chose pour l’après-midi avec une pause vers 15h. Et le soir j’allais au tutorat ou à la bibliothèque. Je rentrais chez moi vers 22h, et en général je ne travaillais pas en rentrant.

J’essayais de faire des listes au fur et à mesure de ce que j’avais à faire, en les actualisant régulièrement.
Il est très important d’être organisé, d’avoir ses cours rangés, pour ne pas perdre de temps et être efficace.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?
– Etre motivé
– Se focaliser sur la PACES
– Croire en soi
– Ne pas écouter ce que les autres disent, quant à leur retard, leur avancée dans le programme….
– Faire des pauses quand on en a besoin
– Faire du sport si on en a besoin
– S’entourer de personnes qui ont les mêmes objectifs
– Tout donner dès le premier semestre, sans se poser de questions
– Tout donner dès la première année, même si on pense redoubler, c’est primordial
– Viser le top 50
– Anticiper, se renseigner, ne rien laisser au hasard, poser des questions à ceux qui sont passés par là (acheter le livre et aller sur Réussir ma PACES)
– Eviter de faire les annales avant les révisions
– Ne pas oublier que ce n’est qu’un concours et que la santé c’est le plus important
– Bien manger, dormir, se reposer (cela peut faire la différence)
– Travailler, travailler, travailler (si ça vous plait, ça passera presque tout seul)

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?
J’ai essayé de garder un mode de vie sain pour ne pas arriver trop fatiguée le jour du concours et pour que mes périodes de travail soient efficaces. J’ai été assidue et motivée, je ne me suis pas découragée et j’ai essayé de prendre du plaisir à travailler.
J’ai travaillé avec des personnes aussi motivées que moi et qui m’ont tirées vers le haut.

(Doublant uniquement) Qu’est ce qui a contribué selon vous, à votre redoublement ? Quels enseignements en avez-vous tiré pour in fine, réussir ?
Je crois que je ne croyais pas assez en mes capacités de réussir ma première année pour me donner réellement à fond. Les personnes avec lesquelles j’allais en cours n’étaient pas forcément très motivées non plus et je n’avais pas suffisamment travaillé les annales. J’ai donc raté le concours de seulement quelques places.

La deuxième année je ne me suis pas posée de questions, j’ai travaillé dur pour y arriver mais comme j’avais de bonnes bases, elle s’est passée beaucoup plus facilement.

Pour terminer, comment avez vous trouvé cette première année des études de santé ?
C’est une année très difficile mais qui passe relativement vite. Le plus dur est de garder le moral et la motivation, et de ne pas s’éparpiller. Il faut avoir comme objectif de réussir même si on n’a pas confiance en soi, et s’en donner les moyens. La PACES apporte également beaucoup de choses, on apprend à travailler et on fait beaucoup de rencontres enrichissantes.
Pour terminer, cela vaut vraiment le coup de se donner du mal pour passer en deuxième année !

Que pensez vous du site www.reussirmapaces.fr ?
Je suis très heureuse d’avoir découvert ce site lors de ma première année ! Il m’a beaucoup aidée et rassurée.
J’ai également lu le livre qui est absolument parfait. L’idée est géniale ! C’est exactement ce dont on a besoin en PACES.
Un grand merci à tous les contributeurs !

30