Actuellement, dans quelle filière êtes-vous et en quelle année ?
Dentaire 2ème année

Quelle fac, quelle année, quel numerus clausus ?
Paris VII Diderot, 2015-2016, 327 en médecine, 41 en dentaire, 105 en pharmacie

Votre bac ? Votre spécialité ? Votre mention ?
Bac S, spécialité physique-chimie, mention Très-Bien

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?
Primant

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?
Médecine:122ème / Dentaire:17ème/ Pharmacie:157ème (je n’ai toutefois pas concouru en spécialité pharmacie, ce qui vaut un 0, mais n’est pas éliminatoire)

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?
J’avais un très bon niveau au lycée (autour de 17- 18 de moyenne). J’étais assidu en classe et dilettante à la maison, mais cela suffisait amplement.

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?
Chez mes parents.

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?
45 minutes en gros- mais je n’y suis allé qu’à deux reprises!

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?
Pas de repères, je l’ai déjà dit, je n’y suis allé que deux fois.

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?
Oui, dès début Août. Cela avait une double fonction: me sauver de l’ennui, et m’arracher du stress de la PACES!

Au passage, je conseille vivement aux futurs PACES de débuter l’apprentissage de l’UE2 (biologie cellulaire): cela permet non seulement de prendre de l’avance, mais aussi et surtout de pouvoir appréhender dès le départ les cours d’histologie. En effet, le planning est ainsi mal fait que vous commencer à étudier les tissus cellulaires avec toute leur complexité avant même d’avoir appris comment est réellement constituée une cellule…

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?
Non, mais jamais auparavant non plus 😀

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?
Je ne suis pas du tout sorties… En revanche, je me permettait très -trop?- souvent de longues pauses à regarder des séries, des films, ou des émissions scientifiques ou historiques.

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?
Mon oncle est dentiste -ainsi que la cousine de ma mère.

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?
Je me permettais en général 8h de sommeil. Toutefois, j’avais accumulé tellement de retard à force de oisiveté qu’un mois avant les concours, je réduisis mon sommeil à 7h, puis à 6h. A la dernière partie du concours – à la mie Mai- qui se compose de deux jours, je suis même allé jusqu’à dormir 4h à la veille de chacun des deux jours!

Je ne le conseille évidemment pas aux futurs PACES. Il vous faut au moins 7h de sommeil par jour. Pour cela, vous ne devez pas accumuler de retard dans les cours. Mais si vous avez trop de retard, je suis la preuve qu’il vaut mieux sacrifier son sommeil pour les révisions de dernières minutes.

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?
Alors là, c’était TRES variable! Sitôt que je travaillais une dizaine d’heures un jour, je devenais incapable de fournir plus de 4-5h les deux jours suivants.Je ne travaillais pas non plus le Samedi.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?(Soyez le plus précis)
Je suis d’une personnalité obsessionnelle: quand je commence un cours, je ne peux laisser ne serait-ce qu’un mot sans le saisir parfaitement. Je lisais donc mon cours une fois en survolant. Après avoir repéré les grandes parties, je m’arrêtais entre chacune d’entre elles pour m’assurer d’avoir saisi, avant de commencer la suivante. J’avançais donc très lentement et accumulais du retard.

Avec l’expérience, je conseille cette méthode qu’en UE1, UE5, UE6, en psychologie et en éthique. En effet, ces matières exigent dès le départ une compréhension approfondie et aiguë. En revanche, les autres disciplines, bien que demandant le même type de compréhension, ne peuvent être comprises qu’après les avoir embrassées dans leur ensemble.

Par exemple, on vous parle dès les premiers cours des mécanismes d’endocytose/ exocytose qu’on vous explique réellement que dans le dernier cours de biologie cellulaire. Dans de telles matières, il faut donc apprendre son cours à 80% et laisser le reste à la fin, pendant les révisions: là, tout s’illumine soudainement !

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?
Non, je les abhorre: c’est une considérable perte de temps!

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?
Je suis un loup solitaire, TRES solitaire 😉
Attention! les copains/copines en PACES sont trop souvent source de distraction, voire d’échec!

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?
Chez-moi, c’est calme et je gagne le temps du trajet.

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?
Dans une prépa privée: Medisup. On m’en avait fait l’éloge. Dans une certaine mesure, elle est justifiée. Toutefois, les prépas sont très centrées sur les annales et l’esprit du concours, et pas vraiment sur la compréhension véritable des mécanismes…

Du coup, il suffit -même si cela est rare- que le type de questions change pour que vous soyez perdus.

C’est ce qui est arrivé mon année en UE1 chimie: les question du concours ne ressemblaient pas du tout aux annales, et beaucoup d’étudiants étaient perdus. Si vous voulez parer une telle éventualité, je vous recommande alors d’assister aux cours de la fac ainsi qu’aux td du tutorat qui a tendance à compliquer les choses, mais permettant par ce biais de bien comprendre en profondeur les mécanismes.

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?
Au premier semestre, oui. En revanche, mes classements au second semestre étaient très moyens dans certaines matières, tandis que je n’assistais pas à d’autres, car j’avais énormément de retard: j’avais non seulement glandé au début du semestre, mais j’avais en plus pris trois spécialités, ce qui n’arrangeait pas les choses. Et pourtant je m’en suis plutôt très bien sorti. Morale: seul le vrai jour du concours compte!

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?
Oui, beaucoup, jusqu’à trois semaines. Il ne faut toutefois pas paniquer. Ma petite expérience m’a d’ailleurs apprise qu’il vaut mieux avoir du retard mais parfaitement connaitre ses cours que l’inverse. Pour ma part, je n’avais fini le programme dans aucune matière.

Pire, en spé odontologie (dentaire) je n’ai appris que la moitié du programme. Maintenant, si vous pouvez finir le programme tout en connaissant parfaitement vos cours, c’est encore mieux!

Quel était votre rythme de travail ?
Très discontinu: pour chaque jour de 10h de travail, suivait 2 jours de 4h de travail environ seulement. Sachez toutefois que ceux qui n’ont pas de facilités peuvent dépasser ceux qui les ont mais qui ne travaillent pas assez. C’est la beauté de la PACES. A noter qu’ il est souvent recommandé de travailler 10-12h tous les jours durant la PACES.

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?
Très altruiste.Je répondais par exemple aux questions posées sur le forum du tutorat ou à mes camardes de prépa. Je ne vois pas la PACES comme une compétition où il faut concourir avec autrui, mais plutôt comme un parcours à rempoter en solo, que les autres veuillent l’emprunter ou non. Voir la PACES comme une compétition, c’est admettre que les autres ont le niveau de concourir avec vous; c’est déjà un aveu de défaite. Vous êtes au dessus, bien au dessus, et vous aidez les autres comme un prix Fields aiderait un élève de terminale.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?
Très et trop décontracté pendant l’année. J’ai failli y laisser ma place. Heureusement, les résultats de mes concours blancs m’ont poussé à stresser davantage 😀

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?
Je n’y allais jamais.

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?
Ma prépa me fournissait les cours actualisés.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?
Oui, ils sont indispensables! En général, l’esprit des questions est similaire d’une année à l’autre… les questions vont jusqu’à se répéter à l’identique!

Comment était organisée votre journée ?
Pas d’organisation particulière, je travaillais quand cela me semblait nécessaire.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?
Sauvez- vous, pauvres fous!

A moins la motivation, le génie, (ou la chance)…

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?
Mes capacités. Et n’allez pas dire que c’est prétentieux – car vous l’êtes déjà à imaginer que vous réussirez – ou qu’il faudrait que je le taise ou le cache – car je n’ai encore jamais vu une beauté se voiler.

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?
Instructive, non seulement sur le monde qui vous entoure, mais aussi sur vous, vos capacités, votre ambition, votre motivation… Qui êtes vous vraiment? Le con de médecin qui ingurgite bêtement des connaissances, ou le lâche qui fuit en prétendant que la médecine n’est faite que pour les ânes?

A moins qu’il existe un troisième solution… La solution qui est la mienne, et celle de 40 autres étudiants…

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?
Site très sympathique, le meilleur pour les futur(e)s PACES, surtout grâce à ses nombreux témoignages.

6