Personnage

«  Il y a des personnes qui marquent nos vies, même si cela ne dure qu’un moment. Et nous ne sommes plus les mêmes. Le temps n’a pas d’importance mais certains moments en ont pour toujours » Fern BORK

Cette citation peut parfaitement illustrer l’amitié qu’il peut exister en PACES. Il est vrai que l’on parle beaucoup plus facilement du mauvais coté de cette année. Pour la difficultés au niveau des études que ça représente, pour le rythme de vie infernal, ou encore pour la charge de travaille quotidienne. Mais l’amitié dans tout ça ?

La PACES et les études de santé en général, font partie d’un petit monde à part avec une ambiance qui lui est propre. Quel étudiant n’a jamais eu un fou-rire en plein amphi avec des amis ou en révisant un cours, dû à la fatigue, alors que le sujet n’a absolument rien de comique ?
Il est important de le dire, à mes yeux, l’amitié est un élément indispensable pour pouvoir vivre cette première année et les autres dans une super ambiance.

Cette amitié peut parfois exister avant même d’arriver à la fac, mais elle peut aussi y prendre naissance, de même qu’en tutorat ou que dans une prépa. Pour ma part après avoir traversé la France entière pour les études, c’est en arrivant dans ma prépa que les premiers liens d’amitiés se sont crées.
Complètement perdu et un peu méfiant, il faut bien l’avouer… le temps a bien fait évoluer les choses.

Une deuxième famille ? Oui en quelque sorte…. Loin de ma famille biologique mais avec une nouvelle famille de coeur (qui rassurez-vous se porte bien, axe normal et 90 bpm, ouf !). On a bien souvent une image de la PACES et des étudiants en médecine, comme quelque chose de super froid, avec une ambiance super austère, voir de « guerre » entre étudiants.
Ce n’est je pense et heureusement, que très rarement le cas.

Arrivé dans cette prépa, je suis parfaitement accueilli par les doublants ayant déjà vécu cette année de galère. Et je fais connaissance avec mes camarades primants. Très vite, les habitudes se prennent, et un rythme de travail se met en place, parfois en groupe, parfois seul.
Mais avec toujours à mes cotés une oreille attentive quand le besoin s’en fait sentir, ou quelqu’un pour m’expliquer. Et le reste du temps, de la bonne humeur et une super ambiance quotidienne.

Oui, il faut le redire, la PACES est une galère dans laquelle nous sommes tous, mais c’est aussi une formidable école de la vie, un lieu d’entraide, et la naissance de bien belles amitiés. La médecine nous invite à nous occuper de patients, à en prendre soin, et à les aider ?
Alors commençons par nous soutenir les uns les autres, à garder ces sourires et cette bonne humeur, pour avancer encore et encore, et finir au bout du tunnel par réussir !

A toi futur PACES, saches que l’aventure qui t’attend est longue et compliquée, mais que ce sera aussi indéniablement un moment marquant dans ta vie, qui t’apportera aussi beaucoup de bonheur et de beaux souvenirs. Pour ma part, merci à mes amis d’être présents, vous vous reconnaitrez.

Et surtout à nous tous, en avant pour notre future réussite !

A.S

49