Actuellement, dans quelle filière êtes-vous et en quelle année ?:
Médecine, 4ème année

Quelle fac, et l’année de votre PACES ?:
Bordeaux, 2010

Votre bac ? Votre spécialité ? Votre mention ?:
Bac S, spé Bio, mention AB

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?:
Doublante

Quel(s) concours avez vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?:
Médecine, 144ème

Votre niveau au lycée ? Etiez vous assidu ou dilettante ?:
J’étais assidue, sérieuse et j’avais des notes raisonnables (13), mais je ne faisais que faire des fiches (pour me rassurer) sans vraiment les apprendre.

Lors de votre PACES, habitiez vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e)
? En colocation ?: J’habitais chez mon père, et vivait avec moi un ami avec qui j’ai travaillé pendant mes deux années de P1

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?:
20 minutes, en vélo.

Avez vous trouvé vos repères facilement à la fac ?:
Pas du tout! J’étais complétement paumée au début!! Mais je suis partie assez rapidement à la pêche aux infos, pour me renseigner le plus possible et ainsi construire par moi-même mes repères

Avez vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?:
Pas du tout. Je me rappelle que j’avais seulement vaguement lue le polycopié d’Epidémio et de Statistique (et je n’y avais rien compris!!)

Pratiquiez vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?:
Oui, tous les dimanches matins j’allais à la piscine pendant une bonne heure. Je trouve que c’est absolument nécessaire pour décompresser et surtout se mettre bien dans son corps (animo sano in corpore sano!!)

Aviez vous des loisirs ? Des sorties ?:
Hélas, j’ai di arrêter de lire, mais je regardais pendant tous mes repas des sériés courtes (Simpson, South Park) pour décompresser. Je voyais mon copain tous les vendredis soirs (c’était notre soirée, je ne travaillais donc pas ce soir-là)

Aviez vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?:
Mon père est dentiste, et il m’a beaucoup aidée pour me motiver, m’encourager et me soutenir dans les moments de doute et de panique.

Combien d’heures de sommeil aviez vous par nuit ?:
7h de sommeil pendant la nuit + une sieste tous les après-midi d’au moins une heure (c’était parfois dur de ne dormir qu’une petite heure!!)

Combien d’heures travailliez vous par jour ?:
10h par jour, et maximum 12H. Mais il faut bien comprendre que ce n’est pas le TEMPS de travail qui compte, c’est vraiment la QUALITE!
Cela ne sert à rien de continuer à travailler pour atteindre le compte des 10h/ jour si vous n’êtes plus efficaces! Rien ne vaut une bonne sieste ou une bonne pause pour se vider la tête et recharger la batterie!!

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ? (Soyez le plus précis):
J’ai toujours travailler en faisant des fiches, mais contrairement au BAC, je les ai vraiment APPRIS, cette fois-ci! Le plus dur, c’est de savoir s’évaluer: on doit savoir, et en fait, devant les qcms, on se rend compte qu’on ne sait pas du tout.
C’est pour cela que j’avais deux méthodes pour m’évaluer: faire et refaire des qcms (quand je dis refaire, il faut les refaire à plusieurs jours d’intervalle, sinon cela ne sert à rien, car c’est votre mémoire vive qui se souviendra des réponses!!)car on tombe toujours dans les mêmes pièges tant qu’on a pas vraiment appris et compris une notion; et aussi réciter mon cours sur papier! (quand je dis réciter, c’est vraiment pas réciter par coeur au mot près, mais plutot réciter les notions importantes, leur défintion, les pièges à éviter, etc)

Autre petit bonus pour travailler que je vous conseille: créer vous même vos propres qcms: cela va vous permettre de passer de la position passive de l’étudiant qui subit les qcms et les pièges vicieux, à la position de prof qui prend un malin plaisir à trouver les pièges les plus sadiques (vous verrez que vous apprendrez dix mille fois mieux en imaginant quels pièges pourraient être tirés de tel cours!)

Faisiez vous des fiches ? Si oui comment ?:
Ouiiiii! Je faisais des fiches en réorganisant le cours d’une manière simplifiée, logique et surtout organisée. Je ne recopiais pas bêtement le cours, mais le synthétiser, et en extrayais les choses les plus importantes à retenir, les pièges à éviter, les notions « tombables » et vicieuses!

Avez vous travaillé seul(e) ? En groupe ?:
J’ai travaillé pendant mes deux P1 avec mon ami, ca a été une grande force: pour la motivation, la compréhension, le soutien! Nous avons tous les deux réussi ensemble et ça a été une belle récompense de ces 2 années passées à se soutenir l’un l’autre!
Je vous conseille vivement de travailler en binôme, car vous remarquerez vite que chaque personne comprend les choses différemment: ce que vous n’avez pas compris, il l’aura sûrement compris, et inversement!!

Travailliez vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?:
Impossible pour moi de travailler à la bibliothèque: tout ce stress tangible des P1 épuisés et stressés!! Je travaillais donc chez moi, dans ma cuisine (près du frigo!), au calme, et sans personne pour me distraire!

Etiez vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?:
J’étais un Tutorat, et j’ai été par la suite Tutrice en P2-D1, je recommande donc VIVEMENT le tutorat, qui est basé sur le volontariat des étudiants: c’est donc toujours avec plus de joie et d’enthousiasme que les tuteurs délivrent leur enseignements!! De plus, le Tutorat est juste infiniment moins cher que les Prépas
privées! Le seul avantage des prépas est leur encadrement: si vous avez besoin qu’une entité constitutionnelle soit derrière vous pour vous motiver et vérifier que vous avez bien travailler, alors les prépas vous seront utiles!

Aviez vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez vous ?:
Evidement, forcément, et c’est tout à fait normal!!
Je travaillais pour réussir les colles du Tutorat, je délaissais donc temporairement les autres matières pour ne réviser que celles qui tombaient chaque semaine en colle. Cette méthode permet d’apprendre les cours et d’ensuite évaluer notre apprentissage par le biais du classement des colles.

Quel était votre rythme de travail ?:
J’ai toujours été régulière, même si certaisn jours été plus productifs que d’autres. Je pense qu’il est important d’acquérir un certain « rythme de travail » (ce qui ne veut pas dire être à fond tout le temps), afin d’entrer dans un veritable cercle vertueux où le travail appelle la réussité (aux colles), et donc appelle au travail.
( NB! Pas le peine de se mettre trop la pression pour les colles, si vous en rater, c’est NORMAL!!! Ce qui compte, c’est d’être prêt le jour J à l’heure H et la minute M! Tout ce qu’il y a avant, ne compte pas!! Alors, reprenez courage après une colle ratée!)

Dans quel état d’esprit étiez vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?:
Pour réussir, il faut prendr conscience qu’on ne doit être en compétition qu’avec une seule personne: soi-même! C’est contre moi-même et mes nombreux défauts (manque de rigueur, stress, perte de confiance, doute, faute d’inattention, faute de compréhension) que je me suis battue toute l’année. Nous ne pouvons avoir aucun impact sur les autres: nous ne pouvons avoir un impact que sur nous même!
Alors, agissons sur ce que nous pouvons modifier!

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?:
Totale stressée (c’est dure de l’être plus que moi!!) Mais je crois que justement, ce stress a été ma force, cela m’a permis d’aller toujours plus loin dans mon apprentissage et mon anticipation! Je pense que le doute est le moteur du vrai savoir, car la certitude empêche toute progression (pourquoi progresser si vous êtes sûr de vous et que vous savez déjà tout?)
Le piège, c’est de ne pas perdre ses moyens le moment venu: d’où l’importance de faire des qcms et de réciter vos cours à l’écrit pour vous évaluer et donc vous rassurer sur vos connaissances!!

Quelle attitude aviez vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?:
Pendant les cours, j’étais très concentrée, j’essayais de prendre tout le cours pour ne rien louper. Mais évidemment, c’est dur et c’est pas tous les jours possibles, et parfois j’avais besoin de décompresser!

Comment preniez vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?:
Sur papier, j’ai appris à écrire super vite (sans avoir mal à la main)
Je pense que la prise de note par dictaphone est une perte de temps (quand je vois le temps que j’ai passé recopier le cours pour faire les Ronéos en P2-D1!!) et n’ai pas forcément utile d’avoir tout au mot près! Par contre, le dictaphone peut être intéressant pour écouter les cours dans votre lit avant de dormir (révisions passives qui s’avère être efficace, même si vous l’écouter plusieurs fois pendant votre SOMMEIL! Véridique!!)

Vous serviez vous des annales pour réviser ?:
Ouiiiiii! Evidemment, c’est la base fondamentale pour s’entrainer et pour combler les lacunes!!! De plus, il faut vraiment acquérir l’état d’esprit qcm pour vraiment les réussir (parfois on lit mal la question, parfois on la comprends pas, ect..)

Comment était organisée votre journée ?:
6h30: réveil
8H-12H: cours magistraux
12H-13h30: rentrer à la maison et manger (en regardant une série
évidemment)
13H 30-14H30: Sieste
14H30- 18H: Travail
18h-18H30: pause, promenade de ma chienne
18H30-20h30: travail
20H30-21H30: manger
21h30- 23H/minuit (si j’étais pas morte): travail
23H/ minuit: Dodo

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?:
– Croire en la force de votre volonté
– Etre régulier et sérieux
– Apprendre même si c’est parfois un sacrifice
– Partir à la « chasse » de vos défauts, doutes, peur+++
– Etre organisé +++
– Faire les qcms +++
– Avoir une hygiène de vie saine (sport)++

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?:
Je pense que ma plus grande/ seule qualité par rapport aux autres, c’est mon envie de réussir, qui a fait taire mes doutes, mes peurs, et corriger mes défauts de rigueur. Qui dit « envie de réussir » dit souvent sacrifices aussi. Il faut savoir faire des sacrifices, même si ça fait mal, parce que la cause en vaut la peine!

Pour terminer, comment avez vous trouvé cette première année des études de santé ?:
Le plus dur pour moi a été l’aspect psychologique de se dire qu’on est en compétition avec 2000 autres étudiants (que l’on croit tous forts et intelligents comme des dieux)
C’est pour ça qu’il faut comprendre que notre seul enemi, c’est et ce sera toujours: nous-même

Que pensez vous du site www.reussirmapaces.fr ?:
C’est une excellente initiative, et je suis fière qu’il soit issu de Bordeaux! ;-D

5