Actuellement, dans quelle filière êtes-vous et en quelle année ?
Médecine 2ème année

Quelle fac, quelle année, quel numerus clausus ?
Rennes, 2015 – 2016, 200

Votre bac ? Votre spécialité ? Votre mention ?
S, Physique – Chimie, Mention Bien

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?
Primant

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?
Médecine uniquement, 112

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?
Assidu, sérieux et plutôt organisé

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?
Chez mes parents

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?
15 – 20 min en voiture

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?
Très facilement, j’avais commencé l’année en avance par un stage Galien de 15 jours, ce qui m’a permis d’être directement motivé et intéressé par le programme
En ce qui concerne les amphis, j’ai directement accroché, l’ambiance est cool
Il existait un stage intensif d’1 mois, mais je ne me sentait pas prêt juste après le bac de sacrifier mon mois d’aout, étant donné les 9 mois d’acharnements
J’ai eu l’impression d’avoir un peu d’avance ce qui m’a motivé tout au long du 1er semestre

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?
Avant le stage non, je ne le conseil surtout pas : c’est une année intense en travail, soyez intense pendant vos vacances, profitez

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?
Au début j’allais courir toute les semaines avec un ami hors PACES, c’était vraiment une bonne résolution que je pensais garder toute l’année, mais progressivement mon temps de pause sportive s’est substitué : je finissais par rester sur Youtube à regarder des vidéos, et on se sent moins prêt à se remettre au travail que en sortant réellement

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?
Oui, 1 fois par semaine : le vendredi ou le samedi soir, quand je considère que je serai plus efficace après cette pause
Très important de se dire qu’on aura un moment dans la semaine de détente, si possible sans culpabiliser
Car je ne considère pas qu’une sortie régulière condamne votre année, ou vos chances de réussites, si vous êtes efficaces

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?
Non, je suis le premier !

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?
8h officiellement, c’était mon objectif
Mais en pratique, c’était plus 7h

L’important c’est de dormir suffisamment, de manière propre à chacun, mais surtout ne pas négliger ce temps

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?
En période de cours, je travaillais 7h + les 4h de cours matinaux

En période de révision, je ne comptais pas mais j’avais des horaires fixes, je suppose que ça équivaut à 12h de travail quotidien

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?(Soyez le plus précis)
Je considère qu’il faut vivre les cours pour tous les retenir : il m’était impossible de rester passivement devant ma feuille pour apprendre
C’est pourquoi je les récitais à l’oral, en marchant et faisant des gestes en boucle toute la journée, comme si j’expliquai à quelqu’un

Pour moi, la première fois qu’on apprend le cours, c’est la plus importante car elle conditionne vos prochaines révisions
Je n’hésitait pas à passer un temps fou la première fois, pour décortiquer, pour dissiper chaque doute, de sorte à ce que la fois prochaine, le cours soit revu de manière plus mécanique,et surtout plus rapidement !

Je n’avais pas de planning, je faisais vraiment au feeling, on doit être capable de sentir les cours que l’on maitrises ou pas

Le Week – End, je revoyais tout les cours de la semaines + les difficiles, ceux qui demandait plus de temps, et surtout je fonctionnait à l’envie :
Il m’arrivait de changer de cours sans le finir parcequ’il ne me motivait plus sur le coup, et ensuite de repasser à lui plus tard, ce qui fait que dans la journée je pouvais avoir des tas de cours éparpillés, l’objectif étant qu’à la fin de la journée, tous soit rangé et clair, cette méthode me permettait de travailler toujours efficacement, même si sur le coup on a l’impression de faire du sur-place.

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?
Chaque élément de cours qui me pose problème, un doute par exemple, ou quelque chose qui ne veut pas rentrer, je le notais sur des fiches
Sinon je faisait des tableaux, schémas : très utile, ça donne envie d’apprendre, et quand on a envie, ça passe beaucoup mieux

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?
Globalement seul, en début d’année en binôme mais on s’est rendu compte que ça nous apportait pas tant que ça mutuellement, et qu’il fallait mieux travailler chacun dans son coin MAIS en étant disponible pour répondre aux questions et aux doutes

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?
Chez moi, sauf au 1er semestre un jour par semaine (le jour de colle) à la BU, c’était d’ailleurs le jour le moins productif de la semaine car j’était restreint à apprendre mon cours en le lisant, ou en écrivant, c’est une méthode qui était moins efficace pour moi

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?
Prépa Galien, que je recommande pour l’ambiance, ça peut paraitre malvenue de parler d’ambiance pendant cette année, et pourtant c’est ce qui permet de continuer à avoir envie d’apprendre, et se motiver tout au long de l’année

En plus de l’ambiance, elle m’a beaucoup aidé rien que pour le stage, que je recommande absolument, pas forcement celui d’un mois
(qui exige une réserve de motivation énorme après le bac)

Les colles sont fondamentales, il est très important de toujours s’arranger pour les préparer, sinon elles ne seront pas bénéfiques

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?
Globalement oui, dans les 30 – 50 premiers de la prépa

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?
Oui, toujours, quand je n’avais pas de retard, je n’avais pas de défi, et j’avais tendance à être moins productif, moins motivé, plus féignant
Pour moi, je considère qu’il faut toujours s’arranger pour avoir un peu de retard, mais il faut être honnête avec soi même :
J’avais du retard, mais tout les autres cours, je les connaissais par coeur, et il n’y avait pas de doute à avoir
Je pense qu’il faut rapidement discerner si l’on connait un cour ou non, moi c’était une question de feeling

Quel était votre rythme de travail ?
Soutenu, intense : c’est évident

Il faut essayer le plus possible de garder le rythme, d’inscrire une routine, c’est beaucoup plus facile au quotidien
MAIS une routine ne veut pas dire toujours travailler, apprendre de la même manière :
Quand on est bizuth, on apprend chaque jour à être plus efficace, petit à petit, on affine sa méthode
Je ne dirais pas une routine qui bloque et qui empêche la progression, mais il faut une routine qui permette de toujours donner le meilleur de soi même

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?
Altruiste, on n’est pas entouré d’énormément de gens pendant cette année, peut être une dizaine ou une quinzaine, donc je ne considérais pas les autres comme une « menace », quand on parlait d’un sujet ou qu’on me posait une question, je répondais ce que je savais naturellement sans calculs

En plus, partager et expliquer un élément de cours, c’est la solution absolue pour être sur de s’en rappeler le jour du concours, on se souvient qu’on en a parler à un tel, c’est vraiment bénéfique

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?
Les deux, je suis devenu complément bipolaire (heureusement ça ne dure que pendant l’année, c’est temporaire), mes humeurs pouvaient même varier entre les heures, je pouvais être très content, heureux, en ayant envie d’apprendre et de vivre cette année, puis ensuite avoir des envies de tout stopper, le tout c’est d’en prendre conscience et d’essayer de dealer avec le mieux qu’on peut jusqu’à la fin de l’année.

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?
Les deux, ça dépend des cours
Matières à par coeur, toujours concentré (chaque phrase compte)
Les MAC + les cours entiers en diapo, je pouvais être dispersé voir complément ailleurs

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?
Sur ordinateur + Dictaphone

Pour les personnes qui ont besoin d’un cours propre, clair et encore une fois qui donne envie d’apprendre, l’ordinateur est la solution
Encore qu’il existe des personnes qui écrivent terriblement bien et qui arrive à avoir un beau résultat, et ce serai aussi plus facile à retenir à l’écrit

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?
Oui, mais pas autant que les autres
je commençais à faire des annales uniquement quand je connaissait mon cours à 95%, ce qui faisait que j’avais toujours un peu de retard au niveau des autres pour l’anticipation des QCMs, mais il était globalement rattraper une fois que j’en faisais, car j’avais des résultats directement bon et je comprenais mieux les pièges

Pour les MAC, je ne faisais que ça

Comment était organisée votre journée ?
4h de cours de 8h à 12h
Pause déjeuner jusqu’à : ça dépend totalement de mon humeur : soit 13h30 soit 14h30
Le but étant que une fois prêt à commencer, je travaille efficacement, « à fond »
Je faisait rarement de pause avant 19h, sauf les jours de démotives qui se sont multipliés au second semestre

Je reprenais ensuite à 20h30 pour 2h

Pendant ces heures de travail, je me consacrais le plus souvent entièrement à mes cours de la journée, cette fameuse « première fois » qui met beaucoup de temps, car je prenais en compte chaque détail
Selon mon humeur, je pouvais relire mes fiches / tableaux / schémas que j’avais fait avant de dormir

Mais je ne finissait presque jamais ma journée sur un cours, j’écoutais de la musique ou j’allais sur Youtube pendant 20 – 30 min, pour dormir à 23h

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?
Il faut savoir qu’il y a une marge de progression énorme pour n’importe qui et cela tout au long de l’année
Continuez sans cesse de vous trouver des motivations, des intérêts à travailler, sinon ce sera très très éprouvant et ça accélérera l’apparition de la fatigue
Il faut savoir que vous avez le droit à l’erreur, quelque chose au quel je n’étais pas averti, beaucoup de fois cette année et surtout au second semestre j’avais tendance à bloquer sur mes baisses de morales quitte à perdre une aprem, à ne pas faire : faire une pause, sortir pendant une heure, histoire de vous calmer

Donc trompez vous, ratez une journée, mais recommencer le lendemain plus motivé que jamais, soyez toujours positif, car c’est vrai : chaque jour compte

Prenez le temps qu’il vous faudra pour assimiler chaque cours, n’écoutez pas les autres, ou du moins les informations qui vous rendent négatif, ne prenez que le positif, et servez vous en

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?
Motivation, persévérance
Toujours se relancer, acceptez le fait que des fois on est moins productif, éviter à tout prix la comparaison aux autres, ou du moins le plus possible
MAIS en même temps pouvoir s’identifier à une personne, à un modèle, un objectif qu’on a envie de devenir, qui nous pousse à nous surpasser
ou même à un antimodèle, quelqu’un qu’on a envie de dépasser (conséquence de cette année de compétition)
Toujours se remettre en question, chaque jour, s’interroger sur le moyen le plus efficace pour apprendre, sans que le doute et la remise en question deviennent une perte de temps, c’est une question d’équilibre et de dosage

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?
Fondamentale, la plus intense de ma vie, celle ou j’ai le plus appris sur moi
Il faut vraiment la vivre entièrement, s’y consacrer pendant un an, pour ensuite se sentir vainqueur

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?
Très utile en tant que PACES en baisse de morale, à consommer tout au long de l’année à chaque coup dur

33